Avertir le modérateur

08/11/2011

De bon conseil

J'avais déjà parlé au détour de quelques billets du fait que entre les belles paroles gouvernementales quant au suivi personnalisé des demandeurs d'emploi, et la réalité, il y a un fossé. Pour ne pas dire le Grand Canyon.

Je comprends évidemment que les conseillers, ça va, ça vient. Déjà parce que certains partent en retraite (et ne sont pas remplacé à raison de 1 sur 2). Aussi parce que certains sont mutés dans d'autres agences (pas forcément remplacés non plus d'ailleurs). Et inévitablement aussi parce que des conseillers recrutés en CDD verront fatalement une issue pas cool à leur contrat et de fait viendront rejoindre les demandeurs de l'autre côté du bureau.

Donc en 4 ans d'inscription -récente, parce que si je remonte le temps me manque plus qu'à trouver un arbre solide où accrocher ma corde, et je parle pas de soudaine passion pour l'accrobranche- entrecoupés de périodes de radiation, j'ai dû épuiser une dizaine de conseillers, dont certains que je n'ai même jamais rencontrés. Ici accès à un retour dans mon passé.

Mon actuelle conseillère me suit depuis déjà plus d'un an, ce qui d'ailleurs ne signifie pas une fois par mois et c'est heureux. Un record dans mon cas. Son dernier suivi en date fut épique.

Et voilà que je parcoure le site de Pôle comme chaque jour à la recherche d'une offre fascinante qui m'ouvrira les portes de la célébrité, me fera connaître les joies de posséder un dressing de 40 m² plein du sol au plafond…en CDI au SMIC. Bon OK, juste d'une offre au SMIC. J'ai le droit d'être exigeante sur le temps plein ou pas ?!!!

J'en profite, ayant fait chou-blanc (le contraire aurait étonné mon lectorat fidèle), pour aller mater mon dossier histoire de voir quand vais-je toucher mes gratifiants émoluments. Vénale moi ?

Notons au passage que nous devons nous réjouir que le Gouvernement se soit auto-bloqué son salaire jusqu'à... perpet' ?. Donc, clap-clap et prosternation.

A 1re vue, rien ne me choque (pas pour le traitement des Ministres hein, faut suivre !). Il y a les bons éléments à la bonne place. Mais je doute. Je relis et me dis qu'il manque un truc. Oui. Mais quoi ?

Quelques secondes d'intense cogitation demandée à 2 neurones rescapés (de la vie intense qu'ils mènent chez moi ou de 7 anesthésies générales en moins de 4 ans) et je me rends compte qu'il manque une case ligne. Une case aussi ça ne fait aucun doute.

Allez, zou, esprit taquin ou joueur derrière ton écran, je te propose le jeu des 7 erreurs (c'est flou et me demande pas pourquoi ; la crise aussi sans doute).

Sur cette capture, une vue de décembre 2010. Notons qu'en mars, en juillet ou en septembre 2011 c'était pareil. Juste que je n'ai pas de capture plus récente. Forcément.

2 déc 2010 capture pole.JPG

Et voici la version au 3 novembre 2011

4nov pole.JPG

Bon, inutile de prolonger le suspens plus longtemps, d'ailleurs je vous dis pas l'envie que j'ai eu de trucider F. Anton dans Masterchef jeudi soir dernier pour la finale

Donc voilà, les yeux aguerris auront remarqué que la ligne concernant le conseiller personnel s'est volatilisée. Ce qui semble indiquer d'après ma longue expérience chez Pôle -bientôt Pôle sera d'ailleurs ma plus longue expérience professionnelle tout court !-, que mon conseiller "attitré" s'est volatilisé aussi. Encore. Et qu'ils sont à la recherche du énième malchanceux qu'ils vont m'affecter. Tout mes voeux l'accompagnent.

PS de saison à l'attention du Père Noël, qui est au Pôle, comme chacun le sait : si possible un mec, dans les 35/40 ans, grand et mignon. La couleur de ses cheveux m'indiffère tout autant que le fait qu'il en ait ou pas. Ben quoi à défaut de trouver un taf, j'ai le droit de trouver escarpin à mon pied non ?!!

Bon, peut-être me trompe-je. L'avenir me le dira. Et ne croyez pas que c'est un problème pour moi. En fait, étrangement, on pourrait bien me changer de conseiller à chaque entretien que ça m'indiffère (sauf si mon exigence ci-dessus exprimée est réalisée évidemment). C'est pas hyper productif pour Pôle, m'enfin c'est pas mon problème non plus. Juste un truc lassant ; faut répéter tout son parcours à chaque fois, et me concernant ça prend un peu plus d'une nano-seconde. Mais en même temps ça m'entraine à débiter mon CV en situation réelle.  Et puis "chaque fois", c'est pas "si souvent". :)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu