Avertir le modérateur

21/04/2011

Entre Drogba et Obama

Si parmi mes lecteurs habitués, déjà fort nombreux, il s'en trouve qui se demandent d'où provient cette "mini vaguelette" de com' survenue hier, sur ma note "méthode infaillible pour ne pas avoir à postuler", j'avoue que la question est aussi venue hanter mon esprit quelques secondes.

Surtout que ce billet (pas plus que les autres) n'est pas non plus un édito digne de recevoir un prix. Ca tenait plus du second degré... Expliquer anecdotiquement que quand la machine se grippe, tout s'enchaine en l'envers en quelque sorte.

Bref, donc, c'est en parcourant l'actu, hier dans l'après-midi (mercredi donc), sur 20 minutes, que j'ai eu comme une révélation. La réponse à mes interrogations.

Au milieu des titres, trônait mon blog en présentation, avec une photo de "Pôle-Emploi" bien en évidence. Manifestement il n'en faut pas mieux pour gonfler une fréquentation déjà largement au delà de mes espérances, à supposer que j'en ai eu.

Soit hier près de 4 500 visites ce qui représente plus de la moitié des visites mensuelles.

blog 20 min.JPG

Je comprends que étant hébergée par 20 minutes, via Blogspirit, les blogs sont en effet parfois mis en valeur, mais là pour le coup, c'est quand même pas le billet le plus percutant ni même le plus instructif qui soit, qui se retrouve bien malgré moi sur le devant de la scène. Et estampillé maladroitement (et pas par moi) du logo Pôle-Emploi...

Alors je profite de cette note imprévue et rédigée en 5 minutes, pour (re)préciser, notamment à ceux qui furent de passage hier, que à travers ce blog j'esprime le parcours du combattant quotidien auquel peuvent être confrontées les personnes en recherche d'emploi et/ou situation précaire.

Et, de façon assez large, je viens aussi évoquer plus généralement le démantèlement  de la fonction publique ou encore les décisions aussi abracadabrantes qu'hâtives qui sont prises par les dirigeants "dans l'intérêt des français" ça va de soi...

Et bien sûr, mon petit cheval de bataille reste le phénomène des reçus-collés de la fonction publique territoriale.

08/03/2011

Déprécariser

Oui, j'invente des mots, je plaide coupable. Mais vouloir résorber la précarité pourrait être la définition de "déprécariser". Et c'est donc ce que s'emploient à faire (mal ?!!) les Ministres/Secrétaires d'Etat à la Fonction Publique (quand il y en a), qui se succèdent.

Au tour donc de Georges Tron, de s'y coller. Il annonce que les négociations pour l'avenir des contractuels de la fonction publiques sont sur le point de se finaliser, la dernière rencontre avec les syndicats était au programme de ce lundi.

J'ai déjà dit ici même ce que je pensais des négociations visant à "pérenniser" soit par la voie de la mutation des CDD en CDI, soit en facilitant l'accès aux concours alors qu'il y a déjà 2 à 3 voie d'accès selon les filières et selon la fonction publique concernée.

Je ne vais pas cacher mon amertume, et je pense que d'autres reçus-collés seront du même avis que moi.

Je rappelle pour les non-initiés au langage fonction publique, que dans un souci d'égalité d'accès, un emploi ne peut être pourvu que par voie de concours. Le recours aux contractuels ne pouvant lui être que exceptionnel (sur des fonctions qui requièrent par exemple une technicité particulière, ce qui laisse un champ d'interprétation du texte aussi flou que vaste).

Du coup, le pire, ce sont les propos du Ministre qui annonce presque fièrement que :

"l'administration allait continuer à employer des agents en contrats à durée déterminée. Le recours aux CDD doit cependant «Etre mieux encadré. Il s'agit de réaffirmer deux principes simples: un emploi permanent doit être occupé par un titulaire. Mais, comme les entreprises du privé, le service public a des besoins ponctuels qui justifient de recourir à des CDD".

On doit pas avoir la même notion du "ponctuel" alors. Parce que du ponctuel de plus d'un an, chez moi, c'est du longue durée. Alors 3, voire parfois 6 ans de ponctuel, si le Gouvernement appelle ça de la flexibilité, moi j'appelle ça de l'abus.

Lire la suite

13/04/2010

La recherche d'emploi et ses "anecdotes"

Concrètement, les recherches d'emploi, parfois ça donne quoi ?

Et bien me concernant, des "anecdotes". Je vais ici en relater 2 qui remontent à 18 mois pour l'une, et moins d'un an pour l'autre, et qui concernent ma recherche liée aux concours aujourd'hui perdus...

J'avais donc postulé peut-être 5 ou 6 fois auprès d'un conseil général. Pour des postes en lien avec mes connaissances, mes capacités, mon profil, ça va de soi ; donc à visée administrative. Poste d'exécution, et aussi encadrement/exécution.

A ma première candidature, un entretien. Le cauchemar des entretiens même. Ca commence par le mec qui devait justement mener l'entretien qui se pointe en retard (1 h au moins) maudissant par des termes que je ne vais pas répéter ici, "les feignants de la SNCF toujours en grève" (pour infos, un contrôleur avait été agressé et la grève perdurait depuis déjà 3 jours, ce n'était pas un impondérable donc).

En plus, ce môssieur n'avait pas emmené comme prévu avec lui la veille, les dossiers des candidats retenus pour les potasser. Dans le bureau j'ai donc du lui faire remarquer que le dossier ouvert n'était pas le mien (c'est à se demander pourquoi on donne une photo d'ailleurs...)

Bref, j'ai eu droit à une sorte de procès, sauf que je ne savais pas pour quelle raison j'étais jugée. En plus il connaissait mal la différence entre FPT et FPE et je me demandais même s'il le faisait exprès pour me tester ou pas, mais non, il était tellement bourré de lacunes que c'en était flippant, et ça le rendait presque agressif, vu que je répondais.

Il a fini par me dire qu'il fallait que j'arrête de leur envoyer des candidatures et que je recentre mes recherches. Ben vi, mais comment me recentrer plus que je ne le faisais ; en ne postulant que sur des offres d'assistante administrative, et uniquement dans des secteurs que je "maîtrise". Et la notion de recentrage au Pôle-Emploi, ils s'en balancent. Ce qu'il veulent de la productivité en terme de recherches, peu importe si on candidate pour être assistant tatoueur ou vendeur en bijouterie du moment qu'on justifie de nos recherches.

 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu