Avertir le modérateur

09/11/2010

Libre adminstration... suite

Sur ce billet, j'expliquais donc avoir déposé un dossier d'inscription au concours d'attaché territorial, dans plusieurs centres de gestion.

Ce concours, catégorie A est ouvert aux titulaires d'un BAC+3, mais une 3ème voie d'accès créée il y a quelques années, en plus des voies externe et interne, permet à des candidats de faire valoir leur expérience professionnelle en équivalence du diplôme requis.

J'avais donc par le passé pu me présenter à ce concours, de même qu'à celui des IRA, attaché toujours, mais d'Etat, mes dossiers ayant été validés par les instances organisatrices.

Bref, je disais donc sur cette note, que mon dossier a été rejeté par un des CDG (un CIG en fait) auprès desquels j'ai déposé candidature.

Plusieurs dossiers, car il arrive, mais très rarement, qu'un concours soit au dernier moment déplacé sur une autre date, ce qui permet de le passer 2 voire 3 fois.

Et aussi car le nombre de postes ouvert est différent selon les centres. Donc ensuite, faut voir les ratios nombre inscrits/nombre de postes, pour savoir ou nos chances de réussite sont les plus élevées.

Alors, le concours ayant été réformé, à la fois dans ses épreuves, mais aussi dans sa délégation d'organisation, j'ai pensé que peut-être les critères avaient changé. Mais non, la législation est la même.

Je suis juste "victime" du principe de libre administration des collectivités.

Puisque en effet, les 2 autres CDG auprès desquels j'ai déposé un dossier ont accepté ma candidature. Je suis donc apte à passer ce concours. Mais pas partout en France.

L'ironie de l'histoire étant que si je suis lauréate, je suis libre de postuler ou bon me semble, la liste d'aptitude étant de portée nationale. Donc de postuler y compris dans la zone couverte par le CIG (centre interrégional et non pas départemental), qui a rejeté ma demande.

Et même de postuler directement pour un poste dans leurs services.

Sinon, et pour info, c'est en Vendée que mes chances seraient les plus élevées, vu le ratio, mais la Vendée, c'est aussi un endroit qui se situe juste à l'opposé exact de chez moi. C'est plus de 700 bornes x 2 ou le train qui me fait monter à Paris pour redescendre (oui avec la SNCF tout est possible y compris rallonger mon trajet de plus de 300 km x 2 pour me faire visiter Paris gare de Lyon et Paris Montparnasse). C'est aussi 2 jours/2 nuits à passer sur place. Et c'est donc tout simplement plus de 400 € à investir. Pour un concours nouvelle mouture, c'est un peu comme si je brûlais 2 billets de 200 €.

Bon, me restent encore quelques jours de réflexions. Déjà pour savoir si je le tente, n'ayant pas vraiment bossé ma culture de la fonction publique ces derniers jours, et aussi, si oui, dans quel centre...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu