Avertir le modérateur

22/07/2010

[Episode 3] Mon feuilleton de l'été à moi

J'ai donc commencé par donner mon adresse WLM à quelques uns. Puis entamé des discussions. Alors je ne sais pas si ça tient à moi ou pas, mais un nouveau tri s'opère assez rapidement lors des discussions. Il y en a qui n'ont pas vraiment de conversation, et si déjà on a du mal sur un tchat, je vois mal comment on pourrait avoir un peu de conversation IRL (comprenez In Real Life, donc lors d'une rencontre).

Clairement certains semblent avoir un interrogatoire type. Notamment ils sont très intéressés de savoir si on est mince, surtout quand on est restée évasive sur le profil. Et manque de bol c'est un sujet sensible pour moi. Donc celui qui attaque de la sorte risque un volée de bois vert s'il n'y met pas un minimum de diplomatie (et ça vaut aussi pour d'autres sujets d'ailleurs).

Et intéressés aussi de savoir si "câline" ou "coquine" (ou les deux). De façon générale, après bonjour (ça c'est quand on a de la chance, sinon c'est cc, pour coucou), c'est les 3 questions qui viennent assez vite.

Et de façon générale aussi, ceux là ne feront pas long feu sur mon WLM.

Mais certains sont experts en baratinage-caressage-dans-sens-du-poil et j'ai refusé le charme de l'un d'entre eux, car jeune (26 ans), et à plus de 200 bornes (bon, ne pas se fier trop catégoriquement aux origines géographiques). Je lui envoie un email via le site, pour lui expliquer que j'ai mes raisons, que ça n'a rien de dirigé contre lui. Il me dit qu'il a aussi ses raisons de m'avoir lancé un charme et qu'il souhaite me les expliquer.


Après 2 autres échanges de mails, et moults malentendus, je consens à lui donner mon adresse WLM. Et là... bouhhhhh, grrrrrr et j'en passe. Il me dit 2 banalités et me demande ma photo. Bon d'habitude je ne la mets pas si vite, mais compte tenu des malentendus lors des échanges de mails, je fais un effort.

Et voilà que ce gentleman (si-si), se met hors ligne illico. Y'a pas à dire, dans ce cas, même par temps d'orage, et avec  une ouverture d'esprit de la taille d'un porte-avion, on a du mal à croire qu'il a été victime d'une coupure indépendante de sa volonté. Surtout qu'ensuite je le vois connecté sur Ad*pte.

Je patiente donc quelques heures, puis lui envoie un message différé ou je le traite de crétin arrogant et d'autres gentillesses. Bah oui, suis pas une gentille fi-fille moi !

Entre temps je découvre qu'il m'a bloquée, sur Ad*pte (alors que ce n'est pas moi qui suis allée le chercher en rayon ce con censuré).

Deux jours après, il me contacte sur WLM, mais comme si c'était une 1re fois. Je lui demande s'il me prend pour une conne et là il se rend compte de sa boulette, qu'il n'est pas connecté avec le bon contact. Môssieur semble avoir un tableau de chasse assez fourni, et se perd un peu dans la gestion de son harem et ne se rappelle pas qui je suis. En plus, il me demande d'être polie. Ce à quoi je lui réponds qu'il se comporte comme un goujat, se fout hors ligne et ne prend même pas la peine de faire preuve d'un minimum de politesse, et que c'est moi qui devrait être polie ! Non mais.

Bref il a dû se sentir un peu minable quand même. Et il me dit... que "tu ne me plaisais pas". Ben sans blague (il pouvait pas le dire tout de suite faut croire) et qu'il me supprime de son WLM (ouiiiiiiinnnn, snifffff, vais-je m'en remettre ?!!!).

La morale de cette histoire le concernant, c'est que à ce jeu, il est baratineur, mais très mal organisé.

Ce qui me dérange avec ce genre de mecs (et des filles font pareil), c'est que même si on est sur un site de rencontre un peu atypique, dans le pur style de la "consommation", un peu de politesse et diplomatie ne peut pas nuire. Je pense à celles et ceux qui comme moi n'ont pas une immense confiance en eux. Ben tomber sur ce genre d'individus, ça me fait être encore plus méfiante  (et encore plus distante) avec les autres... qui pourtant n'y sont pour rien.

Un autre de mes contacts fut plus subtil dans son approche, mais pas forcément plus agréable, j'ai mis un terme aussi.

Mais il y en a avec qui après quelques heures de discussions, le courant passe bien, et réciproquement. Donc dans ces cas, on enchaîne assez vite sur la rencontre. Je pense que c'est un peu dans la logique du système. Avec internet, tout va plus vite. Société de consommation, version virtuelle et sa réadaptation au réel.

09:15 Publié dans Mini-Séries | Lien permanent | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu