Avertir le modérateur

24/05/2011

Le sujet du moment

Je l'ai déjà dit ici, et ne m'en cache pas ; je ne vote plus. Pour l'instant. Et autour de moi, compte tenu d'un contexte de politique très ancré dans ma famille, je sais que ma décision est diversement commentée.

Mais ma décision n'est en rien irrévocable. La présidentielle de 2012 approchant, je commençais à me poser la question. Oui, parce que ne pas voter sciemment est pour moi un acte lourd. Je l'assume, mais je passe ma journée du dimanche électoral à cogiter. Surtout que j'étais du genre à voter, tenir un bureau et faire le dépouillement ! Et surtout que l'actu politique, la politique, je baigne dedans depuis petite.

Et maintenant, l'idée de dégager cette droite totalement et profondément injuste, anti-sociale (et donneuse de leçons), fait évidemment son chemin. La somme de mesures prises, qui sont à vomir, est telle que je me voyais bien aller mettre avec un immense plaisir, mon bulletin dans l'urne.

Ensuite, la question était évidemment du choix. Gauche ? Laquelle ? Ou blanc ?

Parce que à trop vouloir en attendre, on peut aussi être déçu.

Mais dans mon esprit, et je le dis aussi depuis plusieurs années, DSK était sans doute celui qui pouvait être le meilleur opposant à Sarko. Ca ne veut en aucun cas dire que j'avais envie de DSK comme Président. Mais en prenant les choses sous un autre angle, une présidentielle, à l'ère de la mondialisation, s'ouvre au delà des frontières.

Donc cet homme représentait pour moi la meilleure arme pour un changement d'orientation politique. Il représentait aussi un orateur idéal, face à Sarko (à la droite) si cette configuration de face à face s'était présentée. Et face aux chefs des autres Etats.

Son expérience, son envergure, son charisme, tout semblait réuni pour faire de lui l'homme de la situation. Et me concernant, peu m'importe bien la vie sexuelle d'un dirigeant du moment qu'elle reste dans la légalité. Les dérives si dérives il y a sont du ressort de sa famille, des parties concernées. D'ailleurs si on devait enfermer tous les mecs (et filles, mais là on parle d'un homme hein lol) qui vont voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte, il y aurait au moins une prison par commune et peu de gens pour les construire. J'en sais quelque chose. Faites un tour sur quelques sites de "rencontres", ça va vous donner le ton...

Et surtout, tous les mecs un peu coureurs ne sont pas des agresseurs/criminels en puissance, c'est un fait établi aussi. Et ouf pour moi !

Lire la suite

02/05/2011

Mea Culpa

Oupss !

Certains d'entre vous auront vu ma note publiée ce matin. Billet titré "11 septembre / 1er mai" et dont vous devinez plus ou moins le contenu.

Sauf que je l'ai édité pour apporter une précision - la photo truquée (mais néanmoins répugnante à l'heure du petit déj')  et le corps supposé jeté à la mer (euh, comment dire ? un peu capillotractée cette info) - et que ensuite j'ai voulu supprimer un élément sur une autre note.

C'est là que j'ai perdu le contrôle de mes doigts et pour le coup, c'est la note qui a été jetée, non pas à la mer, mais dans les méandres des déchets virtuels.

Et franchement, je vais pas remettre le couvert hein.

Il est mort, maintenant ou avant hier, qu'importe ai-je envie de dire. Je vais pas sabrer le champ*my, mais je ne vais certainement pas non plus verser une larme, pas même une larmichette, sauf peut-être pour les victimes innocentes de toute forme de terrorisme.

Maintenant, ne soyons pas naïfs, des dizaines d'autres au cerveau bien conditionné sont là pour prendre la relève. Frapper n'importe où et n'importe quand et sans logique. Des ressortissants de plusieurs pays sont on ne sait trop où otages, entre les mains de réseaux terroristes, certains depuis près de 500 jours. Des enfants et adultes sont victimes co-latérales de tirs alliés ou ennemis et des bombes.

C'est juste une carte en moins, il en reste si le jeu en comportait 52...

 

25/03/2011

Votera ? ou pas !

Bon, j'ai moi-même affiché la couleur depuis quelques temps ; je ne vote plus, pour l'instant. Cette position est donc révisable. Je précise pour info que concernant ce scrutin, mon canton n'était pas concerné.

Quant à cette élection et aux débats actuels : votera ? ou pas. Et pour qui ?!!

Chaque électeur est me semble-t-il assez grand, mûr, mature, intelligent et j'arrête là pour la brosse à reluire, pour faire ses choix. Droite, gauche, extrêmes, vote de sanction, blanc, abstention...

Mais depuis plusieurs années, dans des configurations électorales spécifiques, les électeurs étaient habitués à "recevoir" des consignes de vote. Des consignes unanimes et sans ambiguïté, des sortes d'ordres déguisés même. En fait, on tient cette "tradition" du Parti C., et elle fût reprise par d'autres.

Sauf que les recevoir oui, les écouter aussi. S'y conformer, c'est un autre problème.

On y va tout seul dans l'isoloir. On ne va pas être infantilisé au point de se faire accompagner par la "bonne parole".

Et pour le coup, aujourd'hui, règne un flou artistique de tous bords (à ce propos, wanded : mais où est donc passée Ségo ?).

A chaque minute un nouvel appel, encore plus flou que le précédent. Ils causent pour ne rien dire. Brassent plus de vent qu'un mixer à nuages au point qu'on va en effet bientôt pouvoir se passer du nucléaire.

Pire, ils se justifient de leur non-choix au motif que ce ne sont "que" des cantonales, des conseillers généraux, une espèce en voie de disparition programmée. Le compte à rebours a commencé.

Et que donc la démocratie ne sera pas mise à mal si quelques élus frontistes viennent occuper quelques sièges... Pas faux sur le font. Mais tout ça après avoir tenté de faire campagne en redorant le blason (c'était donc nécessaire ?!) de ces élus là expliquant à quel point ils sont importants sur le volet social par exemple. C'est l'hôpital qui se fou de la charité.

Et au delà des consignes générales, on a même des critères perso qui entrent en considération, du côté d'E.Ecologie par exemple, avec une sombre histoire de règlement de compte qui va prendre ses ramifications quelques années en arrière quelque part en Lituanie... Purement abjecte.

Pourtant, la vraie question serait plutôt de se demander pourquoi et comment le F-HaiNe est devenu le 1er parti ouvrier de France...

2012 c'est demain et sauf si les prophéties visant à en faire l'année de la fin du monde se réalisent, faudrait voir à travailler un peu le sujet.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu