Avertir le modérateur

19/06/2012

Bac d'orthographe

Les épreuves du bac sont là. Le saut dans le grand bain (plouf) est pour maintenant.

Alors à tous ceux qui parfois se demandent  -comme moi- comment est-ce-donc possible que des jeunes puissent arriver au lycée et même passer/obtenir le diplôme aussi nommé Saint-Grâal (ça mérite débat), en ayant une orthographe/syntaxe à chier déplorable sans compter une écriture d'enfant de 7 ans (du vécu), sans que ça ne porte préjudice, j'ai sans doute un semblant d'explication trouvée dans un article du quotidien le Progrès "Comment les professeurs corrigent les copies ?".

 

orthographe,bac

Tendance à ne pas donner de points... sous entendu, ne pas en retirer non plus.

D'ailleurs les rapports de jury des concours administratifs relèvent souvent que s'ils appliquaient la règle de "- 2 points pour plus de 10 fautes" sur une copie, nombre de lauréats ne le seraient en fait pas.

Lire la suite

06/06/2012

Offre osée

Voilà longtemps que je n'avais pas "dénoncé" d'offre d'emploi que je vais qualifier d'un poil abusive dans son profil.

Avant que vous ne poursuiviez la lecture je précise toutefois à nouveau que ce billet n'a pas vocation à taper sur Pôle qui ne fait que servir d'intermédiaire entre les employeurs-recruteurs et les chercheurs désespérés.

D'ailleurs lors de mon entretien pour oeuvrer chez les désoeuvrés le canonissime mec des RH m'avait bien confirmé ce que j'ai déjà dit, à savoir qu'il n'est souvent pas aisé pour les agents de Pôle de faire comprendre aux employeurs que d'une part le mouton à 6 pattes est une chimère et que d'autre part quand on veut de l'expérience et des diplômes ça se monnaye.

A l'inverse d'ailleurs il n'est pas simple non plus d'expliquer à une personne qui vient de se faire dégager après 20 ans de trop bons et loyaux services ou à un débutant fut-il BAC+5 que toute ambition supérieure au SMIC (celui actuel pas celui syndicalement correct) serait déplacée.

Venons-en donc à mon ire du moment. Poursuivant toujours valeureusement ma recherche de taf, avec mon challenge des 100 jours (et je peux assurer que j'ai placé la barre un poil haut...), je mate donc toujours les offres.

Une, intitulée "Secrétaire de direction", attire inéluctablement mon attentive attention.

Lire la suite

01/06/2012

Fête des voisins

Attention, sujet hautement philosophique. Et long. :)

Sujet de mon ire du moment : les nouveaux voisins. J'avais ce billet sous le coude depuis plusieurs semaines et de report en report, me suis dis qu'une publication en ce jour de "Fête des voisins", tomberait à pic.

Pour planter le décors, la maison "d'à côté" a été rachetée il y a environ 4 ans. Le nouveau proprio a fait quelques transformations et hop, 4 appart' sont apparus aussi rapidement qu'un bolet dans un sous-bois en automne. Et de fait, 4 familles. Et du turn-over aussi.

Alors bien élevée que je suis (pour combien de temps encore ?!) je dis bonjour et je constate rapidement que c'est pas toujours réciproque. En retour, un hochement de tête médusé. Quand c'est pas un regard à vous faire geler la mer morte.

De façon générale, ils ne parlent pas, ne se soucient que d'eux. Ne s'intéressent qu'à eux. Et ne semblent connaître ni les bases du savoir-vivre, ni leur voisin de palier. Bref, ils ne veulent pas s'intégrer au quartier, OK. Grand bien leur fasse du moment qu'on n'est pas importunés en retour, ça me va.

Sauf qu'ils ont souvent une tendance à garer leurs véhicules trop près de mon garage. La rue est étroite et rend mon champ de manoeuvre délicat. Les services municipaux ont même délimité un périmètre supplémentaire de non stationnement en plus de l'interdiction basique. Et du coup je dois leur faire remarquer (trop) souvent qu'ils empiètent la ligne jaune. Et je joue pas les procédurières. Quand je dis empiète, c'est pas qu'un peu. Pas de 10 cm.

Preuve en image. Un vrai festival. Et encore, je ne photographie pas tout.

Photo0606 - Copie.jpg

Photo0613 - Copie.jpg

voit lgn jaune - Copie.jpg

Photo0670.jpg

Photo0748.jpg

stationnement (5).jpg

Il y a plusieurs semaines, ils ont franchi une étape de plus dans le j'men-foutisme qui les caractérise si bien.

Explication.

Je vis donc chez ma mère, dans une maison individuelle. La maison d'à coté, est également à ma famille, précisément à Frangin et moi par héritage. Et avant qu'on ne me pose la question, je ne peux l'occuper car elle nécessite de très-très gros travaux et donc de très-très gros moyens et donc un très-très bon boulot au moins payé 2 fois le SMIC ou de trouver un mec friqué et pas exigeant sur la qualité de moi-même laquelle va déclinant au fur et à mesure que passent les printemps.

Mon père utilisait occasionnalement une pièce de la maison pour faire du bricolage, entreposer outils et autres  matériaux, et faire ses modèles-réduits.

Suite à son décès, il a bien fallu nous rendre à l'évidence que 99 % de ce qu'il avait stocké ne nous servirait à rien et qu'il fallait débarrasser. Aussi bricoleuse que je puisse être son bric-a-brac ne me sera d'aucune utilité, et moins encore si je dois finir ma vie dans un appart HLM de 30 m2. Là à cette date, un studio c'est même le mieux que je puisse espérer.

Notre première idée fut de transporter tout cet amoncellement à la déchetterie. Idée vite éliminée, du fait des nombreux aller-retour nécessaires même avec deux véhicules aussi volumineux que les nôtres. Sans compter que pour la déchetterie il faut encore trier. Bien que certains qui méritent le titre de citoyens de l'année, déposent innocemment leurs chargements devant le portail en pleine nuit pour s'éviter le boulot.

Bref, plusieurs jours auraient été nécessaires pour cette tâche, et autant à notre dos pour s'en remettre. D'ailleurs me suis froissé un muscle dans l'histoire. Quant aux courbatures, c'est comme si j'avais soulevé de la fonte pendant 8 heures d'affilée. lol

Aussi nous avons opté pour un choix plus radical, louer une benne. Un peu façon Valérie Damidot quand elle casse tout pour mieux refaire votre intérieur. D'ailleurs, Valérie, si tu me lis, j'ai pas un rond et une grande maison avec un "charmant potentiel" comme on dit, à retaper. On fait appel à une société qui loue des bennes, au cubage. Un camion se charge de pose-enlèvement et tous les déchets sont ensuite triés et "valorisés" par leurs soins.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu