Avertir le modérateur

26/02/2011

Echec et mat

D'un côté nous avons une maison de très haute couture qui aura mis moins de 12 h pour suspendre son éminent créateur/couturier, dans l'attente des résultats d'une enquête pour propos antisémites. Principe de précaution, volonté de montrer qui est le chef, en tous cas, la présomption d'innocence n'a manifestement pas de valeur là-bas...

Et de l'autre nous avons notre Gouvernement. L'incompétence du Président n'est plus à prouver. Sa compétence, si. On dirait qu'il dirige au jour le jour en fonction de ses humeurs et toujours en retard sur l'actualité. Et surtout qu'il découvre les faits en lisant le canard (le vrai, l'unique).

Il a remanié voici moins de 3 mois, et rétrospectivement, on peut dire que la cuvée ne fût pas du meilleur cru, tout en disant qu'il en remettrait une couche après les cantonales. C'était déjà à peine crédible.

Et maintenant, il semble avoir compris que remanier en mars reviendrait à sanctionner de potentiels mauvais résultats. Que ses troupes ne sont plus du tout alignées en ordre de marche, ce qui fait tâche, surtout avec la présidence du G20. Et que ma fois, la crise des pays du monde Arabe, est loin de s'atténuer.

Il perd tout contrôle des troupes et ça fait désordre sur son CV. A croire qu'il n'y a plus de commandement au navire... Il gère le pays comme une entreprise gère ses stocks, à flux tendus. Et pendant ce temps on va donner de très crédibles leçons de vie aux autres.

Alors on se retrouve avec celle que tout le monde voyait 1re Ministre qui est lâchée de toutes parts, sauf de son conjoint qui après avoir tenté de nous faire larmoyer avec son "drame de l'amour" pour justifier qu'il ne serait jamais Ministre, remet le couvert pour signifier  dans quelques médias, qu'il allait couler avec elle (grand bien lui fasse, vu son Ministère de complaisance ou honorifique au choix).

On va aussi sans doute se retrouver avec un Juppé qui avait d'abord dit "je suis Maire de Bordeaux, je n'entre pas au Gouvernement". Puis la meilleure façon de résister à la tentation étant d'y succomber (O. Wilde), il poussa la porte, pour finir par dire que "Je ne pars pas de Bordeaux, je serais à Bordeaux", argumentant qu'il ne faut que 50 minutes pour ralier la capitale Girondine depuis Paris... Avec la diplomatie collée aux basques, je demande à voir. Sait-il au moins que Concorde ne vole plus, des fois qu'il compterait dessus pour rentrer de l'ONU.

Et si la surprise venait finalement d'une démission complète du Gouvernement. A bien y regarder, Fillion aussi a eu des vacances qualifiées par certains de mal appropriées vu le contexte (on a vraiment des Ministres porte-poisse !).

M'enfin, un Gouvernement, de droite comme de gauche n'est qu'un vaste jeu d'échec. Peu importe finaement qui occupe les cases puisque le programme est dicté dans ses grandes lignes. On l'oublie un peu vite, mais pour un réel et franc changement, il faudrait, outre un nouveau Président, une nouvelle Assemblée Nationale (voire une nouvelle orientation du Sénat).

 

 

 

Bon, sur ce, je file peaufiner mon CV des fois qu'une place serait au final laissée vacante, vu que à bien y réfléchir me demande si devenir Ministre dans ces conditions ne serait pas une sorte de punition. ;)

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu