Avertir le modérateur

23/03/2011

Entretien "poisse" [Suite]

L'entretien n°2 (celui que ma voiture n'a pas supporté lol) en présence du Président était une sorte de formalité visant justement à ce qu'il rencontre les candidats retenus suite au différentes étapes du recrutement.

Il a beaucoup parlé, vanté les mérites de sa branche d'activité, de leur organisation et posé quelques questions quant à une partie de mon CV pour le moins atypique. Discussion très ouverte dirons-nous, même si lui et moi sommes aux antipodes sur plein de points.

Au final, je rappelle déjà que dans un premier temps ma candidature avait été rejetée, probablement par le directeur qui oeuvrait à l'époque et fût remplacé depuis, d'où ce casting un peu décousu.

J'ajoute donc qu'un nouveau poste est apparu comme libéré depuis la première publication d'offre, poste qui du coup ne donne pas lieu à autre diffusion de profil puisque dans la pile de CV reçus pour le 1er poste, s'en trouvent quantité qui satisfont les critères.

Et il a aussi abordé le sujet du salaire. Il est au dessus du SMIC, mais de quelques euros. De son point de vue, il est très peu élevé eu égard à mon parcours (ou pour un débutant diplômé). Et peu en adéquation avec le profil du poste, les attentes.

Ce salaire n'est pas dans la fourchette la plus haute à laquelle je peux prétendre, et c'est rien de le dire. J'ai postulé en connaissance de cause. En connaissance des éléments en ma possession.


Cependant, pour préciser ici même. Le salaire pourra être un problème. Il fut une époque ou ce n'était pas un critère essentiel pour moi. Ca n'en est toujours pas un mais le devient. Il se positionne comme un critère à prendre en compte en complémentarité d'autres critères :

  • le poste en lui même : ce qu'il peut m'apporter en épanouissement par exemple
  • les horaires mais aussi la disponibilité requise (suis pas prête à tous les abus, notamment occuper seule un poste prévu pour 2)
  • l'environnement de travail (autonomie, collaboration...)
  • les trajets
  • les petits plus (chèque déjeuner, CE...)

Aussi, si le salaire est moindre mais que les autres critères sont à hauteur de mes attentes, de ma grille personnelle, je peux donner le meilleur de moi sans hésitation, m'impliquer à fond (et pas toujours avec un juste retour, je parle en connaissance de cause...)

Ce poste là n'offre rien d'intéressant en parallèle. Les horaires sont "de bureau", mais la pause de 2 h à midi est un réel handicap, une énorme perte de temps. Vu la localisation géographique, il me serait difficile de rentrer chez moi à midi (bouchons), ou en tout cas pas tous les jours. Impossible aussi de faire des courses, du sport ou programmer des RV médicaux ou faire des démarches administratives dans ce créneau car loin de tout.

En plus, j'ai appris lors de cet entretien que les postes ont soudainement été requalifiés en CDD. Ils sont en restructuration, réaffectation des tâches et du coup, la direction toute nouvelle donne l'impression d'avancer avec un GPS en panne et par brouillard en plus.

Leur décision devrait être prise maximum en fin de semaine. De mon côté, je réfléchis aussi.

En attendant je viens de postuler sur une offre (CDD) d'assistante de direction auprès d'une agence de pub.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu