Avertir le modérateur

15/12/2011

[Mini-Série Médicale] Epilogue (j'espère !)

Comme j'avais prévu une sorte de conclusion à cette série, elle servira aussi à la réponse aux commentaires.

Donc déjà, et je l'avais distillé au fil de quelques billets, Frangin va bien. Il a même reçu sa médaille pour ses 20 ans de pompier, activité parallèle à son emploi et qu'il a repris en même temps que son emploi, c'est dire. En tout il sera resté 9 mois en arrêt de travail puis a repris le taf en mi-temps thérapeutique durant 3 mois. Compte tenu de son boulot c'était nécessaire.

Il n'a pas souhaité prolonger le mi-temps en question. Il vit à nouveau dans son appart même si au début ce ne fut pas sans quelques appréhensions de sa part de la notre, et de ses potes aussi d'ailleurs. On l'a téléphoniquement harcelé quasiment toutes les heures pendant les 1er mois juste pour se rassurer. Et le rassurer.

La sécu lui a accordé tardivement le statut d'Affection Longue Durée (ALD) sans exonération du ticket modérateur.

Tardivement car il y a eu nombre de couacs aussi bien côté CPAM que du côté du médecin référent si bien qu'il a été informé du statut ALD il n'y a que quelques semaines.

Heureusement pour lui, il bénéficie d'une prise en charge de salaire par l'employeur durant les arrêts.

On ne sera jamais certains à 100 % du type de méningite, mais la rapidité avec laquelle le traitement fut efficace après qu'un diagnostic ait enfin été posé laisse supposer que les médecins des soins intensifs dont je salue à nouveau le travail, ont visé la bonne cible. Sachant que 80 % des maladies sont inconnues…

Nous ne remettons d'ailleurs pas en cause le travail des généralistes, mais juste le système qui fait que sous couvert d'économies on tarde à faire déclencher des examens. Plus d'un mois à 39° de fièvre avant de commencer à envisager autre chose qu'un efferalgan. Quand on connaît Frangin en plus…

Attendre qu'un patient soit à la limite du coma, après 5 mois de souffrances et de tests non probants pour commencer à réellement se poser des questions, c'est un non-sens. Devoir patienter 1 mois pour une IRM demandée au sein même des urgences aussi. Idem pour le scanner.

D'ailleurs faire sortir un patient qui a frôlé la mort un lundi pour lui demander de revenir le mardi pour un scan et le jeudi pour une hospi de jour, est-ce logique ?

Frangin a pris conscience qu'il a failli mourir. Nous sa famille, de même que les personnels médicaux ne lui ont rien caché. Et ne le cachons pas non plus, c'est une étape délicate dans la vie. Surtout quand on découvre après qu'une "simple" ponction lombaire aurait pu éviter tout ça.

Evidemment je conçois qu'on ne déclenche pas une PL pour 2 jours de fièvre. Mais là on parle de plus de 4 mois de "maladie". Si Frangin n'avait pas décidé au moment ou il se sentait faible de revenir vivre chez ma mère, aujourd'hui il ne serait plus de ce monde. C'est un fait que personne de conteste puisqu'il s'était "enfoncé" de façon fulgurante, en à peine une douzaine d'heures.

Je suis d'accord pour l'incivisme des usagers, d'ailleurs je l'évoque sur mes billets quand je dis qu'en salle d'attente des urgences on réalise que ceux qui gueule finalement sont "traités" parfois plus rapidement… Pour s'en "débarrasser" plus vite ? Pour avoir la tranquillité ?

Frangin étant pompier il connaît bien le système.

Cette fois il l'a juste vécu du dedans après l'avoir vécu de l'extérieur.

Et puisque j'évoquais la pénurie de médecins et spécialistes et le fait que la hausse du numerus clausus ne commencera à montrer des résultats que dans 10 ans, je termine cette note par un lien menant sur un article (le Progrès) sur une élue très sérieuse qui propose de faire soigner les ruraux des déserts médicaux par des vétos...

Non pas que je remette en question l'aptitude des vétos à exercer la médecine des humains (sic), mais cette façon de différencier les Français est abjecte, répugnante.

Mais tout va bien. Pas de médecine à deux vitesses, on nous l'assure.

En fait, nous, peuple français vivons sans le savoir un véritable conte de Noël. Gouvernés par Mickey immigré chez les Bisounours avec Mary Poppins pour baby-sitter.

09:25 Publié dans Mini-Séries | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu