Avertir le modérateur

14/09/2012

Convoquée au Tribunal !

Convoquée plus précisément à la Cour d'Appel / Cour d'Assises de Lyon.

Bon, je blague. Enfin juste un peu. Juste que ma vie de ressource humaine disponible est d'une telle platitude que j'en suis réduite à faire un billet juste pour dire que j'ai décroché un entretien.

D'ailleurs nous autres les chômeurs, c'est dans ces moments là qu'on devrait déboucher le champagne, parce que si l'on attend d'être recrutés en CDI, le champagne mis de côté se sera transformé en piquette. Enfin, qu'importe, je ne bois même pas. :)

Alors sans doute que personne ne ferait une note pour une telle info, mais là, ça relève du miracle. Donc je me fends d'une vingtaine de lignes pour planter le décor.

Parce que cette convocation, c'était un entretien dans le cadre d'une candidature pour des postes d'adjoint administratif de 2ème classe.

Dans le cas présent c'est le Ministère de la Justice qui recrutait (les candidatures c'était en mars).

Et ce sont plus de 2 200 candidats qui ont été retenus pour passer l'entretien, sur sans doute plus de 15 000 ayant postulé préalablement (En 2010 déjà le nombre de dossiers reçus dépassait les 15 000 !). Ouais ami lecteur, tu as bien lu. Déjà que en concurrence avec 3 candidats ou une douzaine je ne décroche pas les postes, alors, là autant dire que statistiquement mes chances de gagner au loto sans jouer sont pas loin d'être plus élevées. :)


Parce que le recrutement est national. Les heureux lauréats à l'issue des entretiens seront classés en fonction de leur prestation de laquelle découle une notation selon des critères inconnus. On navigue à vue. On a quelques idées des critères au vu de rapport de jurys publiés par d'autres Ministères, mais rien de concret. On ne sait d'ailleurs même pas si notre CV et notre lettre de motivation comptent dans la notation et si oui pour quelle pourcentage de la notation.

Autant dire que si ils tiraient au sort les lauréats, les admis  via un logiciel spécifique ça me laisserait plus de chances d'emporter un poste.

Le concours a été initié sous le précédent Gouvernement. La seule pas-trop-mauvaise-nouvelle de l'histoire étant que la Justice est un des Ministère qui ne devrait pas subir de dégâts en perte de personnels. Ce sont donc environ 250 postes qui sont ouverts, desquels il faut en déduire une trentaine ne me concernant pas puisque réservés militaires et personnes reconnues au titre de travailleurs handicapés.

En revanche la moins bonne nouvelle étant que des Tribunaux sont en manque terrible d'agents, et ces Tribunaux là sont situés dans des secteurs que tous ou presque on voudrait éviter. A titre personnel, et aussi pour des raisons financières si je peux échapper à Paris et ses banlieues ça m'ira très bien. Et amis lecteurs du nord de la France ou du côté de la Bretagne, surtout ne vous vexez pas, mais il me faut une dose minimum de soleil quotidien, disons 300 jours par an,,et un minima de température aussi. Au dessus de 25°. ;)

A tout choisir si je dois atterrir dans une banlieue ou la vie des Tribunaux est rythmée par les comparussions pour voitures brûlées ou jets de pierres sur Police et Pompier, je peux rester chez moi. J'ai ce qu'il faut. Mais avec l'avantage de ne pas avoir à supporter 3 h de transports en commun et de pouvoir louer 80 m2 avec jardin et garage pour le prix d'un 2 pièces à Paris.

Tous les postulants ou presque sont mobiles, à 99 %. Façon de dire qu'on se réserve aussi la possibilité de ne pas prendre un poste si parmi le choix proposé, rien ne nous convient que ce soit pour des raisons personnelles ou familiales.

Précédemment ce recrutement était plus "régionalisé". Les candidats postulaient pour un territoire donné et connu d'avance.

Ces nouvelles modalités de recrutement de mon point de vue ne sont pas les plus pertinentes car je ne suis pas convaincue que l'Etat va s'assurer la collaboration d'agents hyper motivés en les "obligeant" à faire des choix de mobilité assez radicaux. Le tout en moins de 15 jours car prise de connaissance des affectations début octobre pour prise de poste mi-octobre. Après la rentrée des classes donc, ce qui complique plus encore la vie de certains foyers.

Réponse dans quelques jours.

En attendant, je me suis aussi rappelée au bon souvenir d'un ancien employeur qui recrute un contractuel pour quelques semaines.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu