Avertir le modérateur

15/03/2012

[Partie 2/3] Quand Pôle recrute… il sature

Je commence donc par ma région déjà assez vaste. Et c'est vers 23 h 00 (ben voui, y'a pas d'heure pour les braves) que j'envoie ma candidature… qui me revient aussi sec avec ce message qui fait penser à "toutes les lignes de votre correspondants sont occupées, veuillez rappeler ultérieurement (et jamais sera le mieux)" :

échec candidature.JPG

(j'ai masqué une partie de l'email du fait qu'il est à présent inactif)

L'impression de participer à un jeu radiophonique pour gagner des places de concert se fait à nouveau bien sentir.

Bon, si la boite est pleine vers 23 h 00, inutile de réitérer, personne ne va venir la purger pendant la nuit.

Le lendemain matin je retente vers 9 h 00 puis 11 h. Bis répétita et même plus que ça. La preuve en image d'une partie de mes très nombreux infructueux essais (plus de 25 ; personne ne doutera de ma persévérance).

envoi échoué.JPG

J'appelle Pôle-Emploi et précise bien le cadre de recrutement. Passons sur le fait que la conseillère s'obstine à me demander le numéro de l'offre, tellement habituée à commencer par ce genre d'info. Là, y'a pas. N'insiste pas chère conseillère.

Et elle me dit qu'elle ne peut rien pour moi. J'insiste un peu pour avoir un numéro à 10 chiffres de la DRH de PE, mais que nenni. Pourtant je sais que ça existe. Forcément.

Je relance l'envoi par mail ; boîte encore et toujours saturée (et je sens que j'en prends bien le chemin aussi).

Je rappelle Pôle pensant qu'un autre conseiller sera peut-être moins avare tout en comprenant bien que si ça se trouve ils n'ont vraiment pas ce type de coordonnées dans leur répertoire. A ce stade la naïveté c'est bien tout ce qu'il me reste. :)


Et face à son intransigeante réponse négative à mes pleurs sollicitations, je lui demande de laisser un message à ma conseillère afin qu'elle me rappelle. Tout en sachant d'expérience que ça va être trop long en délai.

Oui parce que entre temps, j'ai voulu candidater sur d'autres régions, et certaines comme PACA ou Languedoc-Roussillon mais aussi la Lorraine ou l'Alsace avaient déjà interrompu (pour ne pas dire clôturé) la campagne suite à abondance de postulants. Et le souci principal étant qu'aucune date buttoir n'est signifiée et que donc la campagne de recrutement peut se terminer sans somation, et surtout sans que j'ai eu le temps de postuler.

candidature.JPG

J'imprime donc ma candidature avec dans l'idée de l'adresser par voie postale à "ma" DRRH (Direction Régionale des RH) vu que par le passé j'avais déjà fait une candidature spontanée et que j'ai donc l'adresse.

Et ni une ni deux, je me métamorphose en Wonder-Woman humaine présentable, maquillée et apprêtée et file au Pôle dont je dépends espérant je ne sais quel miracle (mon esprit cartésien me déserte de plus en plus fréquemment).

Ben faut le dire, les cordonniers sont véritablement les plus mal chaussés. Parce que la conseillère ce jour là punie affectée à l'accueil a cherché des infos sur le même site que le commun des inscrits. Même pas sur un intranet qui aurait pu ouvrir un chouïa d'espoir dans ma grise journée. Et imaginez le pire gris qui soit...

Devant mon insistance et aussi grâce au fait que ce jour là il n'y avait pas la foule des grands jours à l'accueil, sa collègue s'est aussi saisi du problème et a tenté de chercher des infos aussi. Mais que nenni.

Je n'ai pu obtenir que confirmation de l'adresse postale dont je disposais et rien d'autre.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu