Avertir le modérateur

15/02/2012

Télécandidature concrète

Je continue à vous faire profiter du côté parfois un peu loufoque de la recherche d'emploi.

Encore une fois, le couac, je le dois à une offre hyper attrayante pour un poste généreusement payé et des perspectives d'avenir des plus réjouissantes en Contrat d'Accompagnement à l'Emploi (CAE donc). Allez, pour ceux qui me rejoignent et ne maîtriseraient pas le vocabulaire, les acronymes et les spécificités des contrats, une piqûre de rappel ici, sur le site du Ministère du Travail de l'Emploi et de la Santé.

Donc ce type de contrat pullule en ce moment sur les petites annonces. Une véritable déferlante. Comme la vague de froid.

Et comme je suis hélas, faut bien le dire, éligible à ce type de contrats, Pôpole me pousse toujours un peu plus à m'y intéresser de près. Et comme au fond, il peut y avoir du bon qui ressorte de ce naufrage, je m'y applique avec le sérieux d'un gosse de 11 ans devant sa première rédaction de grand.

Donc je lis, tri, sélectionne. Parce que quitte à me lancer dans une aventure qui me rapportera globalement pas plus que mon actuelle ASS, les CAE sont à mi-temps le plus souvent, autant cibler les offres pas trop éloignées de mon profil (et de mon domicile vu que les transports...).

Alors ce qui suit n'est pas évident à comprendre sauf à être dans la même situation que moi. Même si je ne le souhaite à personne (enfin si, à quelqu'un  mais à qui ça ne risque pas d'arriver...).

Me voilà donc à postuler encore et toujours sur une petite offre pour un poste au demeurant à ma portée, mais difficile à cerner dans ses spécificités vu le descriptif.

Et c'est par le biais de la fameuse télécandidature décrite quelques billets plus tôt, que je propose mes services de ressource humaine disponible, justement sur l'offre prise en exemple du précédent billet.


Suite à quoi un premier SMS de Pôle, me demandant d'aller zieuter mon dossier sur le site de Pôle m'arrive. Et là, je lis à nouveau que mon dossier est incomplet. Comme la dernière fois. Ca devient récurrent. Je ne change pas ma façon de renseigner les champs mais Pôle change sa façon d'en interpréter la lecture dirons-nous.

Et puis la dernière ligne m'aurait fait tomber de ma chaise si je n'avais pas été sur mon douillet plumard (vivant chez maman, ma chambre est mon espace à vivre et mon lit, mon canapé).

Un comble. Le monde à l'envers. Pôle me demande A MOI d'indiquer mes critères d'éligibilité au CAE. Un peu comme si votre lave-linge est en panne mais que le SAV refuse d'ouvrir un dossier si vous ne lui dites pas EXACTEMENT quelle pièce est défectueuse... 

Eligibilité au CAE.JPG

Précision à toutes fins utiles ; nulle part sur le formulaire se trouve une case à cocher à cet effet. On postule, parce qu'on est éligible (ou parce qu'on se dit que sur un malentendu ça pourrait passer), et c'est, je le croyais bêtement, au Pôle de s'assurer  de la véracité, de la légitimité de notre candidature (parce qu'il y en a qui ne le sont pas ou plus ou tentent de filouter).

Alors n'ayant rien d'autre à ajouter votre honneur, je renvoie le formulaire comme si j'avais modifié, en ajoutant 2 mots qui ne changent rien de rien à la face du monde, et basta.

A peine 2 h plus tard (au moins sur ce coup là, il a été réactif), re-SMS, pour re-RV sur mon dossier pour re-modification !

Bon, zen, soyon zen. Cette fois rien à reprocher à la façon dont je l'ai renseigné (alors que rien changé je le rappelle), sauf à nouveau, la dernière ligne.

pôle emploi,télécandidature,cui-cae

Ca continue ! M'enfin il (le Pôle, le conseiller) m'en veut ou bien. Même si je sais pertinemment (et encore une fois hélas) en vertu de quelle(s) malchance(s) j'ai hérité du label dont je me passerais bien "éligible au CAE" (ma fierté tamponnée sur mon postérieur, mon Appellation d'Origine Contrôlée à moi lol), je n'en connais pas les codifications s'il en est.

Alors j'appelle le Pôle et raconte mes déboires à la conseillère de la plateforme. Laquelle semble ne pas vraiment comprendre pourquoi donc son "collègue" qui a traité ma candidature me harcèle chipote ainsi, et surtout, où il veut en venir.

Et me dit d'essayer de trouver un peu de place sur un des champs renseignés, pour ajouter "éligible CAE ; vu avec plateforme".

Alors vu le nombre de caractères limités, je me contente de hurler "ELIGIBLE CAE" (vi en majuscules, je sais, ça se fait pas, mais m'en fiche) en début d'un champ sur lequel me restait une douzaine de pauvres espaces-caractères dispo.

Et Ô joie (encore que ça se discute) dans l'après-midi, je reçois un SMS me demandant d'envoyer ma candidature au Pôle d'une ville des environs, par mail.

Il est urgent et indispensable de leur créer des postes pérennes avec des agents qui bénéficieront de formations dignes de ce nom préalablement à leur recrutement et tout au long de leur carrière.

Parce tout ça pour un CAE, c'est laborieux. Heureusement que exceptionnellement cette offre là prévoyait un délai assez long pour se porter candidat. Sans quoi ma candidature aurait été classée illico dans les pertes et profits.

Néanmoins, pourquoi n'ai-je pas opté pour une candidature à la députation moi... ?!! Y'a pas un site sur lequel ou pourrait télécandidater. Doit bien rester une ou deux circonscriptions-punition dont personne ne veut. Ah mais non, suis-je sotte ; là aussi trop de candidats pour pas assez de sièges ! D'ailleurs le pauvre Frédéric Lefèbvre n'a pas trouvé mieux qu'une circonscription... en Amérique !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu