Avertir le modérateur

07/10/2010

Ruse d'indemnisation... ou comment augmenter ses revenus.

Au moment de mon hospitalisation, ma situation administrative était donc "demandeur d'emploi", sous Allocation de Solidarité Spécifique, puisque plus de droits pour l'allocation de retour à l'emploi. Je percevais donc environ 450 €/mois. Et ce depuis courant août.

Le chirurgien m'avait parlé d'un arrêt médical de 1 mois et m'a finalement prescrit une interruption de 45 jours. J'ai dû lui taper dans l'œil lol

Etant sans activité (enfin si, je cherche du boulot mais je peux faire ça depuis sous ma couette !), j'envisageais au début de ne pas faire valoir mon arrêt de travail. Je pensais demander au Pôle-Emploi 3 ou 4 semaines de congés, puisque je n'en ai pas pris, de façon afin éviter tout "risques" d'être convoquée ou de devoir participer à un inutile quelconque atelier, pendant ma convalescence, surtout les 3 premières semaines, même si je me dis que si les 45 jours sont sans doute justifiés et pas volés, car pas distribués de façon irrationnelle, surtout avec le gouffre abyssal de la sécu et économies de bout de chandelle...

Et puis aussi, quand on est au chômage et en arrêt maladie, mieux vaut avoir une bonne imprimante ou un photocopieur à disposition : il faut fournir quantité de documents à la CPAM (certificats de travail, bulletins de salaire, feuille de situation pôle-emploi et ce sur 1 an au moins...).

Alors se prendre la tête pour perdre du fric, notamment sur le délai de carence de 3 jours, quand on ne perçoit déjà que 400 €/mois, dans mon cas ça n'en valait pas la peine.

Congés = solution de facilité en quelque sorte.


Puis me suis souvenue que pour les demandeurs d'emploi, le calcul des indemnités journalières (IJ) de la sécurité sociale ne se faisait pas sur la base des indemnités assedic mais sur la base des derniers salaires perçus. Sous réserve de remplir certaines conditions. Dans mon cas donc, sur la base d'un SMIC, mais c'est toujours mieux qu'un calcul basé sur l'ARE ou l'ASS.

Donc ayant finalement peu à perdre (je ne pense pas tomber plus bas que 15 € d'allocation-indemnisation par jour) et tout à gagner je prends le risque de leur adresser, ainsi qu'au Pôle, mon arrêt de travail.

Tout simplement pour des raisons bassement et purement matérielles.

En effet, puisque le calcul des IJ se base sur les derniers salaires, et même en ôtant les 3 jours de carence, mon revenu sur cette période de 45 jours d'arrêt devrait être supérieur à l'ASS que je perçois. CQFD.

Je ne pensais pas devenir un jour aussi vénale et encore moins calculatrice, mais à ce stade, quelques dizaines d'euro en plus ne sont pas à négliger. C'est triste à dire, mais à force d'empiler les problèmes comme un oignon empile les couches de pelure (surtout à l'approche d'hiver rigoureux lol) on finit par apprendre à utiliser "le système" à notre avantage...

Donc d'avance, amis lecteurs, réjouissez-vous d'une baisse significative du chômage, puisque je suis officiellement un demandeur d'emploi en moins en catégorie 1 pour octobre et une partie de novembre !

La preuve en image :

sit adm PE.JPG

Par contre, je peux recharger l'encre de mon imprimante, puisque je vais devoir me réinscrire, et pour ça fournir là aussi une quantité industrielle de documents. Et le Pôle va sûrement sauter sur l'occasion pour me trouver un nouveau conseiller, (celle qui m'est "attribuée" n'ayant conservé que très peu de dossiers en charge, du fait d'une autre affectation). Et tenter aussi sans doute de me refiler un stock de formations/ateliers invendus. L'occasion peut-être pour moi d'en remettre une couche sur une demande de formation en anglais et une mise à niveau bureautique.

Dans quelques semaines, j'espère pouvoir rédiger une note qui démontrera chiffres à l'appui que j'avais fait le bon calcul. Sans mauvais jeu de mots, des calculs étant la cause de mon arrêt pour ceux qui n'auraient pas suivi (attention, je vais préparer une interro !).

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu