Avertir le modérateur

20/09/2012

Chômage et formation

Dans un épisode précédent de mes pérégrinations Pôlemploitesques j'évoquais la dernière idée de génie de mon Conseiller, à savoir me faire intégrer une formation.

Sur le papier ça paraît formidable, d'autant que moi j'étais un peu demandeuse.

Mais demandeuse ne veut pas dire suicidaire, ni désespérée.

Tant qu'à faire, je voulais (suis trop exigeante donc) une formation payée un max, avec voiture/ordi/logement de fonction, au soleil et avec emploi à vie à la clé qui apporte à plus à mon cursus sans pour autant noyer plus encore mon CV dans la vase.

Ou une mise à niveau bureautique Word/Excel/Powerpoint, avec de préférence un accès un programme OpenOffice. Avec à terme l'idée de valider mes connaissances via le PCIE.

Et la conseillère de me préposer elle une formation de secrétaire à moi l'heureuse titulaire d'un fort utile Bac G.

A ce moment là, elle était satisfaite de sa trouvaille, convaincue de ma future résurrection tandis que moi j'attendais patiemment mais en vain qu'elle ajoute une option de "Ressources Humaines" ou de "Secrétariat médical" à la fin de sa phrase.

Mais que nenni. C'est impossible. On n'a pas ça chez nous.

C'est donc entre rire et larmes que j'étais rentrée chez moi. Mais le rire (jaune) avait vite repris le dessus face à l'hilarité de mon entourage qui prévenu de la nouvelle qui était supposé bouleverser ma vie se demandait néanmoins si je me foutais de leur gueule ou pas.

Lire la suite

12/09/2012

Zéro pointé

Dimanche dernier, notre Président, celui de la République, celui du Changement -PDC on va dire pour acronymiser son statut comme Cocotine avait transformé Sarko en PDPA - Président Du Pouvoir d'Achat- a parlé.

Notons que le PDPA et le PDC ont un point commun : le retard à l'allumage. Un problème de carburant sans doute.

Bref, le malotru, il a choisi Claire Chazal plutôt que Laurent Delahousse pour venir s'excuser s'expliquer. Ou disons qu'il a choisi le privé de TF1 en lieu et place du service public. Il ne m'en fallait pas mieux pour un mini-boycott.

Il avait néanmoins un fidèle surpporter/défenseur  sur France 2, en la personne de Pierre Arditi.

Mais de là à y échapper totalement à l'intervention de notre bien-aimé-ou-moins-bien Président évidemment que non. Mais je savais pouvoir suivre plus tard la décortication complète de son intervention. Ce qu'il a dit et même ce qu'il n'a pas dit tout y passe avec moult intervenants.

Et il s'exprime donc au sujet du travail, de l'emploi.

Il serait ainsi souhaitable que le CDI redevienne la règle. Comprenons par là que le CDD devrait être l'exception.

Alors évidemment mon premier réflexe serait d'applaudir. Non pas que je fasse du CDI mon Saint-Grâal à moi, mais et j'en ai déjà causé sur une note, tant que le CDI sera requis pour le moindre emprunt ou pour se loger décemment, on en fait forcément un peu notre but ultime. Pis surtout, on pense à notre avenir, nos retraites, et pour ceux qui en ont, aux enfants. D'ailleurs pour parenthèse, en ce moment et plus que jamais, je me félicite chaque jour d'avoir décidé de ne pas en avoir parce que je n'ose imaginer quelle misérable vie il vivrait avec moi.

Lire la suite

04/09/2012

Morale de l'histoire

J'imagine que l'intervention même pas moralisatrice de Vincent Peillon, notre Ministre de l'Education n'est pas passée inaperçue, même balancée lors du week-end pendant les derniers retours et à quelques heures de la rentrée scolaire.

Le retour de la morale à l'école.

Le retour suppose donc que l'éducation à la morale fut puis avait disparu.

Du haut de mes 43 printemps, j'ai pas connu. Suis passée entre les gouttes faut croire.

La morale. Le bien, le mal, c'était le bon sens. Ca coulait de source.

C'étaient nos parents. Nos profs. C'était la vie en société, en collectivité, le bien et le mal. Les interdits ou la tolérance.

C'était l'Education. Parentale et nationale. L'Education familiale et l'Education de la République.

En ensemble indisociable.

Alors un retour à des valeurs, à ne pas en douter mais sans généraliser, si j'en juge par ce et ceux qui m'entourent ne sera parfois pas du luxe. Et pas une sinécure non plus.

Mais surtout, et même un giga MAIS-SURTOUT :

Si les parents ne suivent pas, et c'est souvent là que le bât blesse, autant pisser dans un violon je pense.

morale.JPG

A tous mes lecteurs qui sont aussi parents, et avec une pensée particulière pour ceux qui laissent leur(s) enfant(s) pour la première fois aux bons soins du système éducatif et aussi aux enfants, je souhaite :

education,morale,c'est quoi ces notes,vincent peillon

(Et comme dirait une de mes copines, "là se sont mes vacances à moi qui commencent". lol)

Et comme l'a dit aussi Thomas Sotto dimanche, à la fin de Capital, bonne rentrée aussi à ceux qui sont dans la galère.

 

 

- Dessin-caricature 1969/2009 de Chaunu. Support d'origine inconnu.

- Dessin "Bonne rentrée" réalisé rapidement par mes soins, avec l'aide de Gimp (téléchargeable sur 01Net ou Clubic) pour les effets et de DaFont pour la police "Cinnamon Cake".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu