Avertir le modérateur

18/10/2010

"Concours" adjoint adminstratif 2ème classe

Alors, juste pour ceux embarqués sur la même galère. Un petit retour d'expérience sur mon entretien pour un poste d'adjoint administratif 2ème classe, donc sans concours. Direction, le Ministère de la Justice... et des Libertés (sans commentaires lol). Enfin, pour ceux qui n'ont pas lu une note précédente, j'étais convoquée à Lyon et pas à Paris. Ouf !

Forme de concours quand même aux yeux de l'Etat. La candidature, CV + LM, se substitue en quelque sorte à l'épreuve écrite traditionnelle. Un jury décide donc sur cette base là de notre admissibilité, c'est à dire nous autorise ou non à nous présenter à l'oral, qui se déroule donc sous forme d'entretien. A l'issue duquel les heureux élus seront déclarés admis. Et se verront proposer une affectation. Libre à nous d'accepter ou pas. En cas de refus, ben on peut oublier l'emploi.

Donc, le déroulé de l'entretien me sera expliqué par le Président du jury, lequel est composé de 4 personnes qui ne se sont pas présentées, comme c'est de tradition dans de tels cas.

Pour le concours des IRA (toujours pas celui de l'Irlande, mais bien ceux de Matignon lol), on connaît d'avance nom et fonctions des membres.

Forme classique d'entretien. J'ai présenté mon parcours en 5 min ; pas si simple quand il est aussi diversifié. Puis le jury, qui évidemment dispose de nos CV, rebondit sur certains points de notre présentation. Une sorte de ping-pong de questions réponses.

Comme souvent dans ces cas, un des membres reste quasi muet, limite "absent". Pour un candidat pas habitué aux usages en la matière, l'attitude peut paraître déroutante, mais me concernant, l'expérience aidant, j'ai su facilement faire abstraction de son "comportement".

J'ai bien pris soin de balayer du regard l'ensemble du jury, le plus discret inclus.

Sachant que nous étions environ 600 déclarés admissibles, pour environ 75 postes (soit un peu plus d'une chance sur 8), j'imaginais quand même quelques questions sur le système judiciaire. Une forme de sélection comme une autre... Ce ne fût pas le cas.

Difficile voire impossible de donner une impression quant à cet entretien. Ses suites dépendent bien sûr de ma prestation, mais aussi de celle des autres candidats.

La plupart des postes sont très loin de mon domicile, puisque le pays a été découpé en zones, et que celle de l'est inclut Strasbourg ou Colmar mais aussi Lyon. Très peu dans la région lyonnaise.

Pour moi, et je présente d'avance toutes mes excuses aux Alsaciens et Lorrains, Colmar ou Strasbourg, c'est juste la Sibérie. Mais pour moi, là en ce moment, c'est aussi la Sibérie chez moi, pourtant bien plus au sud. Le froid et le gris je ne supporte pas. Et pire, je supporte de moins en moins au point de presque en venir à appréhender l'hiver. Donc clairement, j'ai des craintes. J'ai tenté quand même car d'une part, ça correspond à mes attentes, et d'autre part il y a quand même quelques postes dans un périmètre pas trop éloigné de mon "domicile" et de mes attaches.

Résultats fin octobre.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu