Avertir le modérateur

23/09/2010

A l'abordage !

Par le passé, j'avais déjà eu mon adresse mail, celle que j'utilise que pour WLM (en hotmail), piratée.

Mais pour mon adresse mail classique, en gmail, c'est une première.

Alors j'en ai plusieurs des adresses.

Une à mes noms-prénom qui me sert pour ma recherche d'emploi, les contacts avec administrations et autres institutions etc.

Et une pour mes blogs. Une autre pour les contacts divers, dont la VPC. Et d'autres encore.

C'est donc celle pour les contacts divers qui a été piratée.

A l'ouverture de ma boite, j'avais un message qui s'est affiché en haut d'écran, sur un bandeau. En fait, on est alerté, si on en a fait la demande, dans les préférences.

Et on peut consulter l'activité, ce qui donne ceci :

piratage compte - Copie.JPG

Il semble donc en effet que je ne sois pas l'auteur (j'aime pas -auteure-, et autrice, ben disons que c'est ridicule et imprononçable), de toutes les activités de ce compte.
Ou alors je suis allée en Chine et revenue, le tout en l'espace de 4 h.

Téléportation peut-être ?!!

09:00 Publié dans Perso | Lien permanent | |  Facebook

10/09/2010

Un an...

Il est des "anniversaires" dont on se passerait bien finalement. D'ailleurs, la plupart du temps, "anniversaire", c'est plutôt synonyme de gaité,  de fête. On pense cadeaux et gâteaux, surprises, ballons et autres décorations, goûter d'enfant ou repas festif...

Mais parfois aussi, l'anniversaire est symbolique. Il marque un évènement. Pas toujours heureux.

Le décès de mon papa restera donc parmi ces douloureux "anniversaires".

 

oO°~°Oo

 

Un an que tu n'es plus là, parmi nous, avec nous. Un an de souffrance qui ni ne s'éloigne ni ne s'atténue avec le temps. Elle empire, elle se multiplie.

Mais elle est différente des premiers jours, des premières semaines, des premiers mois. Puis une année s'est écoulée.

On pense au temps qui est passé sans toi, et aussi à toutes ces années à venir, toujours sans ta présence.

Une partie de nous est à jamais brisée. Tout le soutien des proches, de tes copains n'y change rien.

On affiche une façade, puisqu'il faut bien continuer à avancer. Mais cela relève de la survie.

On ne peut s'empêcher de penser à ces vacances que l'on ne prendra jamais ensemble, à ces petits-enfants que tu n'auras jamais eu, aux bons et mauvais moments de nos vies que tu ne partageras plus, à nos  larmes de bonheur ou de tristesse que tu n'essuieras plus, aux "fêtes" et à la place symboliquement vide que ton absence fait ressentir plus encore.

Je pense aussi au nombre de fois où j'ai dû de peiner, te pourrir la vie, seul truc que je réussis très bien...

Ta joie de vivre, tes coups de gueule, ton génie à remédier à presque tous les problèmes, et à n'y voir que des solutions, chaque minute du quotidien nous rappelle que tu n'es plus là. Que tu ne seras plus jamais là.

Encore une fois je ne peux que remercier tes copains, les copains de la famille, pour leur présence, leurs attentions et leurs gestes quotidiens depuis ce terrible matin du jeudi 10 septembre 2009 ou notre vie, leur vie s'est arrêtée. La fidélité n'est pas un vain mot.

Alors, si vous aimez, dites-le, faites le savoir par une parole, un geste, un regard ou une attention. Parce qu'un jour, il sera trop tard.

09:00 Publié dans Perso | Lien permanent | |  Facebook

08/09/2010

La rentrée

Mot qui est sur toutes les lèvres, à la une de tous les médias, dès après le 15 août quand on y pense.

La rentrée c'est déjà vouloir nous faire croire que le pays s'arrête de vivre pendant 4 à 6 semaines. Ou que tout ce qui pourrait se passer n'est que de moindre importance.  Pour exemple, chez moi nous sommes "privés" de l'édition locale du journal de France 3 pendant cette période. Et l'édition régionale assure au ralenti le minimum syndical.

Alors, rentrée des classes pour certains, avec parfois de gros bouleversements comme la 1ere maternelle, et ses pleurs, des parents, des enfants. Le passage en CP, en 6ème, en seconde ou encore la rentrée universitaire, ou parfois l'arrêt des études. Volontaire ou pas.

Mais la rentrée ça peut aussi être un changement professionnel suite à mutation, délocalisation, ou suite à un choix personnel.

La rentrée c'est aussi visible dans les médias, avec de nouvelles têtes. Ou des têtes plus anciennes, mais relookées. Mais aussi, de nouveaux programmes. Enfin pas si nouveau que ça, recyclés serait plus juste. Tout l'art de faire du neuf avec du vieux.

Lire la suite

08:55 Publié dans Perso | Lien permanent | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu