Avertir le modérateur

20/09/2012

Chômage et formation

Dans un épisode précédent de mes pérégrinations Pôlemploitesques j'évoquais la dernière idée de génie de mon Conseiller, à savoir me faire intégrer une formation.

Sur le papier ça paraît formidable, d'autant que moi j'étais un peu demandeuse.

Mais demandeuse ne veut pas dire suicidaire, ni désespérée.

Tant qu'à faire, je voulais (suis trop exigeante donc) une formation payée un max, avec voiture/ordi/logement de fonction, au soleil et avec emploi à vie à la clé qui apporte à plus à mon cursus sans pour autant noyer plus encore mon CV dans la vase.

Ou une mise à niveau bureautique Word/Excel/Powerpoint, avec de préférence un accès un programme OpenOffice. Avec à terme l'idée de valider mes connaissances via le PCIE.

Et la conseillère de me préposer elle une formation de secrétaire à moi l'heureuse titulaire d'un fort utile Bac G.

A ce moment là, elle était satisfaite de sa trouvaille, convaincue de ma future résurrection tandis que moi j'attendais patiemment mais en vain qu'elle ajoute une option de "Ressources Humaines" ou de "Secrétariat médical" à la fin de sa phrase.

Mais que nenni. C'est impossible. On n'a pas ça chez nous.

C'est donc entre rire et larmes que j'étais rentrée chez moi. Mais le rire (jaune) avait vite repris le dessus face à l'hilarité de mon entourage qui prévenu de la nouvelle qui était supposé bouleverser ma vie se demandait néanmoins si je me foutais de leur gueule ou pas.

Lire la suite

18/09/2012

Coupable ! Mais de quoi ?

Tout d'abord toutes mes félicitations à "Méchante", qui se reconnaîtra. Manifestement tout bon troll a besoin de son défouloir.

Suis donc son souffre-douleur du moment.

Alors une pensée pour elle, parce que en plus de s'être fait éjecter de mon blog, elle vient de gagner le droit de continuer de financer mon oisiveté. Ouais, j'ai signé pour encore de longs mois d'assistanat. En partie à vos frais.

Et rien que pour ça, je jubile. :))

Vous étiez en veine en ce lundi. Tout comme moi.


Blague à part et pour faire suite au billet "Convoquée au Tribunal", et aussi pour faire court, disons que ce n'est encore pas pour cette fois.

Et d'ailleurs pas pour la prochaine non plus, parce que visiblement la liste de personnes "admises" a été paramétrée pour tenir deux ans.

Incontestablement la balance de la Justice n'a pas penché de mon côté.

Et mieux, j'ai réussi l'exploit de ne pas être sélectionnée parmi 1 055 personnes, sur environ 2 000 s'étant présentées à l'oral d'entretien. Un peu comme la pub ou une mec rate une boule de billard qui a la taille de Jupiter.

Une chance sur cinq d'être parmi les (environ) 250 personnes assurées d'avoir un poste, et une chance sur deux d'être en "liste complémentaire", et suis passée à côté.

Quand je disais que j'avais plus de chance de gagner la supercagnotte du loto sans même avoir joué…

A coup sûr s'ils avaient publié un classement intégrant les 2 000 candidats j'étais dernière.

Alors, on peut réécrire l'histoire et se poser mille questions et même mille cinquante cinq, autant que de noms sur la liste, mais nous n'aurons jamais les réponses. Le pourquoi, le comment restera aussi obscur et flou que la façon dont l'harmonisation entre jurys s'est faite.

Je vais attendre le courrier de rejet pour en voir le contenu, mais je ne pense même pas utile de faire une demande pour connaître les appréciations du jury vu que là aussi l'expérience m'a montré que l'on aura sans doute rien de mieux que le laconique "le jury a retenu des profils plus en adéquation avec leurs attentes".

Dans ces cas il est coutume de dire qu'il faut passer à autre chose. Mais je vais déjà devoir tenter de trouver à quoi correspond le "autre chose", avant de m'y atteler avec sérieux.

Ramasser les poubelles -et aller dans le sens de L. Wauquiez qui veut faire bosser les assistés 5 h par semaine- ne me fait pas peur. Mais l'efficacité du programme instauré à Rotterdam ne semble pas avoir fait ses preuves, notamment sur les personnes expérimentées et/ou diplômées.

D'ailleurs voilà encore 3 de mes candidatures pour des postes de technicien de surface -nom politiquement correct pour désigner un employé de ménage- qui ont été rejetées.

Bref, vous aurez compris que le champagne, ou toutes autres petites bulles mises de côté sont à redescendre à la cave.


Je conclue par une parenthèse à l'attention de lecteurs qui seraient aussi des agents du Ministère de la Justice : une circulaire de février 2012, déclare l'appellation de "Nom de jeune fille" comme inappropriée. Il est fortement conseillée de ne plus l'utiliser. Mais je dis ça et je dis rien hein… Suis inapte. Mais l'intégralité des listes a été ainsi publiée. :)

14/09/2012

Convoquée au Tribunal !

Convoquée plus précisément à la Cour d'Appel / Cour d'Assises de Lyon.

Bon, je blague. Enfin juste un peu. Juste que ma vie de ressource humaine disponible est d'une telle platitude que j'en suis réduite à faire un billet juste pour dire que j'ai décroché un entretien.

D'ailleurs nous autres les chômeurs, c'est dans ces moments là qu'on devrait déboucher le champagne, parce que si l'on attend d'être recrutés en CDI, le champagne mis de côté se sera transformé en piquette. Enfin, qu'importe, je ne bois même pas. :)

Alors sans doute que personne ne ferait une note pour une telle info, mais là, ça relève du miracle. Donc je me fends d'une vingtaine de lignes pour planter le décor.

Parce que cette convocation, c'était un entretien dans le cadre d'une candidature pour des postes d'adjoint administratif de 2ème classe.

Dans le cas présent c'est le Ministère de la Justice qui recrutait (les candidatures c'était en mars).

Et ce sont plus de 2 200 candidats qui ont été retenus pour passer l'entretien, sur sans doute plus de 15 000 ayant postulé préalablement (En 2010 déjà le nombre de dossiers reçus dépassait les 15 000 !). Ouais ami lecteur, tu as bien lu. Déjà que en concurrence avec 3 candidats ou une douzaine je ne décroche pas les postes, alors, là autant dire que statistiquement mes chances de gagner au loto sans jouer sont pas loin d'être plus élevées. :)

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu