Avertir le modérateur

28/01/2011

Morosité

Tunisiens, Algériens, Egyptiens, à croire qu'ils ont lu le manifeste de Stéphane Hessel, puisque manifestement, justement, ils s'indignent... et manifestent.

De notre côté, on s'est déjà indigné et on a aussi manifesté, contre la réforme des retraites.

Et on a gagné. Ben si, une réforme des retraites qui pour beaucoup d'entre nous élimine à tout jamais ou presque toute chance de prétendre à une retraite qui dépasserait les minima sociaux, et qui en plus nous fera bosser plus pour moins (math modernes).

On a aussi gagné un remaniement ministériel (des Ministres ont perdu eux du coup, enfin pas tout perdu, certains ont gagné une médaille, d'autre des titres).

Et à ce remaniement devait suivre, quelques mois plus tard, une arrivée annoncée massive (?!) de secrétaires d'Etat. Oui les promesses de réduction budgétaire, c'est "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais".

Sauf que, étrangement, notre Président semble reporter l'échéance. Plus personne n'évoque le renforcement de l'équipe. Silence radio des médias ; à tel point que je finis par croire que j'ai imaginé cette info.

Aurait-il peur que l'indignation traverse la méditerranée ?!!!

Craindrait-il que en cette période de non-crise, de fin de crise, et même de reprise, de relance (pas grâce à P. Devedjian, qu'on a à peine entendu pendant son intérim) comme on s'évertue à nous le faire croire, le peuple n'apprécie pas trop l'initiative ?


Pourtant on nous promet une reprise de l'emploi salarié depuis des mois. Tout comme on nous promet une baisse de l'immobilier depuis au moins 3 ans, c'te bonne blague.

Alors vraiment, je comprends pas ce qui peut lui laisser supposer que nous le prendrions mal.

Peut-être le fait que quelque part en France, 90 % d'une brigade CRS se soit mis en arrêt de travail une journée, pour manifester à sa façon contre sa fermeture annoncée.

Ou le fait que avec la SNCF, tout est possible, y compris d'arriver en retard, voire en car faute de conducteur de train qui lui même doit prendre le train depuis une zone pointée comme perturbée par la neige.

Ou encore qu'on nous supprime à nouveau des postes d'enseignants alors même que la population augmente. Que des SDIS diminuent leur nombre de pompiers alors même que la population augmente.

Ou bien qu'un CHRU ait dû déclencher un "plan blanc" alors même qu'il n'y avait eu aucun accident de grande ampleur, ni aucune épidémie non gérable, mais juste plus de lits car réduction de personnels constantes et 2 jours d'attente dans un cagibi pour un transfert depuis les urgences jusqu'à son service de destination.

Ou encore c'est à cause de nos dépressions chroniques. Nous sommes au moins les champions du monde de la morosité.

Ca ne peut pas être parce que une partie de la France va voter dans à peine 2 mois, et que, fait rare, cette élection qui déjà n'attire pas les foules, ne sera pas conjointe à une élection plus "porteuse". D'ou un gros risque de désertion.

Non vraiment, je vois pas ce qui motive le Président à ne pas recruter alors que l'on doit à tout prix résorber le chômage...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu