Avertir le modérateur

17/02/2011

[CPAM II] Premières impressions sans surprises

Alors, pourquoi l'emploi décroché n'est pas une si bonne nouvelle que ça...

Je me doute que cette conclusion (de mon billet précédent), peut amener chez vous qui me lisez, des interrogations. Ou des réflexions... "Elle se plaint qu'elle a pas de taf, et maintenant elle se plaint d'en avoir trouvé un..."

Donc, petite analyse de la situation et explication de texte en deux temps car revisitée après 2ème jour de boulot.

Certes dans l'absolu, évidemment, c'est un emploi, donc quelques euros supplémentaires sur mon compte. Le maintien de mon ASS pendant quelques temps (mesure supposée incitative à la reprise d'emploi, la bonne blague !).

Mais quand on fait une analyse plus poussée, c'est juste un petit job à peine "alimentaire" qui est loin de me sortir du pétrin. Trois semaines de contrat, le reste n'étant que pure spéculation. Et j'ai arrêté de spéculer sur l'avenir, le mien en tout cas, depuis fort longtemps.

Pire, il m'y enfonce encore plus, dans le pétrin. Je suis la preuve vivante (enfin, tout est relatif), que précarité engendre précarité.

Parce que nouvel emploi, nouveau service et nouvelles fonctions. Donc nouvelles méthodes de travail, nouveaux programmes informatique, modes de fonctionnement, qui encore une fois ne me seront utiles que pour cet emploi, dans ce secteur d'activité. Et nul part ailleurs. Bis repetita... et au delà de bis.


Une ligne de plus sur mon CV (même pas finalement) qui en compte déjà beaucoup. Beaucoup trop en terme de diversité. Volatile, dispersée, je l'étais déjà après mon 3 ou 4ème poste, puisque les 4 premiers emplois occupés n'avaient aucun rapport les uns et autres.

A présent c'est pire. Ca frise l'instabilité. Ca en deviendrait presque pathologique au yeux d'employeurs potentiels. Très rares sont ceux qui considèrent que mon CV est une richesse pour leur structure. Cette institution en fait partie, youpi-youpi/clap-clap, mais ça ne justifie pas tout.

Bref, malgré mes craintes, mes interrogations, j'ai accepté ce poste, au demeurant au profil très intéressant, du peu que j'en savais par ma conversation téléphonique avec un responsable RH.

Je voyais quelques variantes par rapport au précédent emploi dans le même organisme, et me disais que au moins j'allais retrouver à nouveau un semblant de "vie sociale", qui me fait de plus en plus défaut au fil du temps. Peut-être même, et c'est là tout le paradoxe, que c'est ce qui est le plus difficile à vivre au quotidien, non pas que vie sociale et vie professionnelle soient liées, mais quand même un peu si on prend la peine de s'intéresser de près au parallèle.

Puis j'ai passé tant bien que mal ma première journée. J'ai bien observé, écouté etc... suis revenue le lendemain ou j'ai pu rencontrer ma-suppossée-principale-collègue, ai continué d'écouter (brain storming dans toute sa splendeur), de prendre des notes très brouillonnes etc...

Même apporté des devoirs à la maison dans le sens ou j'avais imprimé quelques fiches méthodologiques pour me familiariser.

Et suis revenue le surlendemain -mercredi donc- pour leur annoncer que après examen méticuleux de la situation, je mettais fin à mon contrat pendant la période d'essai. Ouille, pas simple à prendre comme décision, surtout vis à vis de ma famille.

Parce qu'il y a des choses que je ne suis pas prête à faire pour un job de 3 semaines, même suivi de langoureux "peut-être que peut-être" depuis déjà plus de 2 ans pour ce qui les concerne.

(A contrario, il y a des trucs que je suis prête à faire pour du fric et que nombre d'entre vous ne feraient  sans doute surtout pas, chacun voit midi à sa porte comme on dit).

Pour ne pas alourdir cette note, des explications quant à ma décision, que je répète avoir été mûrement réfléchie, suivront.

09:24 Publié dans Mon job du moment | Lien permanent | Tags : emploi, cdd, période essai | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu