Avertir le modérateur

03/08/2012

Nos amis les animaux

En cette période de "deuxième vague" de départs en vacances, je remonte la campagne de sensibilisation contre l'abandon des animaux.

 

Ca me tient à coeur, alors je viens relayer tout comme l'an dernier la campagne d'information de 30 millions d'amis, contre l'abandon des animaux.

Tous les jours sont abandonnés chiens, chats et autres animaux parfois même plus exotiques, mais l'été arrivant (sur le calendrier parce que en vrai ça mérite discussion), et les vacances avec, ce sont des centaines d'abandons supplémentaires qui vont s'ajouter à la trop longue liste.

Des animaux qui finiront en fourrière, ou attachés devant un centre d'accueil, sans compter ceux abandonnés partout et nulle part, parfois même lancés depuis une voiture et qui termineront leur courte vie de misère écrasés sur le bord des route. Quand ils ne provoqueront pas des accidents...

 

Des animaux qui seront parfois aussi victimes de barbarie comme un chat récemment trouvé sur ma commune dans un état qui ne laisse aucun doute sur la façon dont ça a pu arriver. Les auteurs (évidemment impossible à prouver), des morveux, des criminels, tout juste dans l'adolescence, et accessoirement des psychopathes en puissance.

Certains m'objecteront qu'il y à pire ou mieux à relayer. Oui des enfants et adultes meurent de faim. Oui la Syrie vit une véritable dictature et la barbarie y est sans nom. Et oui, des droits de l'homme sont bafoués un peu partout dans le monde.

Mais suis une grande fille munie d'un cerveau en état de fonctionner (en théorie) et donc en état de pouvoir mener plusieurs combats à la fois.

Ne pas s'occuper d'une cause au motif qu'il y a pire ou mieux à gérer ne règlera au final aucun problème.

Alors à ma petite échelle, grâce à blogounet, si je peux toucher ne fut-ce qu'une personne, c'est déjà ça de gagné.

Il n'ont pas demandés à naitre, ni à vivre, ni à servir de jouet, de cadeau de Noël, d'anniversaire ou de compensation à une séparation.

Et pire, s'ils recroisaient votre route après abandon, ils continueraient à vous aimer.

Merci de l'attention portée à ce billet.

Et de tout coeur, merci pour eux !

campagen abandon des animaux.JPG

20/06/2012

Nos amis les animaux

 

Ca me tient à coeur, alors je viens relayer tout comme l'an dernier la campagne d'information de 30 millions d'amis, contre l'abandon des animaux.

Tous les jours sont abandonnés chiens, chats et autres animaux parfois même plus exotiques, mais l'été arrivant (sur le calendrier parce que en vrai ça mérite discussion), et les vacances avec, ce sont des centaines d'abandons supplémentaires qui vont s'ajouter à la trop longue liste.

Des animaux qui finiront en fourrière, ou attachés devant un centre d'accueil, sans compter ceux abandonnés partout et nulle part, parfois même lancés depuis une voiture et qui termineront leur courte vie de misère écrasés sur le bord des route. Quand ils ne provoqueront pas des accidents...

 

 

Des animaux qui seront parfois aussi victimes de barbarie comme un chat récemment trouvé sur ma commune dans un état qui ne laisse aucun doute sur la façon dont ça a pu arriver. Les auteurs (évidemment impossible à prouver), des morveux, des criminels, tout juste dans l'adolescence, et accessoirement des psychopathes en puissance.

Certains m'objecteront qu'il y à pire ou mieux à relayer. Oui des enfants et adultes meurent de faim. Oui la Syrie vit une véritable dictature et la barbarie y est sans nom. Et oui, des droits de l'homme sont bafoués un peu partout dans le monde.

Mais suis une grande fille munie d'un cerveau en état de fonctionner (en théorie) et donc en état de pouvoir mener plusieurs combats à la fois.

Ne pas s'occuper d'une cause au motif qu'il y a pire ou mieux à gérer ne règlera au final aucun problème.

Alors à ma petite échelle, grâce à blogounet, si je peux toucher ne fut-ce qu'une personne, c'est déjà ça de gagné.

Il n'ont pas demandés à naitre, ni à vivre, ni à servir de jouet, de cadeau de Noël, d'anniversaire ou de compensation à une séparation.

Et pire, s'ils recroisaient votre route après abandon, ils continueraient à vous aimer.

Merci de l'attention portée à ce billet.

Et de tout coeur, merci pour eux !

campagen abandon des animaux.JPG

01/07/2011

30 millions d'Amis

Je crois avoir déjà dit ici, que j'aime beaucoup les animaux.

Je ne porte pas de cuir, ni évidemment de fourrure, quelle soit vraie ou fausse, vu que la fausse peut être de la vraie-fausse ou de la fausse-vraie (du chien).

Je limite le plus possible les produits testés sur les animaux.

Je suis aussi végétarienne depuis plus d'une dizaine d'années.

Jusqu'à il y a 5 ans, j'ai toujours eu des animaux. Chiens, chats, poissons rouges, canaris, parfois tout à la fois.

Bref, tout ça pour dire que par ce billet, je viens relayer la campagne de 30 millions d'amis contre l'abandon des animaux. Bien sûr que les abandons ont lieu toute l'année pour des raisons qui vont de financières (encore que là aussi la crise a bon dos), à des séparations, des bailleurs qui ne veulent pas d'animaux etc...

Et puis il y a les abandons de l'été, parce que le camping refuse chien-chat, ou parce que le chiot qui faisait 3 kg à Noël en fait maintenant 20... (faut bien être naïf pour croire qu'un chiot St-Bernard va se métamorphoser en Chiwawa) ou parce que Minette et son habitat prennent trop de place dans le monospace.

Alors facile, suffit de dire au mômes que Minette s'est enfuit.

Parfois même, Médor, on le jette par la fenêtre de la voiture...

Pas de mots pour crier mon indignation face à ces comportements. Face à la maltraitance aussi. Et ignorer votre animal, le laisser attaché à une corde 24 h/24, c'est aussi de la maltraitance.

Dans mon esprit, ce qu'on est capable de faire à un animal, on peut le faire à un humain.

campagne 30 millions.jpg

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu