Avertir le modérateur

14/08/2012

Esprit olympique à peine voilé

Tout le monde en a déjà parlé mais moi pas. Du moins pas ici. En revanche j'ai pu en discuter sur des forums.

Du voile religieux.

Le voile… celui dit ostentatoire qui fut sujet à discussion aux JO, tardivement d'ailleurs comme si le comité avait découvert l'existence de probables débats la veille de l'ouverture.

Pour moi, cette décision d'autoriser des athlètes et arbitres a porter un signe religieux aussi visible est très maladroite.

S'agissant de la judokate, la décision a été prise uniquement pour que tous les pays puissent présenter des athlètes féminines ce qui n'aurait pas été la cas de l'Arabie Saoudite si le CIO n'avait pas accordé une dérogation. Sachant qu'elle avait déjà bénéficié d'une invitation, et que l'on a donc cédé au chantage de son père qui menaçait de la retirer de la compétition. Voilà comment céder au chantage.

C'est la direction de l'aéroport que je leur aurait montré.

Et perso c'est pas le côté "sécurité" que certains ont mis en avant qui me dérange, même si pour quelques épreuves ils est évident que ça comptait dans la discussion, mais bien le symbole contraire à la laïcité et à l'esprit du sport.

D'ailleurs, une femme voilée pour arbitrer le Beach volley féminin -oui, le sport en maillot deux pièces que la caméra passe plus de temps sur la plastique des filles que sur les actions- ça me laisse doublement perplexe.

Si finalement je publie ces quelques lignes de mécontentement, c'est parce que dans ma commune il y a des familles pratiquant leur religion sans doute dans une de ses formes les plus extrêmes.

Alors certes depuis la loi, des femmes ont laissé la burqa/niquab au vestiaire au profit d'un substitut qui couvre un poil moins lorqu'elles sortent. Façon de dire qu'on voit leurs yeux et qu'on devine aisément qu'elles respirent la joie sont aussi blanches que des lavabos et carencées en vitamine D comme je le suis moi-même alors que je suis aussi court vêtue que elles sont couvertes.

Mais surtout, ces familles font porter le voile à leurs filles. Qu'on ne vienne pas me dire qu'elles sont consentantes les gamines...

Il s'agit de fillettes âgées d'à peine 3 ou 4 ans qui sont voilées. Dans ma ville. Dans ma rue.

Alors c'est le CIO qui se voile la face. Parce que la question reviendra fatalement sur le tapis en 2016 et en 2020 etc... si aucune décision radicale n'est prise maintenant quant à l'usage de signes aussi visibles pendant les épreuves.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu