Avertir le modérateur

11/10/2011

[Fonction Publique] Suppression de postes en image

En période de crise, et même avant, un des premiers réflexes des Gouvernements, pour améliorer ses finances, est de supprimer des postes dans les fonctions publiques.

Supprimer et pas redéployer. Supprimer sous couvert de départs à la retraite ou supprimer pour supprimer, la finalité est la même. Tout au plus, on place quelques conctractuels pour boucher quelques trous. Sortes de rustines pour faire taire les mauvaises langues.

On aboutit inéluctablement à un service public détérioré, des agents stressés, précarisés. Et des usagers sur les nerfs, qui s'en prennent aux agents etc...

Le plus épatant en France étant que l'on applique ces surprenants principes alors même que notre population est en hausse. On se targue même d'une démographie la plus élevée d'Europe. Et qui dit démographie élevée dit naissance ou me trompe-je ? Et qui dit naissances dit futurs écoliers ou me trompe-je toujours ?!!!

Ce qui m'amène à poster cette petite vidéo qui résume de façon "amusante" (souvenirs-souvenirs des Playmobils), la casse de l'Education Nationale.


 

Notons qu'on peut réaliser le même scenario pour l'hôpital public par exemple. Avec un numerus clausus qui stagne en parallèle à une population toujours plus nombreuse, et plus demandeuse du fait de la précocité de dépistages de diagnostics ou encore d'une espérance de vie plus élevée, on se retrouve malgré tout face à des lits fermés, des compressions de pavillons pour "faciliter" la compression de personnel.

Voilà comment suite à ma dernière intervention chirurgicale, de chirurgie réparatrice (donc pavillon "chirurigie esthétique, réparatrice et reconstructrice"), je me suis retrouvée en urologie.

Et comment Frangin a vécu le pire du pire des soins, ou plutôt de l'absence de prise en charge (je me répète, mais feuilleton à venir). Victime d'une paralysie, il fut "pris en charge" (?!) par un gastro-entérologue, dans un service de soins "généraux" (joli nom pour "fourre-tout"), coincé entre un alcoolique en sevrage et un suicidaire.

Parce que oui, ils étaient trois par chambre.

Pour quand le retour des dortoirs de 10 lits ?!!!

24/06/2011

Suivi candidatures

J'avais déjà fait une note concernant les recrutements dans la fonction publique, d'adjoints 2ème classe, plus particulièrement pour les filières administratives que je maîtrise mieux.

Par ce billet, je voulais d'une part, en expliquer le fonctionnement, mais aussi, en dénoncer le flou qui règne en terme de recrutement puisque la législation est assez vague, laissant toute appréciation au jury, souverain.

Donc, pour résumer, il s'agit de recrutement parfois appelés "concours", de façon inappropriée je trouve, puisque sélection uniquement sur dossier, à savoir CV + lettre de motivation.

L'impression que ça donne, quand on analyse un peu des diverses interventions sur des forums spécialisés, et même quand on discute avec des personnes concernées, recrutées ou non, c'est que souvent, ces recrutements masquent en fait une volonté de pérenniser des contractuels, qui ont ou pas, passé des concours, et qui auraient échoué.

Et au milieu de tout ce casting,  histoire sans doute de faire taire la mauvaise langue que je suis, il est des candidats, qui sont recrutés alors qu'ils sont totalement "extérieurs" à la fonction publique.

Donc j'ai encore une fois postulé il y a quelques mois, dans plusieurs académies, pour cette session de recrutement.

Et encore une fois, j'ai été recalée. Autant de fois que j'ai candidaté.

Lire la suite

01/06/2010

Les adjoints 2ème classe

Dans la fonction publique, ici je vais parler de la territoriale, les emplois sont répartis selon des "cadres d'emploi", eux-mêmes subdivisés en grades.

Exemple, le cadre d'emploi des adjoints administratifs comprend les grades de :

=> adjoint administratif de 2e classe,

=> adjoint administratif de 1ère classe,

=> adjoint administratif territorial principal de 2e classe,

=> adjoint administratif territorial principal de 1ère classe

    On accède à certains par concours et à d'autres par promotion interne.

    Et ma note du jour porte sur le grade des adjoints de 2è classe, notion que l'on retrouve à la fois dans la FPT, la FPE ou encore la FPH.

    C'est un grade assez récent. A la base, sur le papier, l'accès au "concours" est ouvert à tous, puisque que de catégorie C (avec parfois des nuances et un niveau CAP/BEP requis).

    Petite précision concernant l'usage des guillemets sur le terme de concours. Je distingue en effet ce mode de recrutement qui se fait en réalité par une étude de candidatures (lettres de motivation + CV), d'un concours ou examen qui lui requiert de passer des épreuves et donc sous-entend des révisions, de la prise de tête et énormément de sacrifices.

    Maintenant, pour en venir au recrutement ouvert à tous, là aussi c'est assez subjectif.

    La réalité, même si d'une part on ne peut pas généraliser, et d'autre part, la simple évocation du sujet est taboue, c'est plutôt que ce concours vise le plus souvent à permettre une intégration officielle d'agents déjà en postes recrutés de façon contractuelle. Et même de la sorte, il n'y a pas suffisamment de postes pour tous. Parfois aussi recrutées les personnes en situation très précaire (vi, un grade au dessus de "précaire", il y a pire que moi, "très précaire") comme par exemple les plus de 50 ans et/ou demandeurs d'emploi de très longue durée.

    Au final, on peut dire que les dés sont pipés, et que très rares sont ceux qui n'entrant pas dans les critères ci-dessus évoqués, seront recrutés.

    J'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises. Ma candidature pour des postes d'adjoint de 2ème classe à déjà été rejetée pas loin de 10 fois, voire largement plus, toutes fonctions publiques confondues, avec évidemment une mention spéciale pour la territoriale suivie de près par l'éducation nationale qui vient de me recaler à l'instant.

    Et bien sûr, lorsque l'on demande les raisons du rejet, on a droit au très laconique "nous avons eu énormément de candidatures" (sans blague, y'a tant de gens que ça qui cherchent du boulot en ce moment !) "et notre choix s'est porté sur des profils plus en adéquation avec le poste".

     
    Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
    high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu