Avertir le modérateur

10/04/2012

Un point plus précis...

Détail des concours passés ces derniers mois.

Concours et recrutements directs, à savoir recrutement d'adjoints (administratifs) de 2ème classe.

Les concours :

Rédacteur territorial (cat. B) : écrit passé en septembre 2011, à reculons puisque déjà lauréate. J'ai été admissible mais fut recalée à l'oral de janvier. Curieusement, alors que je pensais avoir planté grave mon oral de droit qui à mes yeux ne méritait pas plus de 6/20, j'ai décroché un 10 ou 11. Alors que l'oral d'entretien que je réussis sans ma vanter plutôt pas mal, m'a valu un fatal 11/20.

En toute logique je me dis que le jury n'a sans doute pas souhaité "offrir" 3 ans de plus de recherches à une lauréate qui n'avait pas su trouver un emploi les 3 autres années.

Plus de concours avant au moins 2 ans et avec probable réforme.

Attaché territorial (cat. A) : écrit passé en novembre 2011. Il s'agit d'un rapport, c'est à dire une forme de note de synthèse qui doit générer une partie de propositions (en rapport avec le sujet lol).

Recalée à nouveau à l'écrit avec un 7 ou 8/20 (je m'améliore).

Je pense là que le fait de ne pas être déjà en poste est un chouïa pénalisant pour une telle épreuve. Tant sur le fond que la forme.

Et à plus forte raison, ce rapport semblait un poil trop technique y compris pour des candidats déjà en poste. Le but étant d'aboutir à des solutions opérationnelles. Ce qu'on ne peut pas inventer.

Notons au passage que plus de 65 % des candidats se présentant au concours de 3ème voie sont déjà en poste dans la FPT ce qui pourrait ne pas infirmer mes "craintes". Et que plus de 75 % des candidats sont diplômés au dessus de BAC +3 (dont 42 % BAC +5).

Cela dit ce n'est qu'une constatation étant évident que si moi-même me trouvais dans la situation de pouvoir me présenter en 3ème voie tout en étant déjà en poste évidemment que c'est pour cette solution que j'opterais.

Autre concours cette année en novembre. Je vais m'inscrire mais ne me présente que si j'ai pu accéder à une formation à ce foutu rapport.

Lire la suite

11/10/2011

[Fonction Publique] Suppression de postes en image

En période de crise, et même avant, un des premiers réflexes des Gouvernements, pour améliorer ses finances, est de supprimer des postes dans les fonctions publiques.

Supprimer et pas redéployer. Supprimer sous couvert de départs à la retraite ou supprimer pour supprimer, la finalité est la même. Tout au plus, on place quelques conctractuels pour boucher quelques trous. Sortes de rustines pour faire taire les mauvaises langues.

On aboutit inéluctablement à un service public détérioré, des agents stressés, précarisés. Et des usagers sur les nerfs, qui s'en prennent aux agents etc...

Le plus épatant en France étant que l'on applique ces surprenants principes alors même que notre population est en hausse. On se targue même d'une démographie la plus élevée d'Europe. Et qui dit démographie élevée dit naissance ou me trompe-je ? Et qui dit naissances dit futurs écoliers ou me trompe-je toujours ?!!!

Ce qui m'amène à poster cette petite vidéo qui résume de façon "amusante" (souvenirs-souvenirs des Playmobils), la casse de l'Education Nationale.


 

Notons qu'on peut réaliser le même scenario pour l'hôpital public par exemple. Avec un numerus clausus qui stagne en parallèle à une population toujours plus nombreuse, et plus demandeuse du fait de la précocité de dépistages de diagnostics ou encore d'une espérance de vie plus élevée, on se retrouve malgré tout face à des lits fermés, des compressions de pavillons pour "faciliter" la compression de personnel.

Voilà comment suite à ma dernière intervention chirurgicale, de chirurgie réparatrice (donc pavillon "chirurigie esthétique, réparatrice et reconstructrice"), je me suis retrouvée en urologie.

Et comment Frangin a vécu le pire du pire des soins, ou plutôt de l'absence de prise en charge (je me répète, mais feuilleton à venir). Victime d'une paralysie, il fut "pris en charge" (?!) par un gastro-entérologue, dans un service de soins "généraux" (joli nom pour "fourre-tout"), coincé entre un alcoolique en sevrage et un suicidaire.

Parce que oui, ils étaient trois par chambre.

Pour quand le retour des dortoirs de 10 lits ?!!!

28/05/2011

[Edit] Le pied !

Edit : Bon, voilà, ayé, c'est fait. Plus de Ministre.

Même si on sait pertinemment qu'ils servent plus ou moins de passe-plats, il n'empêche que supprimer disons, "le référent", alors même que les réformes se poursuivent, que le non renouvellement d'un fonctionnaire sur 2 aussi, c'est méprisant pour les agents.

 

oO°~°Oo

 

Décidément, le Ministère de la fonction publique est maudit. Déjà par le passé, le poste de secrétaire d'Etat est resté vacant plusieurs mois. Ce qui en disait long sur la volonté du Gouvernement quant à la gestion du service public.

Laissé à l'abandon, c'est plus ou moins l'impression que ça donnait, d'absence de Ministre référent, un comble, aux mesure injustes et drastiques visant à sucrer des postes par milliers tout en continuant à se persuader que tout va bien dans le meilleur des mondes nos institutions ou collectivités.

A persuader l'électorat avec de grandes rengaines sur les fonctionnaires qui coûtent un bras, et servent à que dalle. Avec cette habitude d'opposer de fait privé et public...

Si tout allait bien, faudrait pas recourir sans cesse à quantité de contractuels toujours pas suffisants pour une gestion optimale d'ailleurs. Si tout allait bien on vivrait pas chez les Bisounours, mais bien en 2011 en France, pays d'égalité... et non pas pays en voie de dégradation.

Des voix se soulèvent au sein même de la majorité pour demander à revenir sur les mesures de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, mesures qui commencent à devenir fort impopulaires auprès de certains usagers (écoles, crèches, milieu hospitalier etc...), et qui par voie de conséquence ont des répercutions sur l'avenir électoral de certains élus locaux qui commencent à sentir que ça sent pas bon justement, pour 2012 et 2014.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu