Avertir le modérateur

21/06/2010

Changement de programme

J'ai donc décidé de ne pas me rendre à Marseille pour l'entretien du Pôle-Emploi.

Les raisons sont nombreuses et diverses.

Déjà, les postes proposés, comme je le disais dans d'autres notes, sont des CDD pour le plus grand nombre. Et les CDD sont courts, 4 mois, parfois renouvelables, ou pas.

Je ne peux donc pas déménager en misant sur un coup de poker de 4 mois.

De plus, de tous les candidats qui avaient passé avec succès les même épreuves, il y a moins d'un an, certains n'ont toujours pas d'affectation, et personne au Pôle n'est capable pour l'instant de me dire si ce nouveau concours invalide de fait la liste d'aptitude précédente ou pas (c'était le cas pour les recrutement sous l'ancienne formule - et au passage, c'est injuste, tout comme pour le système équivalent dans la fonction publique d'état). Donc la réussite signifie au mieux que l'on est placé sur un vivier de recrues potentielles. Je dois avoir mon nom dans des dizaines de fichiers de ce type, tout ça pour quoi ? Des espérances supplémentaires décues.

J'ajoute un problème financier. Je reviens du Pôle qui me confirme que ma situation ne me permet toujours pas d'accéder au remboursement des frais de transport en auto, soit environ 120 € ou à une prise en charge plus importante au niveau de trains (je pourrais y prétendre dans moins de 2 mois, lorsque ma situation me refera basculer sous ASS).

Donc à ma charge comme la dernière fois, 55 €, plus taxes et réservations (2 ou 3 TGV selon créneaux horaires) soit environ 70 € (c'est comme les fruits et légumes, variables les tarifs).

De plus, des travaux perturbent le réseau ferré dans ma région, et les trains sont retardés à la gare ou je dois effectuer mon changement, De 20 à 80 min, sans que la SNCF ou son site info-trafic ne puisse être plus précis. Voire même certains sont déroutés sur d'autres gares. Or ayant 6 trains à prendre, un seul retard me renverrait aussi sec chez moi.

Donc, je renonce à cet entretien à regret, car au-delà des postes en jeu, il est toujours intéressant d'être confronté à un jury.

Mais le bon sens reprend le dessus.

Combien sommes-nous dans le même cas, à devoir renoncer pour des raisons financières, à nous rendre à des entretiens, à passer des concours... Même si j'avais pu accéder à une prise en charge plus importante, de toute façon, celle-ci aurait été limitée à 200 € sur une année. Somme dérisoire, et en totale inadéquation avec les propos des Ministres, les incitations régulières (voire même la pression) à être mobiles.

 

--------------

 

Note éditée pour ajout le 25 juin 2010 : Il semble que dans le cadre des tarifs forfaitaires, de 55 €, le plafond limite de 200 € annuels ne s'applique pas. C'est une agent Pôle-Emploi qui me l'a précisé, alors que jusque là, tous ses collègues m'affirmaient le contraire. De plus, la réglementation est assez ambigüe.

Pour rappel de la législation (cliquer pour site service-public) : "Les bons de déplacement et/ou de transport sont accordés dans la limite de 200,00 € par personne et par an à partir de l'attribution de la 1ère aide".

 

 

30/12/2009

Contradictions et RV

Suite à cette convocation tardive et assez imprécise à une session d'information, j'ai donc tenté, à nouveau de joindre le Pôle.

La téléconseillère finalement savait peu de chose quant aux déroulement de ce RV. Vu mon expérience, j'en savais autant, si ce n'est plus, qu'elle. Conclusion, il s'agit tout d'abord d'une réunion d'info, suivie de tests. La question étant de savoir sur combien de temps/de jours allait se dérouler cette session afin que je puisse poser ou non ½ journée, voire 1 jour de congés, ou sans solde, et surtout QUAND ? Ben vi, chercher du travail quand on en a un temporaire, ça devient vite assez complexe.

Et à la fin de la conversation, je n'en savais guère mieux.

Puis, illumination soudaine, j'appelle un autre numéro, un normal à 10 chiffres figurant sur la convocation. Et là, petit miracle. La conseillère me détaille tout d'abord la finalité de ce recrutement, à savoir qu'il s'agit d'un CDD de 3 ou 4 mois maxi, et non renouvelable (elle insiste beaucoup-beaucoup sur ce point). Et m'indique le lieu de travail, à savoir 50 km AR environ.  Puis m'explique qu'il est fort probable que les tests nécessitent de mobiliser au moins une autre ½ journée, ce dont je me doutais pour être déjà passée par là, et qui me pose quand même souci.

Puis, informée que je bosse actuellement dans un organisme que j'ai intégré justement suite à des tests semblables, organisés par le Pôle, elle m'a clairement dit/conseillé, de me repositionner plus tard, dans quelques semaines, sur ces tests, que d'autres sessions "devraient" être organisées, bref de zapper ce RV et de rester concentrée sur le poste que j'occupe actuellement.

A demi-mot, elle me fait comprendre que si mon avenir doit se jouer quelque part, il a plus de chances de se jouer où je bosse actuellement, que au Pôle...

Bizarre vu que en théorie, le Pôle-Emploi est supposé nous inciter à nous mobiliser, à nous bouger et pas l'inverse.

Et puis, vu mes expériences de la vie (professionnelle), il y a belle lurette que je ne me sers plus de ce genre de moteur pour avancer.

Dommage que chaque décision que je prends soit la mauvaise... Donc à l'heure ou j'écris cette note, j'ai renoncé à me présenter au casting.

 

29/12/2009

Mr Pôle qui se contredit… encore

Depuis le temps que je cherche du boulot, c'est-à-dire à plus ou moins depuis que je suis en âge de bosser, j'ai bien évidemment postulé auprès de l'ANPE, de l'ASSEDIC et maintenant du Pôle-Emploi.

Dernièrement, voici un an environ, je leur ai à nouveau adressé ma candidature spontanée ; laquelle a été rejetée, car "aucun poste correspondant..." blabla habituel.

Puis quelques mois plus tard, grande (tout est relatif) campagne de recrutement avec dépôt de candidatures en ligne. Environ 300 caractères (espaces inclus) pour (dé)montrer sa motivation (et donc jouer son avenir), c'est pour le moins assez light, mais bon, c'est le moment ou jamais pour prouver qu'on a l'esprit de synthèse.

Bref, candidature rejetée à nouveau. Même pas une convocation aux tests. Mais, lot de consolation, candidature conservée néanmoins pour 6 mois.

Il y aurait beaucoup à dire sur les critères de sélection des personnes retenues et des candidats éjectés.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu