Avertir le modérateur

09/07/2012

Freephonie

Je fais partie des 1,5 millions de personnes qui ont choisi de déserter leur opérateur de téléphonie mobile initial (en l'occurrence Bouygues), au profit de Free Mobile. En partie responsable des destructions d'emplois chez les opérateurs historiques qui préparent des charrettes déguisées en "non remplacement de départs" ou "départ volontaires" ???.

Après quelques lenteurs au démarrage, à savoir du retard dans le traitement des demandes de souscription, tout semblait rouler tranquillement. Juste à noter à quelques reprises (en fin de journée par exemple) des difficultés à pouvoir appeler. Et aussi à deux ou trois reprises des SMS qui me sont parvenus vers 3 h du matin bien qu'envoyés à 20 h

Puis j'ai remarqué il y a quelques semaines, je crois en mai, des problèmes pour joindre un numéro dit "court", à 4 chiffres. Un numéro institutionnel. Ca compose, ça se connecte une nano-fraction de seconde, puis le message "fin d'appel" s'affiche". Suite à quoi pour passer ledit appel j'empruntais donc le téléphone de la maison que j'occupe gratuitement en bonne assistée que je suis.

Ce petit couac étant devenu permanent j'ai donc décidé de m'en préoccuper sérieusement. J'ai fait quelques recherches sur le net, par la FAQ de Free ou encore en parcourant des forums de discussion. Etrangement aucun compagnon de galère à l'horizon.

Les autres numéros courts que j'ai testé (CPAM par exemple) fonctionnent. Pas celui-là. Et pourtant il fonctionnait ce fichu numéro avant. C'était une communication inclue dans le forfait illimité mais avec une "pénalité" de 11 ct/appel (la surtaxe sur des numéros institutionnels ça mérite débat aussi d'ailleurs).

Je vérifie si je n'ai pas commis une maladresse en bloquant accidentellement, un soir de somnambulisme sinon je vois pas, mon forfait puisque c'est maintenant possible. Mais non.

Lire la suite

27/06/2012

Caprices

J'ai rongé mon frein à pondre un billet sur le foot. Parce que pondre un billet à ce sujet reviendrait encore à leur faire trop d'honneur, à ces footeux. Mais se taire et faire comme si tout allait bien aussi.

Du coup j'ai cogité puis profitant d'un billet à ce sujet sur un autre blog, j'y suis allée de mon commentaire.

Et du coup aussi, je me suis dit que ce com', une fois relooké pouvait fort bien faire une note. Ouais, je recycle, c'est écolo.

Et voilà donc ce que je pense encore et toujours de nos chers (voilà surtout comment le sens propre et le sens figuré prennent tout leur sens justement), footballeurs de l'équipe de France.

Et sans faire de généralité ça va de soi. Ou disons sans faire d'un cas particulier une généralité, je vais dire que la plupart ne sont rien d'autre que de petits merdeux. J'espère qu'il y a parmi mes lecteurs un avocat qui est prêt à me défendre (je dois avoir accès à l'aide juridique), parce que je crois que je viens de les insulter.

Alors évidemment, ils ne sont pas nés comme ça, et sans doute n'avaient-ils aucune prédisposition à le devenir.

En fait, ce qu'il ssont c'est ce qu'on obtient quand on lâche des salaires indécents à des jeunes de 25 ans à peine. Qui roulent avec des bagnoles que le commun des salariés mettrait 1 an à payer juste une roue et à qui on déroule le tapis rouge absolument partout. Et qui hélas pour eux se baladent avec au bras, des filles dont ils ne sauront jamais si elles sont intéressées ou sincères. Au moins moi suis tranquille de ce côté là. lol

Faut ainsi pas s'étonner ensuite qu'ils se comportent en enfants gâtés. Ils perdent tous sens des réalités et peu nombreux sont ceux qui maintiennent le cap de "rester eux-même.

Lire la suite

20/06/2012

Nos amis les animaux

 

Ca me tient à coeur, alors je viens relayer tout comme l'an dernier la campagne d'information de 30 millions d'amis, contre l'abandon des animaux.

Tous les jours sont abandonnés chiens, chats et autres animaux parfois même plus exotiques, mais l'été arrivant (sur le calendrier parce que en vrai ça mérite discussion), et les vacances avec, ce sont des centaines d'abandons supplémentaires qui vont s'ajouter à la trop longue liste.

Des animaux qui finiront en fourrière, ou attachés devant un centre d'accueil, sans compter ceux abandonnés partout et nulle part, parfois même lancés depuis une voiture et qui termineront leur courte vie de misère écrasés sur le bord des route. Quand ils ne provoqueront pas des accidents...

 

 

Des animaux qui seront parfois aussi victimes de barbarie comme un chat récemment trouvé sur ma commune dans un état qui ne laisse aucun doute sur la façon dont ça a pu arriver. Les auteurs (évidemment impossible à prouver), des morveux, des criminels, tout juste dans l'adolescence, et accessoirement des psychopathes en puissance.

Certains m'objecteront qu'il y à pire ou mieux à relayer. Oui des enfants et adultes meurent de faim. Oui la Syrie vit une véritable dictature et la barbarie y est sans nom. Et oui, des droits de l'homme sont bafoués un peu partout dans le monde.

Mais suis une grande fille munie d'un cerveau en état de fonctionner (en théorie) et donc en état de pouvoir mener plusieurs combats à la fois.

Ne pas s'occuper d'une cause au motif qu'il y a pire ou mieux à gérer ne règlera au final aucun problème.

Alors à ma petite échelle, grâce à blogounet, si je peux toucher ne fut-ce qu'une personne, c'est déjà ça de gagné.

Il n'ont pas demandés à naitre, ni à vivre, ni à servir de jouet, de cadeau de Noël, d'anniversaire ou de compensation à une séparation.

Et pire, s'ils recroisaient votre route après abandon, ils continueraient à vous aimer.

Merci de l'attention portée à ce billet.

Et de tout coeur, merci pour eux !

campagen abandon des animaux.JPG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu