Avertir le modérateur

30/03/2011

(Al)ouette ? (Ch)ouette ? (M)ouette ?

Que nenni, juste Ouette !

Honnêtement, je ne connaissais pas cette dénomination ornithologique. Ou alors, déjà entendue, mais la connexion avec mon cerveau ne s'est pas faite. Et disons même que l'étude des oiseaux ne fait pas partie de mes passe-temps.

Mais j'aime la nature, et j'ai la chance de vivre un peu éloignée de la ville et donc de vivre dans la diversité de la faune et de la flore. La chance aussi d'avoir été élevée dans la curiosité d'apprendre.

Alors il y a peut-être 3 ans, un "oiseau" est apparu près de chez moi. En face, chez mon voisin qui vit côté rivière. Assez sauvage au début (pas le voisin, l'animal !), il se cachait dès qu'on l'approchait un peu (toujours l'animal hein).

Donc de loin, il faisait penser à une variété de magret canard. A une espèce d'échassier aussi quand il tentait un envol, les pattes tendues vers l'arrière. Alors pourquoi pas ? Un jour, en période migratoire, j'ai bien vu décoller une cigogne ou un truc qui s'en approchait. Un jour aussi, vu un sanglier, bref je m'égare.

Puis mon papa, qui fût "chasseur" (enfin ramasseur de champignons) un court temps jusqu'à ce que mon frère décide que de la cuisse ou du blanc qu'on lui proposait comme morceau du civet, "les lapins c'était fait pour gambader dans les prés" (ça calme), et que moi sa fille ne commence à montrer les prémices de quelques velléités tendance végétarienne (ça calme - bis), peu avant son décès, eu le temps d'observer la bête, mais toujours de loin, et de décréter que "non, c'est définitivement pas un canard". Même si quelques points communs. Et commençait à y voir plutôt une variété d'oie, car points communs aussi. Malheureusement il n'a pas eu le temps de peaufiner ses recherches.

Et cette semaine passée, très estivale (trop, non pas que je m'en plaigne, m'enfin de telles amplitudes thermiques, bref, c'est pas le sujet), j'ai été me balader côté rivière. La chose était là. Quelques heures plus tôt elle était dans le jardin du voisin, mais aussi sur le sentier, ou encore sur la chaussée (du mal à voler, mais pas à marcher). Et la chose s'exprime, disons avec une voix sorte de mix de *Joe Cocker / Garou* si bien qu'on ne peut pas la louper. Parce que question couleur, au milieu de la nature, c'est plutôt caméléon.

IMGP5057.JPG
Sur les deux photos, on note le regard méchant, genre "entrée interdite - j'ai pas de dents mais je les montre quand même" !
IMGP5063.JPG

Et à mon retour, quelques recherches, merci le net. Je peux en effet confirmer que ce n'est pas un canard, mais bon, on n'en doutait plus vraiment. Ni une oie. Mais j'ai découvert l'existence d'un subtil "mélange" :

=> L'Ouette d'Egypte (voir aussi ici ou encore ). En tous cas, ça y ressemble.

Dommage qu'elle ne puisse parler. On aimerait bien connaitre un peu sa vie !

Et sinon, la nature prend ses couleurs printanières (mais toujours point de chant du coucou) :

IMGP5073.JPG
IMGP5077.JPG

12/02/2011

Nuages artificiels...

Ben kézako les nuages artificiels me direz-vous ?

C'est ma façon à moi de nommer les trainées des avions, tout simplement. Bon, je l'accorde, c'est pousser loin la recherche. Et bon, je vous l'accorde aussi, ça m'est venu là maintenant, enfin en écrivant cette note.

Mais n'empêche, des fois ça donne un ciel écossais.

Bon, je vous vois venir : kézako un ciel écossais ?

 

Alors dans mon esprit, c'est ce à quoi ressemble le ciel quand des avions s'y croisent à peu près au même moment formant ainsi un quadrillage (sachant que notre perception du phénomène au sol doit être faussée par rapport à la réalité des distances et altitudes sans quoi y'aurait eu un sacré carnage au dessus de ma tête ou pas très loin).

Les traces étaient d'un rose beaucoup plus flashy ou girly, ou bonbon au choix à l'oeil nu. Mais dans la précipitation, mauvais paramétrage de l'APN sans doute. Bon, à ma décharge, j'étais réveillée depuis plusieurs minutes, mais éblouie je fus par la présence non-stop du soleil depuis déjà une dizaine de jours... Même en été, 10 jours de suite, c'est rare.

(photo prise hier matin vers 7 h 00 et des brouettes, donc quasiment au levé du soleil et de moi même)

IMGP5010.JPG

08:30 Publié dans Nature et Météo | Lien permanent | Tags : ciel, lévé soleil | |  Facebook

20/01/2011

Embryon de printemps

Quelques jours (quatre pour être précise) de plein soleil et température printanières, et j'ai ressorti l'appareil photo pour quelques balades.

Vous pourrez noter ci dessous une sorte de "course" d'avions. Si-si, ils sont trois. :)

C'étaient les seules traces blanches dans ce ciel très turquoise.

IMGP4915.JPG
 

La nature se satisfait de la météo, on dirait, puisque j'ai pu saisir les prémices de l'arrivée du printemps.

Bon, embryonnaires les prémices hein, parce que mis à part ces 3 petites pousses, comme vous pouvez le voir en arrière plan, y'a que des branchages sur cet arbuste.

IMGP4918.JPG
Et embryonnaire aussi mon "statut" de photographe. Très amateur. Maudit contrejour. Je voyais que dalle tellement le soleil était "blanc". Et mes lunettes noires, merci à l'inventeur de la photochromie.
 
IMGP4921.JPG
Aujourd'hui, je vous épargne des clichés, car dur retour à la réalité. Et bien oui, nous sommes en hiver pour encore 2 mois, ne l'oublions pas.
Donc, brouillard, grisaille, giboulées, et brrrrr.
 
J'édite juste pour ajouter la photo du jour. Déprimez pas hein ! Température - 1° (et ressenties, bien en dessous).
Il y a 2 ou 3 jours (cf photos ci-dessus), on plafonnait autour de 16.
 
IMGP4934.JPG
IMGP4939.JPG

11:26 Publié dans Nature et Météo | Lien permanent | Tags : printemps, bourgeons | |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu