Avertir le modérateur

11/10/2012

Ne cachez pas ce sein...

IMGP6815.JPGSe faire écraser les seins dans un pressoir comme une pâte à pizza n'a rien de glamour, je le concède.

A ceux qui se demanderaient ce que j'en sais, vu que à 43 printemps en théorie la plupart des femmes ne sont pas passées par la case mammographie, je peux ramener ma fraise, vu que j'ai testé.

Mes seins étant refaits suite à ptôse mammaire, ils ont donc été examinés avec attention en préalable à l'opération. Vu que ça aurait été un peu couillon que mon merveilleux plasticien tombe justement sur un os (enfin, métaphoriquement causant) lors de l'intervention.

Donc mammographies à deux ou trois reprises, car parfois aussi, suite à douleurs et/ou palpation, j'avais des doutes. Et échographies aussi dans la foulée, puisqu'il semble parfois difficile d'avoir une bonne lecture de la mammo, selon la densité, l'âge de la patiente etc...

Je sais que parfois des personnes ne consultent pas pour une question de pudeur, d'image de soi, de son corps.

Et là aussi, je connais. J'ai vécu avec un surpoids tel que chaque fois ou presque que je devais voir un toubib, non seulement j'y allais à reculons, mais en plus, ils mettaient sur le dos de mon obésité quasiment tout problème médical que je pouvais présenter.

Ce qui finissait par m'ôter tout besoin ou nécessité de consulter. Mais c'était temporaire, et le bon sens reprenait le dessus très vite. Vu que chez moi l'angoisse de l'attente et de ne pas savoir est pire que tout.

Et justement, je sais aussi que parfois ce peut être par crainte du résultat, par crainte de "la mauvaise nouvelle" que l'on n'engage pas la démarche de diagnotic, dépistage.

Là aussi, c'est tout un travail à faire sur soi-même, dans son esprit. Mais ça vaut le coup.

Ces quelques lignes, c'est donc bien pour sensibiliser mes lectrices au dépistage, là du cancer du sein.

D'ailleurs ça vaut pour tout autre dépistage. Et pour ces messieurs aussi.

Profitons des possibilités qui nous sont offertes en France sur le plan de la prévention santé.

Actuellement c'est la campagne "Octobre Rose".

Le Gouvernement en parle.

L'Association Le Cancer du Sein aussi.

Et les médias.

N'ayez aucune gêne, aucune honte. Prenez une heure de votre temps, c'est rien du tout dans une année. Et consultez. C'est un ordre. ;)

Ne cachez pas ce sein. Il doit être vu. Et son comparse aussi.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu