Avertir le modérateur

24/01/2012

Sans-culotte... (ni soutif)

J'avais rédigé vite-fait une note sur Lejaby, mais j'hésitais à publier vu que autres billets en attente.

Puis suis tombée sur un blog -Marianne2- qui en faisait état aussi et sur lequel j'ai du coup posté. Si bien que je décide de publier ma note quand même.

Donc, la presse se fait écho de la fermeture de l'usine de confection de lingerie Lejaby d'Yssingeaux en Haute-Loire. Echo parce que des licenciements en vue ça fait une moche tache dans le paysage, surtout à 90 jours des élections. Et échos parce que fermeture pour délocalisation, au moment ou le "made in France" (re)devient à la mode. D'ailleurs pourquoi le concept a-t-il cessé de l'être…

Cette fois au Maghreb, la déloc. Mais ce serait Asie ou Europe de l'est que le problème serait le même. Question de coûts dixit le repreneur.

Faut savoir que par le passé, vers 2003-2004, c'est l'usine Ligérienne de Firminy (à quelques kilomètres d'Yssingeaux pour votre culture géographique) qui avait fermé ses portes et délocalisé en Tunisie pour les mêmes raisons. De coût.

Des employé(e)s, pas tous, avaient accepté d'aller bosser sur Yssingeaux, site de confection alors maintenu en activité. C'était ça ou "la-porte-est-ouverte-on-ne-vous-retient-pas". D'autres n'ont pas pu souvent pour des question de logistique.

Et voilà qu'elles revivent le même cauchemar.

Sauf que… Suis une fille.


Et une fille qui apprécie la lingerie. Pas nécessairement la lingerie de marque, car je suis une fille qui apprécie plus encore son compte en banque, mais la lingerie tout simplement. Je fonctionne au coup de coeur, mais pas à l'addiction cela étant.

Alors oui, quand j'achète de la lingerie, elle est sans doute made in "partout-sauf-en-France".
Je vais payer en grande surface, disons dans les 25 ou 30 € en moyenne pour un ensemble coordonné. Un haut + un bas donc. Vi j'aime bien les coordonnés en lingerie. Et je ne décoordonne pas mes coordonnés. :)

Mais parfois, à l'occasion de promos intéressantes ou de ventes privée, je me permets un petit craquage sur une marque. En restant dans un budget maxi d'une trentaine d'€uro, toujours pour un ensemble, mais au lieu de 60, 80 voire 100 €.

Oui, la lingerie à 100 € et beaucoup plus, ça existe. Faut savoir que le soutien-gorge est composé d'un très grand nombre de pièces a assembler façon puzzle avec beaucoup de dextérité.

Et j'en reviens donc à cette histoire de réduction de coûts.

Parce que les produits Lejaby, depuis leurs premières délocalisations à l'étranger (pays du Maghreb ou sur la lune), ils sont toujours au final, vendu au même prix que quand la production était française. 

Me trompe-je ? (La qualité des matières premières et les finitions -parfois- moindres en revanche).

Les consommateurs ne sont pas nés de la dernière averse. Ils constatent bien que les délocalisations n'ont aucun impact sur le prix de vente. La réduction des coûts, qui est la justification à ces décisions anti-sociales, générée par les délocalisations n'impacte que sur les marges des distributeurs sans doute, des actionnaires assurément.

Et c'est pareil pour plein d'articles dits "griffés", pulls, chemises, robes… peu importe les marques.

08:49 Publié dans Aboiements | Lien permanent | Tags : lejaby, délocalisation, lingerie | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu