Avertir le modérateur

10/01/2012

Voeux sucrés et note salée

Depuis quelques années, depuis la crise en fait -celle de 2008 hein- les traditionnelles cérémonies tendent à se contenter d’offrir le minimum syndical. Un peu de pâté tartiné sur très peu de toast (mais c’est bien connu qu’en étalant bien sa science ça fait illusion). Et nombre de bulles restreint aussi. Mon bien-aimé Président en a profité pour passer le Kärcher© sur la Garden Partie de l’Elysée. Bienvenue crise qui lui a servi de justification ; il ne voulait pas perpétuer certaines traditions de son illustre prédécesseur. Pourtant c’est cool dans le genre pince-fesses. J’imagine. 

Les vœux n’échappent pas à la crise ni à la cure d’amaigrissement, parce que oui, par temps de vaches maigres il serait de mauvais goût de dilapider notre argent en cacahuètes. Encore que, peanuts, c’est bien ce qu’il nous reste.

Donc les Maires et autres Présidents de conseils en tout genre s’exécutent. Passer 5 minutes à argumenter sur le pourquoi de l’augmentation de la taxe d’habitation, de la TEOM ou du prix du ticket de bus et expliquer que l’obole annuelle versée au club de scrapboooking ou de zumba-dance est diminuée de moitié pour proposer ensuite de rejoindre un buffet trop bien garni, ça fait désordre.

Mais un buffet dégarni aussi ça fait désordre. Pire, ça pourrait faire croire à l’administré qui vient représenter son association, que ouille, les temps sont encore plus durs qu’il n’y paraît. Les vaches ne sont pas maigres mais faméliques. Et là à 4 mois des élections, ça craint le vote-sanction.

Difficile de trouver le juste milieu.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu