Avertir le modérateur

05/07/2012

Candidature osée, DRH zélé

Parmi mes candidatures, outre mon challenge des 100 jours, je réponds donc à des offres. Jusque là pas de quoi gratter un billet. Encore que, on est en juillet et peut-être certains d'entre vous s'ennuient-ils. Un rien vous contenterait du coup. :)

Alors il en est une de candidature dont je vais causer ici parce son parcours aura été pour le moins atypique.

Il s'agissait d'une Ecole Supérieure qui recrutait un(e) assistant(e) administratif(ve). Statutairement un adjoint administratif 2ème classe. J'en ai déjà parlé sur ce blog mais pour faire court, disons que les adjoints "2ème classe" sont recrutés sans concours, sur "dossier" (CV). Ils sont nés il y a peu. Appartiennent à la catégorie C de la fonction publique, donc recrutement sans condition de diplôme ou éventuellement BEP requis.

Et donc l'accès à candidature est ouvert aux non fonctionnaires, à vous et moi, sous réserve d'avoir un semblant de profil concordant à l'annonce évidemment.

Mais avec les risques que comportent de tels recrutements "sans concours" de voir une forme de copinage s'instaurer, à l'inverse même de ce pour quoi justement les concours existent, à savoir l'égalité d'accès, ces emplois là étant quand même des tremplins. Si bien que les collectivités, voire les services de l'Etat ont vite compris qu'ils pouvaient là avoir une main d'œuvre très bon marché d'agents diplômés et/ou expérimentés.

Les adjoints 2ème classe sont d'ailleurs en passe de remplacer les adjoints de 1re classe, catégorie C également, mais qui nécessitaient de passer (et réussir) un concours pour pouvoir prétendre à un poste (ou à postuler à un poste si lauréat de la Fonction Publique Territoriale).

Lire la suite

24/06/2011

Suivi candidatures

J'avais déjà fait une note concernant les recrutements dans la fonction publique, d'adjoints 2ème classe, plus particulièrement pour les filières administratives que je maîtrise mieux.

Par ce billet, je voulais d'une part, en expliquer le fonctionnement, mais aussi, en dénoncer le flou qui règne en terme de recrutement puisque la législation est assez vague, laissant toute appréciation au jury, souverain.

Donc, pour résumer, il s'agit de recrutement parfois appelés "concours", de façon inappropriée je trouve, puisque sélection uniquement sur dossier, à savoir CV + lettre de motivation.

L'impression que ça donne, quand on analyse un peu des diverses interventions sur des forums spécialisés, et même quand on discute avec des personnes concernées, recrutées ou non, c'est que souvent, ces recrutements masquent en fait une volonté de pérenniser des contractuels, qui ont ou pas, passé des concours, et qui auraient échoué.

Et au milieu de tout ce casting,  histoire sans doute de faire taire la mauvaise langue que je suis, il est des candidats, qui sont recrutés alors qu'ils sont totalement "extérieurs" à la fonction publique.

Donc j'ai encore une fois postulé il y a quelques mois, dans plusieurs académies, pour cette session de recrutement.

Et encore une fois, j'ai été recalée. Autant de fois que j'ai candidaté.

Lire la suite

08/11/2010

Les feuilles mortes

IMGP4778.JPGBon, faudrait ptêt pas que j'oublie que ce journal à l'origine, a pour vocation de parler "emploi", ou non-emploi on va dire. Et on va dire aussi que lui au moins, il en a une de vocation ; on ne peut plus en dire autant de moi.

Donc petit retour en arrière pour faire suite à mon billet sur mon entretien pour un poste d'adjoint administratif 2ème classe à la Justice.

Environ 600 prétendants au trône (moins que pour le casting de secret-story je suppose !), pour environ 75 postes offerts.

Je dis environ, parce que parmi les prétendants au trône se trouvent toujours quelques déserteurs qui je l'espère pour eux, ont trouvé meilleure fortune ailleurs.

Et environ aussi pour le nombre de postes, parce que avec l'Etat, allez donc savoir si au final 2 + 2 feront toujours 4.

Donc tout ça pour dire que la liste des heureux élus, la liste de ceux qui ont déjà une fesse installée sur le trône, et l'autre pas, voire même loin de l'être pour beaucoup, est parue. Et elle compte plus de 300 noms. Parmi lesquels ne se trouve pas le mien. Non, même à regarder avec une loupe.

Je fus lauréate de "vrais" concours (à distinguer de ce recrutement qui n'en est pas un dans le sens ou il n'impose pas d'épreuves écrites autres que rédiger CV + LM), dont le concours des IRA, catégorie A, lauréate sur liste complémentaire.

Et j'échoue lamentablement et systématiquement au recrutement sur des postes d'adjoint 2ème classe, catégorie C.

Cela étant, je crois que je préfère encore ne pas figurer sur la liste, que y être en 300 ème position. Parce que vivre l'attente d'un appel qui n'arrivera sans doute jamais. Vivre une échéance de cet ordre, c'est pas facile. Faut savoir se remobiliser en parallèle pour autre chose (autre recherche d'emploi, concours, études...) à nouveau mettre des projets familiaux, imobiliers etc... entre parenthèses.

Je n'ai sans doute pas réussi à convaincre le jury que je n'allais pas m'ennuyer sur des postes d'exécution...

Etrangement d'ailleurs, personne ne se demande si chez moi à glandouiller et à compter les feuilles mortes, entre 2 CDD de plus en plus rares, je m'ennuie pas... Ah ben non, suis bête, faut bien les balayer les feuilles mortes.

Trop d'expérience, pas assez de diplômes. Des diplômes mais pas les bonnes expériences. Des concours mais pas les bonnes expériences. L'expérience mais pas les bons concours...

Suis un peu comme ce jouet d'enfant qui consiste à faire entrer des formes géométriques dans les trous correspondants. Pas la bonne forme ou pas le bon trou.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu