Avertir le modérateur

26/04/2012

Le vrai travail et ses surprises

Le moins qu'on puisse dire c'est que si le Président-Candidat cherchait le buzz, il l'a eu. Sa sortie sur le "vrai travail" a suscité les passions. Enfin, les débats passionnés plutôt. Et les commentaires, billets, et autres articles sur tout support qui s'approche de près ou de loin à de l'info.

Etrangement ma note sur "la fête du vrai travail", même si elle n'a pas été aussi commentée que celle sur la location de moi-même lol, a manifestement suscité de l'intérêt.

J'ai été contacté en fin de journée et en à peine 5 minutes d'intervalle, d'abord par le journal 20 minutes (qui héberge mon blog via une plateforme) pour me demander si j'acceptais que le billet en question soit mis en ligne, intégré dans leur journal.

Ce que j'ai refusé parce que je ne souhaitais pas me retrouver avec un afflux de visiteurs suite à cette "mise en valeur".

Du vécu puisque des billets ont déjà été repris par 20 minutes.

Ca peut sembler étrange comme réaction, ce refus, mais j'ai déjà une fréquentation qui m'étonne chaque mois et que je trouve très correcte pour mes écrits qui sont tout, sauf professionnels. Donc loin de moi l'idée et l'envie de me substituer à des rédacteurs, encore moins à des journalistes.

Un afflux de visiteurs, ça peut sembler sympa, mais en fait c'est aussi de la pression à gérer pour un truc quand même bien futile et loin d'être essentiel à nos vies, aussi pertinents soient-ils, les blogs. Et pour en parcourir quelques uns assez fréquemment, notamment sur des sujets de société, il y a bien meilleur débateur et contradicteur que moi. De bien meilleures plumes aussi.

Lire la suite

24/04/2012

Le vrai travail en fête

C'est repris maintenant par tous les médias : on se doit de distinguer deux formes de "travail" :

♦ Le vrai et… l'autre.

Quand j'ai entendu ça hier, du coup j'ai twitté un article ne sachant pas si j'allais avoir le temps de rédiger ou pas un billet.

Puis le temps, on peut le prendre.

Après tout, suis la-méchante-assistée-qui-se-lève-tard-parce-qu'elle-ne-bosse-pas-mais-gagne-plus-que-ceux-qui-se-lèvent-tôt-pour-rentrer-tard-après-avoir-gagné-moins (à lire à voix haute et d'une traite lol).

Traduction pour ceux qui me rejoignent sur Blogounet, suis le cliché parfait. En recherche d'emploi depuis la nuit des temps. Une assistée qui touche l'ASS (environ 15 €/jour), allocation que j'ai financé par les cotisations de mes précédents emplois. Et pire, je me lève tôt, soit vers 7 h tous les matins WE inclus depuis la nuit des temps aussi.

Donc hier soir en 5 min, je me suis attelée à rédiger ces quelques lignes. Voui, entre 23 h et minuit, comme ça dans cette tranche horaire, je n'ampute pas réellement mon temps libre qui doit être 100 % disponible à la recherche d'emploi. Pardon, de vrai travail.

C'était déjà pas simple de trouver un boulot, si maintenant faut s'amuser à distinguer le vrai du faux... On va avoir deux fois plus de boulot à en trouver un vrai !

Bref, sur le moment j'ai pensé à une sortie de Nadine Morano, voire de Frédéric Lefèbvre ou mieux, de l'éminent Laurent Wauquiez.

En aucun cas sur le moment je n'ai pensé au Candidat-Président.

Sur le moment. Parce que un millième de fraction de seconde plus tard, évidemment, la lumière fut.

Le 1er, mai, date symbolique pour les syndicats. Symbole aussi du Front de Gauche cette année. Et symbole aussi du F-Haine.

Fatalement il ne pouvait pas laisser de brèche dans ce créneau porteur situé pile entre deux tours. Fallait qu'il s'y engouffre avec tout le tact et la diplomatie qu'on lui connaît.

Alors quoi de mieux que de se distinguer ce jour là, par un concept atypique : le vrai travail.

Le mot est lâché, on différencie donc le travail, et par voie de conséquence les travailleurs.

Alors on pose une équation qui reprend les vieilles rengaines :

  • les assistés
  • les fonctionnaires qui manifestement n'ont pas eu non plus un vrai boulot
  • la France qui se lève tôt
  • travailler plus pour gagner plus
  • ne pas gagner moins en bossant que ceux qui ne bossent pas (et sa variante, ne pas gagner plus en ne bossant pas que ceux qui bossent)

et on déduit pour résultat qu'il existe de "vrais" travailleurs que l'on va donc opposer au reste des français. C'est charmant comme vision. Et charmant aussi comme division. Y'en a pour croire que ça fonctionne pour mieux régner.

Puis venant d'un Président qui n'a rien fait de plus que de proposer à ceux qui en ont déjà un de taf (un vrai, un faux, à ce stade peu importe), de travailler plus pendant que d'autres étaient à la peine, ou qui soutient les revenus du capital par ses mesures fiscales fort avantageuses à l'égard de certaines classes, c'est dans la logique dirons-nous.

A quand le "Code du vrai travail" ?

23/04/2012

En vrac, le 22 avril

Je commence par un coup de gueule. Hier soir, à la TV, les élus, porte-parole ou soutien des candidats, et notamment du Président sortant ont été lamentables dans leur comportement (je pense à la soirée électorale sur France 2 entre autre).

Parler quand on nous donne la parole et laisser terminer l'autre interlocuteur, contradicteur ou pas, ça s'apprend sur les chaises de maternelle… La cacophonie ça m'a juste incité à une chose, couper la TV vers 21 h 30.

 

Sinon, déjà, suis-je la seule à ne pas être étonnée du résultat (au delà des sondages) de Marine Le Pen. Peut être parce que je vis dans une de ces communes qui place systématiquement le FN en position 1, 2 ou 3 selon les élections (municipales, législatives, cantonales, présidentielles). Idem dans l'agglomération. Et en voie de développement exponentiel dans les communes rurales…

Mon département est en harmonie avec les résultats nationaux pour Hollande et Sarkozy. Et si le FN est bien sur la 3ème marche, c'est avec près de 22 points. Autant dire que environ 5 ou 6 points séparent les 3 candidats.

Tant que certains de gauche (sous toutes ses formes), ne tiendront pas compte du fait que parmi les votants FN, tous n'en partagent pas les thèses très extrêmes mais qu'il y a du vote sanction, on n'avancera pas. Il faudrait se demander pourquoi certains considèrent donc que le FN à défaut d'apporter les bonnes réponses, pose les bonnes questions…

D'ailleurs ça me permet d'enchaîner sur Jean-Luc Mélenchon, positionné de 13 à 18 points selon les sondages, et qui passe à 11 et des poussières. Il est où le différentiel, puisqu'il n'est pas passé chez François Hollande apparemment ?!!

Alors, j'ai accompli mon devoir civique comme certains accomplissent leur devoir conjugal, à reculons.

Et sans me laisser influencer par le "vote utile".

Je ne regrette pas, mais je sais que c'était un risque à prendre. Je voulais faire d'une pierre deux coups, m'assurer que le Gouvernement en place vive ses derniers moments sous les toits de l'Elysée et de Matignon, et en éloigner le FN le plus possible.

Pour une des missions, c'est un échec. Je m'en doutais.

A présent, c'est aussi à reculons que je vais me rendre aux urnes le 6 mai. A reculons mais toujours avec cet objectif de voir les locataires du moment faire leurs valises.

Oui sans doute je fais partie de ces électeurs qui ont voteront plus pour faire partir un candidat que par réelle affinité avec celui qui s'installera. François Hollande par défaut, comme on aurait sans doute voté pour M. Aubry.

En ajoutant toutefois que je trouve que le candidat s'améliore, prend de l'assurance au fur et à mesure des interviews, des déclarations indépendamment du fait qu'il soit au 2ème tour.

Mais en me disant aussi et avant tout que ma boule de cristal personnelle est loin de pronostiquer la victoire de la gauche, et moins encore dans un résultat aussi radical que les 44 % / 56 % qu'on veut bien nous laisser supposer depuis quelques jours.

Donc, suis-je aussi la seule à ne pas imaginer un différentiel supérieur à 2 ou 3 points (un 52 ou 53 % maxi) en cas de "victoire" ? (un 49 / 51 n'étant pas à exclure).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu