Avertir le modérateur

09/07/2012

Freephonie

Je fais partie des 1,5 millions de personnes qui ont choisi de déserter leur opérateur de téléphonie mobile initial (en l'occurrence Bouygues), au profit de Free Mobile. En partie responsable des destructions d'emplois chez les opérateurs historiques qui préparent des charrettes déguisées en "non remplacement de départs" ou "départ volontaires" ???.

Après quelques lenteurs au démarrage, à savoir du retard dans le traitement des demandes de souscription, tout semblait rouler tranquillement. Juste à noter à quelques reprises (en fin de journée par exemple) des difficultés à pouvoir appeler. Et aussi à deux ou trois reprises des SMS qui me sont parvenus vers 3 h du matin bien qu'envoyés à 20 h

Puis j'ai remarqué il y a quelques semaines, je crois en mai, des problèmes pour joindre un numéro dit "court", à 4 chiffres. Un numéro institutionnel. Ca compose, ça se connecte une nano-fraction de seconde, puis le message "fin d'appel" s'affiche". Suite à quoi pour passer ledit appel j'empruntais donc le téléphone de la maison que j'occupe gratuitement en bonne assistée que je suis.

Ce petit couac étant devenu permanent j'ai donc décidé de m'en préoccuper sérieusement. J'ai fait quelques recherches sur le net, par la FAQ de Free ou encore en parcourant des forums de discussion. Etrangement aucun compagnon de galère à l'horizon.

Les autres numéros courts que j'ai testé (CPAM par exemple) fonctionnent. Pas celui-là. Et pourtant il fonctionnait ce fichu numéro avant. C'était une communication inclue dans le forfait illimité mais avec une "pénalité" de 11 ct/appel (la surtaxe sur des numéros institutionnels ça mérite débat aussi d'ailleurs).

Je vérifie si je n'ai pas commis une maladresse en bloquant accidentellement, un soir de somnambulisme sinon je vois pas, mon forfait puisque c'est maintenant possible. Mais non.


Alors j'ai appelé Free et ai expliqué mon problème. Le hot-ligner n'avait manifestement jamais entendu parler d'un tel dysfonctionnement.

Il me dit qu'il va faire remonter l'info. Me conseille de couper mon téléphone pour réinitialisation (ce que j'avais déjà fait). Et de patienter. Et là je comprends entre les lignes qu'on me tiendra au courant. Ou pas. Ou que ça remarchera un beau jour. Ou pas

Une semaine plus tard, sans nouvelles et avec le problème toujours d'actualité, je les rappelle. Autre opératrice. Je récapépète l'embrouille depuis le début et redis l'avoir déjà signalé.

Elle vérifie si je ne suis pas en incident de paiement (si c'était le cas c'est pas en me bloquant justement ce numéro que ça pourrait s'arranger) et me met en attente le temps de se renseigner.

Et revient m'annoncer limite en bafouillant que :

"le numéro court en question n'est pas accessible depuis Free Mobile".

Elle dit faire remonter (mais y'a combien de marches au juste chez eux ?) mes légitimes interrogations pour ne pas dire mon coup de gueule au service technique qui peut-être, ou pas, me tiendra au courant des suites.

Toujours sans nouvelles, je retente une demande et cette fois le conseiller me répond :

"les numéros courts ne sont pas garantis".

Je rétorque que s'agissant de numéros institutionnels (CPAM, SNCF, CAF, sont soit sous numéros courts soit en 0 800...) c'est un un peu ennuyeux. Et je l'achève (!) en ajoutant que Free Assistance c'est un numéro court aussi, donc ça craint.

A mon bla-bla j'ai droit à des réponses soit très floues, soit récitées.

Mais ce qui est le sujet de mon ire du moment c'est que le numéro court que je ne peux plus joindre via Free Mobile, c'est le 39 49.

Pour ceux à qui ça ne parle pas, pour les non-concernés et donc non-initiés, le 39 49 c'est le numéro de… Pôle-Emploi. C'est un peu handicapant dans ma situation.

Avec 4 ou 5 millions de d'abonnés chez Pôle-Emploi et plus 1,5 millions d'inscrits chez Free Mobile, je peine à croire que je sois la seule "victime" de cet état de fait d'ailleurs...

L'histoire ou du moins les retours ne me disent toujours pas ce qui est passé dans la tête bien pensante des élites-dirigeants de Free Mobile pour avoir décrété une telle restriction.

Quoi qu'il en soit, je vais en informer l'AFUTT (Association Française des Utilisateurs de Télécommunications). Et changer d'opérateur aussi, fatalement.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu