Avertir le modérateur

10/04/2012

Un point plus précis...

Détail des concours passés ces derniers mois.

Concours et recrutements directs, à savoir recrutement d'adjoints (administratifs) de 2ème classe.

Les concours :

Rédacteur territorial (cat. B) : écrit passé en septembre 2011, à reculons puisque déjà lauréate. J'ai été admissible mais fut recalée à l'oral de janvier. Curieusement, alors que je pensais avoir planté grave mon oral de droit qui à mes yeux ne méritait pas plus de 6/20, j'ai décroché un 10 ou 11. Alors que l'oral d'entretien que je réussis sans ma vanter plutôt pas mal, m'a valu un fatal 11/20.

En toute logique je me dis que le jury n'a sans doute pas souhaité "offrir" 3 ans de plus de recherches à une lauréate qui n'avait pas su trouver un emploi les 3 autres années.

Plus de concours avant au moins 2 ans et avec probable réforme.

Attaché territorial (cat. A) : écrit passé en novembre 2011. Il s'agit d'un rapport, c'est à dire une forme de note de synthèse qui doit générer une partie de propositions (en rapport avec le sujet lol).

Recalée à nouveau à l'écrit avec un 7 ou 8/20 (je m'améliore).

Je pense là que le fait de ne pas être déjà en poste est un chouïa pénalisant pour une telle épreuve. Tant sur le fond que la forme.

Et à plus forte raison, ce rapport semblait un poil trop technique y compris pour des candidats déjà en poste. Le but étant d'aboutir à des solutions opérationnelles. Ce qu'on ne peut pas inventer.

Notons au passage que plus de 65 % des candidats se présentant au concours de 3ème voie sont déjà en poste dans la FPT ce qui pourrait ne pas infirmer mes "craintes". Et que plus de 75 % des candidats sont diplômés au dessus de BAC +3 (dont 42 % BAC +5).

Cela dit ce n'est qu'une constatation étant évident que si moi-même me trouvais dans la situation de pouvoir me présenter en 3ème voie tout en étant déjà en poste évidemment que c'est pour cette solution que j'opterais.

Autre concours cette année en novembre. Je vais m'inscrire mais ne me présente que si j'ai pu accéder à une formation à ce foutu rapport.

Lire la suite

01/06/2010

Les adjoints 2ème classe

Dans la fonction publique, ici je vais parler de la territoriale, les emplois sont répartis selon des "cadres d'emploi", eux-mêmes subdivisés en grades.

Exemple, le cadre d'emploi des adjoints administratifs comprend les grades de :

=> adjoint administratif de 2e classe,

=> adjoint administratif de 1ère classe,

=> adjoint administratif territorial principal de 2e classe,

=> adjoint administratif territorial principal de 1ère classe

    On accède à certains par concours et à d'autres par promotion interne.

    Et ma note du jour porte sur le grade des adjoints de 2è classe, notion que l'on retrouve à la fois dans la FPT, la FPE ou encore la FPH.

    C'est un grade assez récent. A la base, sur le papier, l'accès au "concours" est ouvert à tous, puisque que de catégorie C (avec parfois des nuances et un niveau CAP/BEP requis).

    Petite précision concernant l'usage des guillemets sur le terme de concours. Je distingue en effet ce mode de recrutement qui se fait en réalité par une étude de candidatures (lettres de motivation + CV), d'un concours ou examen qui lui requiert de passer des épreuves et donc sous-entend des révisions, de la prise de tête et énormément de sacrifices.

    Maintenant, pour en venir au recrutement ouvert à tous, là aussi c'est assez subjectif.

    La réalité, même si d'une part on ne peut pas généraliser, et d'autre part, la simple évocation du sujet est taboue, c'est plutôt que ce concours vise le plus souvent à permettre une intégration officielle d'agents déjà en postes recrutés de façon contractuelle. Et même de la sorte, il n'y a pas suffisamment de postes pour tous. Parfois aussi recrutées les personnes en situation très précaire (vi, un grade au dessus de "précaire", il y a pire que moi, "très précaire") comme par exemple les plus de 50 ans et/ou demandeurs d'emploi de très longue durée.

    Au final, on peut dire que les dés sont pipés, et que très rares sont ceux qui n'entrant pas dans les critères ci-dessus évoqués, seront recrutés.

    J'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises. Ma candidature pour des postes d'adjoint de 2ème classe à déjà été rejetée pas loin de 10 fois, voire largement plus, toutes fonctions publiques confondues, avec évidemment une mention spéciale pour la territoriale suivie de près par l'éducation nationale qui vient de me recaler à l'instant.

    Et bien sûr, lorsque l'on demande les raisons du rejet, on a droit au très laconique "nous avons eu énormément de candidatures" (sans blague, y'a tant de gens que ça qui cherchent du boulot en ce moment !) "et notre choix s'est porté sur des profils plus en adéquation avec le poste".

     
    Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
    high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu