Avertir le modérateur

03/01/2012

Régime à points... ou points au Bac

Nous ne sommes que le 2 janvier alors que je tape ce billet.
Oui le deuxième jour de l'année.

Alors on se doutait que rien qu'en terme de vœux politiques ou politiquement corrects, on allait entendre et lire à peu près tout et son contraire.

Bravo donc au Président pour avoir lancé le concours du "n'importe quoi".

Les demandeurs d'emploi abandonnés et tombés en disgrâce, coupables des pires maux et notamment en 2011 vainqueurs du trophée de "cancer de la société" apprécieront ses belles paroles promesses quant à recentrer les actions sur eux, et… sur la formation.

Tout comme on a déjà pu apprécier justement le parcours du combattant de l'accès à la formation, grâce à l'Unedic, "notre-banque-à-nous" qui se targue de ne jamais utiliser plus de la moitié de son budget du volet formation. Je ne reviens pas dessus ; j'ai déjà rédigé à ce sujet.

Et du coup, pour appuyer son discours, revirement Gouvernemental concernant la reconversion de SeaFrance en SCOP qui sent pue la récupération pré-électorale à plein nez. Passer de "impasse, suicide collectif" (propos de T. Mariani) à "on mise tout sur cette SCOP c'est l'idée de l'année" en 3 jours... avec invention des "indemnités supra-légales-exceptionnelles, fallait oser.

Mais dans la lignée du concours du meilleur du pire, je ne pensais pas y trouver un toubib. Du moins pas aussi vite. D'ailleurs combien de temps encore l'ordre des médecins va laisser ce mec dont je me refuse à citer le nom, porter ce titre.

Vi, je veux parler d'un médecin qui aurait créé un fabuleux régime où tu passes ton temps à manger des protéines animales que jamais plus tu dois dormir après ces festins.

Cet homme a décidé dans une lettre au Président et aux candidats à la fonction, de proposer des points-bonus au bac (lire ici aussi) en échange de l'obtention ou du maintien d'un Indice de Masse Corporel (IMC) dit "normal" entre la seconde et le bac.

Non mais sérieux, on va où là…

Pour être confrontée aux problèmes de poids, y'a un truc que je sais fort bien ; tant bien même qu'on m'aurait proposé 10 000 € pour maigrir que ça n'aurait pas marché. La réussite au bac non plus. D'ailleur brave "médecin", je passe des concours en ce moment. Tu me promets la réussite si je maintiens mon IMC d'ici juin ? Si seule la volonté suffisait, ça se saurait. Ou alors si, par des privations telles que ma santé aurait été mise en danger, et que fatalement, je reprenais tout. Avec bonus.

La seule chose que sa ridicule proposition -si elle était écoutée et j'ose espérer que non- va générer, c'est des complexes, de l'anorexie, boulimie et autres troubles du comportement alimentaire.

Tout simplement parce que avant de vouloir faire maigrir les individus, faut déjà se demander pourquoi ils grossissent...

Plus sérieusement, que ce type là ou d'autres, se permettent, sous couvert de "santé publique", de la pub gratos -et ça marche du tonnerre, la preuve- en prenant la campagne électorale comme support, c'est juste indécent.

Le 2 janvier disais-je. Il reste encore 364 jours (on a un bonus justement cette année, pas en points, mais en jour), pour en entendre des encore-plus-mieux-bien, parce que là, ça démarre fort.

A ce rythme c'est un véritable festival qu'on va avoir. J'ai hâte ! (Ou dois-je craindre le pire ?!)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu