Avertir le modérateur

27/05/2010

Recherche d'emploi et activités annexes

Sur une vieille note, j'ai dû parler des problèmes, autres que financiers, qui se posaient lorsque l'on est en situation de recherche d'emploi, d'incertitude de l'avenir.

Des difficultés à faire des projets. Ne pas pouvoir poser ses valises à un endroit ne sachant pas ou on devra finalement les poser le lendemain (pour mémoire, je n'ai du coup même pas de logement), ou encore d'hésiter à s'investir dans une association et même me concernant, préférer ne pas m'investir dans une relation.

Mais voici donc un exemple concret de petite déconvenue. Vaincue ou presque par ce put*in d'hiver qui n'en finissait plus (froid, beaucoup de neige, de gris etc...), je n'ai pu aller marcher, m'aérer aussi souvent que je le voulais. Et le stepper, le vélo d'appart, c'est bien chouette, mais un peu lassant, rébarbatif à la longue, pratiqué seul(e). J'avais aussi envisagé d'investir dans une Wii pour les jeux de sport (j'ai testé, et c'est de mon avis, réellement intéressant, ludique et efficace à la fois), mais problème de logement, je ne peu brancher une console, pas pour ce type d'activités en tous cas.

Donc cette semaine, portée de bonnes intentions et après réflexion et discussion avec des copains qui pratiquent, je me suis rendue dans un club de sport, histoire de prospecter un peu quant aux formules, tarifs et types d'activités proposées.


Alors petit bilan :

Le club que j'ai vu est plutôt pas mal. Facile d'accès et de stationnement (gratuit). Bon matériel et en nombre, amplitude horaires d'ouverture, une petite piscine, jacuzzi, hammam, salle UV, des coatchs pour le bilan préliminaire et le suivi, des cours collectifs (aérobic, pilates, stretching, full contact, aquagym etc...) ou des activités au choix sur multiples appareils. Et le tout en accès illimité. Un club de sport donc.

  • Mais, le 1er souci, si l'on peu dire est que les clubs les plus prêts de mon "domicile" se trouvent en moyenne à 10 km (soit 20 AR), donc 10 min de voiture, voire plus ou pas loin de 30 min de transport en commun (x2 pour AR). Ca calme, ne fut-ce que pour l'essence, à raison de 2 fois par semaine si on veut un peu de régularité.
  • Et le 2ème souci, et non des moindre, qui devrait donc le hisser en fait sur la 1re place du podium, ben ce sont les tarifs. Fatalement on en arrive au problème que j'exposais à savoir celui de l'incertitude de l'avenir. Je ne peux ainsi pas m'inscrire pour un an (et encore moins pour 2 années), alors même évidemment, que dégressivité oblige, c'est le plus intéressant. Soit environ 45 euro par mois. Bon, je l'accorde, c'est une somme, mais disons que j'étais prête au "sacrifice".

Dans mon cas, la formule adaptée serait donc au trimestre, soit 250 euro (bon, le club fait du commerce avant tout et j'ai pas eu besoin d'ouvrir la bouche pour obtenir 50 euro de remise). Mais on en reste quand même à la coquette somme de 67 euro/mois, ce qui est juste impossible. D'autant plus impossible que si je voulais (et pouvais) finalement rempiler pour 3 mois de plus, les 6 mois vont me revenir aussi chers que le forfait annuel. Et ainsi de suite.

Tout le paradoxe est là. Quand on bosse, surtout quand on vient d'intégrer à nouveau, une nouvelle structure, on se donne à 500 %, on quitte parfois tard (c'est bien français ça apparemment), on est fatigué et on a la tête comme un compteur à gaz. Et de fait, on a moins de temps sur le début, le temps de prendre un certain rythme, pour ce type d'activités (ou l'investissement associatif, politique etc...).

Et quand on n'a pas d'emploi, on est verrouillé du fait de problème financiers et techniques/logistiques.

 

A noter cependant le côté un peu ridicule de la situation (préliminaire à une future note).

Ainsi le Pôle-Emploi considère qu'on doit être à 100 % disponible pour notre recherche d'emploi, et donc freine des 4 fers si on envisage une reprise d'études, sur les bancs de l'école (j'ai déjà fait une note à ce sujet).

Mais curieusement, le demandeur d'emploi qui passerait 8 heures par jour dans une salle de sport (et à mon avis, y'en a), ben çui-là n'a pas à se justifier du moment qu'il sait se rendre disponible pour les convoc du Pôle et qu'il arrive à envoyer 2 ou 3 CV de temps en temps. D'ailleurs on n'a pas non plus à se justifier de rester chez soi toute la journée à glandouiller sous la couette en mattant des série si ça nous chante.

Pourtant, sur les bancs de la fac, ma disponibilité pour le Pôle et pour chercher du taf serait exactement la même que si j'étais sur un banc de muscu ou sur mon relax de terrasse...

 

09:15 Publié dans Perso | Lien permanent | Tags : salle de sport, fitness | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu