Avertir le modérateur

13/03/2012

[Partie 1/3] Quand Pôle recrute… confidentiellement

C'est parti pour un petit feuilleton, en 3 épisodes, et pour l'instant sans épilogue.

Cette mini-série relate l'expérience chaotique de ma candidature auprès de Pôle-Emploi, dans le cadre de la récente campagne de recrutement de conseillers contractuels.

En préambule, je précise que lors de précédents entretiens au Pôle, il m'avaité été suggérer de justement poursuivre dans des démarches de candidature auprès d'eux puisque pour le coup, mon parcours un peu atypique pourvait être un plus. Le petit quelque chose qui fait la diféfrence.

Et donc, le Président-pas-encore-candidat avait annoncé, lors d'un de ses hold-up médiatiques préalable à sa déclaration de candidature, des mesures visant l'emploi. Et pour anticiper ceux qui objecteraient que Pôle Emploi ne fait déjà que survivre avec les moyens du bord, il joue les Pères-Fouettard Pères-Noël et met généreusement sur le tapis 1 000 conseillers supplémentaires en renfort ponctuel.

Alors évidemment, ces 1 000 postes ne vont servir à pas grand chose pour ne pas dire rien, puisque en 2011 ce sont autant voire plus de conseillers contractuels qui ont été remerciés.

N'importe qui ne faisant pas preuve de mauvaise foi et sachant compter pourrait comprendre que de toute façon, à supposé que ce renfort en soit vraiment un et pas une rustine, 1 000 conseillers ne suffiront jamais à ramener à de justes proportions le nombre de dossiers d'inscrits à traiter par conseiller. Pas même si le renfort se cantonne au opération de back-office. Le délestage en cet état ne sera pas suffisant.

En plus on peut aisément supposer que pour ce recrutement, Pôle va se tourner prioritairement plus facilement vers des ex-contractuels déjà expérimentés donc, et pour lesquels le délai de carence entre 2 CDD est passé. Et qu'il en profitera aussi pour mettre à jour son vivier de candidats aux remplacements.

Lire la suite

15/02/2012

Télécandidature concrète

Je continue à vous faire profiter du côté parfois un peu loufoque de la recherche d'emploi.

Encore une fois, le couac, je le dois à une offre hyper attrayante pour un poste généreusement payé et des perspectives d'avenir des plus réjouissantes en Contrat d'Accompagnement à l'Emploi (CAE donc). Allez, pour ceux qui me rejoignent et ne maîtriseraient pas le vocabulaire, les acronymes et les spécificités des contrats, une piqûre de rappel ici, sur le site du Ministère du Travail de l'Emploi et de la Santé.

Donc ce type de contrat pullule en ce moment sur les petites annonces. Une véritable déferlante. Comme la vague de froid.

Et comme je suis hélas, faut bien le dire, éligible à ce type de contrats, Pôpole me pousse toujours un peu plus à m'y intéresser de près. Et comme au fond, il peut y avoir du bon qui ressorte de ce naufrage, je m'y applique avec le sérieux d'un gosse de 11 ans devant sa première rédaction de grand.

Donc je lis, tri, sélectionne. Parce que quitte à me lancer dans une aventure qui me rapportera globalement pas plus que mon actuelle ASS, les CAE sont à mi-temps le plus souvent, autant cibler les offres pas trop éloignées de mon profil (et de mon domicile vu que les transports...).

Alors ce qui suit n'est pas évident à comprendre sauf à être dans la même situation que moi. Même si je ne le souhaite à personne (enfin si, à quelqu'un  mais à qui ça ne risque pas d'arriver...).

Me voilà donc à postuler encore et toujours sur une petite offre pour un poste au demeurant à ma portée, mais difficile à cerner dans ses spécificités vu le descriptif.

Et c'est par le biais de la fameuse télécandidature décrite quelques billets plus tôt, que je propose mes services de ressource humaine disponible, justement sur l'offre prise en exemple du précédent billet.

Lire la suite

08/02/2012

Télécandidature Pôle-Emploi

Lorsque j'évoque ma recherche d'emploi, il m'arrive de parler de "télécandidature".

Alors kézako ? C'est assez simple, le terme parlant de lui-même. Lorsque vous affichez les offres du Pôle, en bas de page, on trouve les indications pour postuler. Ce peut être (rarement) les coordonnées de l'employeur (mail, téléphone, nom du référent), ou encore le numéro de Pôle, à contacter pour obtenir les coordonnées. Pôle en profite alors pour vérifier si notre profil colle à l'offre.

Ou encore la mention de télécandidature, à savoir un formulaire pré-établi, composé de plusieurs modules, intégrant à la fois de questions ouvertes (pas trop quand même lol) et des cases à cocher ou dates à renseigner. Comme je le disais précédemment, une sorte de mix entre le CV et la LM.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu