Avertir le modérateur

02/03/2012

Mise au vert

Bon, comme chacun le remarque bien, Blogounet s'ennuie de mes péripéties de recherche d'emploi. Et toi aussi lecteur fidèle, je n'en doute pas. Faut dire que c'est calme là-maintenant, comme souvent.

Alors en attendant un petit feuilleton "spécial recherche" la semaine prochaine en principe. Avec 2 ou 3 épisodes en prévision. Leitmotiv, je postules, tu postules, nous postulons. Et personne ne répond ou presque. Quelques lignes pour patienter. Ou sinon tu peux écouter en boucle les meetings des candidats qui vont prêcher des convaincus.

J'ai bien eu un semblant d'entretien, mais encore une fois, un coup pour rien. Un recruteur (l'éducation nationale) qui voulait sans doute savoir ce qui motivait une personne comme moi (avec mon parcours) à vouloir me positionner sur des postes de CAE, à mi-temps. Rien de valorisant pour le CV. Rien de transcendant pour le désespéré.

Et quand ils ne comprennent pas tout seuls ce qui motive le chercheur d'emploi "qualifié" (par opposition à ceux sans expérience et/ou diplôme) à se rabaisser à ce point, à s'humilier et accessoirement à vouloir occuper des postes en théorie dévolus à des personnes plus en difficultés, non qualifiées, je vais donc leur faire la leçon et m'en retourne, abandonnant à chaque fois au passage un peu de ma fierté.

En sachant que bien évidemment ils ne rappeleront pas.

Et comme fatalement à force d'être pris pour un moins que rien on finit par le devenir, le plus zen des individus-en-recherche-d'emploi devient une véritable pile électrique, que dis-je, une centrale nucléaire, prêt à rendre ses tripes et boyaux sans même qu'un duo tremblement de terre/tsunami ne vienne le titiller, il y a des solutions pour retrouver calme et paix intérieure. Du moins essayer.

Lecture : "La zen attitude des paresseuses" => Euh... Fait (reste à appliquer le concept).  Et sans les bougies, parce que la dernière chose dont a besoin le chercheur d'emploi fringuant décrépit c'est bien de mettre le feu à la baraque, surtout quand il est juste occupant à titre gratuit (et même s'il compte des pompiers dans son entourage).

IMGP6436.JPG

Musique : Ecouter Marconi Union - Weightless, élue la musique la plus relaxante du monde en 2011 => Fait. Même pas j'ai somnolé. Mais je déconseille en voiture ; on ne sait jamais. Parce que la dernière chose -aussi- à faire, c'est bien d'envoyer son moyen de locomotion fut-il de 10 ans d'âge à la casse. Le conducteur-chercheur de taf, par contre, ça se discute. :)

 

 

Nature : Profiter d'une météo du 1er mars très "australe" => Fait. Et ne pas perdre de vue que 1er mars = hiver = calme avant la tempête. En avril ne te découvre pas d'un fil. Mais en mars ?!! D'ailleurs à propos de Mars, le truc à gauche du soleil sur la photo, moi pas savoir hein. Fatalement avec le soleil pleine tronche c'est déjà bien que j'ai fait un cliché sans me cramer les rétines.

Photo0698.jpg

(Philippe, il va être urgent de penser à moi pour la casquette ! Bon je blague, le pauvre Raph, déjà qu'il a perdu ses chausssures.)

Photo0701.jpg

Un peu plus de 30° au soleil vers 15 h et toujours autour de 20° à l'ombre (même vers 18 h 30)

Photo0703.jpg

Photo0701moi.jpg

La prochaine balade, ça risque d'être boots sexy (MoonBoots donc) et bonnet péruvien. Allez savoir. :)

Perruque et smiley made in PlayerOne. C'est d'ailleurs bien le seul truc sympa sur ce téléphone.

01/02/2012

Cui, Cae et Couac

Je postule –encore et toujours puisqu'il n'y a que ce type "d'opportunités"- sur des offres d'emploi contractuel, un CAE pour être précise, sur le site de Pôle-Emploi.

Voici le dernier parcours du légionnaire en date.

Etape 1, s'agissant d'une télécandidature sur le site de Pôle, je renseigne tous les champs au fur et à mesure. Une sorte de mix de lettre de motivation et de CV très formaté avec un nombre maxi de caractères par champ pour réponses ouvertes, et des cases à cocher, des réponses à choisir dans des menus déroulants.
Comme c'est au moins la dizième télécandidature en quelques jours et la énième depuis retour case chômage, je peux assurer que le clavier il me tape presque les mots avant que j'ai appuyé sur les touches. Brave clavier, bien dressé.

Etape 2, je reçois le lendemain un SMS de pôle me disant "Offre #machin, du nouveau sur votre candidature, RV sur votre dossier candidat".
C'est donc plus tard à mon retour chez moi que je constate que ma candidature est… incomplète.
V'là aut'chose. J'ai fait tout pareil que d'habitude pour une offre quasi similaire et là, ça coince.
Mais qu'est ce que je vais bien pouvoir leur dire de plus que ce que j'ai déjà raconté ?!!

Ca coince et ça urge aussi, parce que en même temps, petite recherche par numéro et je découvre que l'offre est suspendue. Crotte. Sans blague.

Lire la suite

18/01/2012

Ressource Humaine Disponible

Alors cher lecteur, tu crois que j’ai abandonné mon blogounet ?
En effet, des raisons de douter. Même moi je doute ; c'est légitime. Entre les moments ou je me dis que je blablate pour rien et ceux ou je me dis que finalement, mes mauvaises expériences peuvent si ce n'est aider d'autres naufragés (je m'aperçois que ça pourrait paraître de mauvais goût comme expression en moment), au moins les rassurer (ou pas !) sur le fait que nous ne sommes pas seuls dans la tourmente de l'emploi, mon cœur balance.

Et nan, je n'ai pas non plus abandonné le volet « recherche d’emploi », ça va de soi.

Mais la mer est calme. Soporiphiquement calme. En même temps, ça tombe bien, au moins pas d'excuses pour ne pas avaler 377 pages de droit civil. Rien que ça.

Enfin pas si calme que ça. A bien y regarder c'est un leurre. Parce que l'on sait que la chasse aux demandeurs d'emploi est ouverte.

D'ailleurs, parenthèse. En ces temps difficiles, le Gouvernement donne dans la sémantique. Donc on préfèrera le terme de "travail partiel" à celui de "chômage partiel".

On ne dit plus demandeur d'emploi, c'est péjoratif. On préfèrera "chercheur d'emploi".

Et même encore plus fort, selon Jean-Louis Borloo (ce matin sur BFM-TV), je suis officiellement devenue une "ressource humaine disponible" (ben vais changer mon titre de blog moi).

Bref, on applique la théorie du verre moitié vide ou moitié plein.

M'enfin qu'on soit chercheur ou demandeur, la finalité est la même. Plus on se rapproche de l'échéance électorale, et plus vite il faut vider les listes.
Surtout de ceux qui font tâche dans le paysage, les chercheurs de longue durée, ou pas facilement réinsérables. Ceux qui sont passés aux yeux de l’opinion publique, merci Laurent Wauquiez, dans la catégorie, ou plutôt hors-catégorie « cancer de la société ».
Ce même L. Wauquiez qui en réponse au débat/polémique sur le quotient familial rétorque à destination de la gauche qu'il faut "arrêter de toujours s'en prendre aux classes moyennes et les plus en difficulté..." Euh…

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu