Avertir le modérateur

13/04/2010

La recherche d'emploi et ses "anecdotes"

Concrètement, les recherches d'emploi, parfois ça donne quoi ?

Et bien me concernant, des "anecdotes". Je vais ici en relater 2 qui remontent à 18 mois pour l'une, et moins d'un an pour l'autre, et qui concernent ma recherche liée aux concours aujourd'hui perdus...

J'avais donc postulé peut-être 5 ou 6 fois auprès d'un conseil général. Pour des postes en lien avec mes connaissances, mes capacités, mon profil, ça va de soi ; donc à visée administrative. Poste d'exécution, et aussi encadrement/exécution.

A ma première candidature, un entretien. Le cauchemar des entretiens même. Ca commence par le mec qui devait justement mener l'entretien qui se pointe en retard (1 h au moins) maudissant par des termes que je ne vais pas répéter ici, "les feignants de la SNCF toujours en grève" (pour infos, un contrôleur avait été agressé et la grève perdurait depuis déjà 3 jours, ce n'était pas un impondérable donc).

En plus, ce môssieur n'avait pas emmené comme prévu avec lui la veille, les dossiers des candidats retenus pour les potasser. Dans le bureau j'ai donc du lui faire remarquer que le dossier ouvert n'était pas le mien (c'est à se demander pourquoi on donne une photo d'ailleurs...)

Bref, j'ai eu droit à une sorte de procès, sauf que je ne savais pas pour quelle raison j'étais jugée. En plus il connaissait mal la différence entre FPT et FPE et je me demandais même s'il le faisait exprès pour me tester ou pas, mais non, il était tellement bourré de lacunes que c'en était flippant, et ça le rendait presque agressif, vu que je répondais.

Il a fini par me dire qu'il fallait que j'arrête de leur envoyer des candidatures et que je recentre mes recherches. Ben vi, mais comment me recentrer plus que je ne le faisais ; en ne postulant que sur des offres d'assistante administrative, et uniquement dans des secteurs que je "maîtrise". Et la notion de recentrage au Pôle-Emploi, ils s'en balancent. Ce qu'il veulent de la productivité en terme de recherches, peu importe si on candidate pour être assistant tatoueur ou vendeur en bijouterie du moment qu'on justifie de nos recherches.

 


Bref, je me fais recaler en toute logique, et je continue à postuler au gré des offres, disons une dizaine de fois en 18 mois. Et jamais plus un entretien.

Alors un jour, je me suis dit que perdu pour perdu (les concours), j'allais leur faire un coup de poker. Une offre pour un poste d'adjoint technique 2ème classe des collèges, catégorie C (suite au transfert des personnels de l'éducation nationale à la territoriale) est publiée.

Je postule donc en expliquant que ma candidature étant systématiquement rejetée pour des postes en rapport avec mes qualifications et mes concours, je me permets donc d'élargir le champ des possibilités à un domaine peut-être plus à ma portée (sans vouloir offenser ceux dont c'est le cadre d'emploi évidemment et que je respecte) donc si l'administratif n'est pas pour moi peut-être le technique le sera.

Et ben, deux jours... oui deux jours c'est le temps qu'il leur a fallu pour me convoquer à un entretien. Et la fille qui me sort toute mielleuse, qu'ils sont en pleine phase de recrutement de personnels de remplacement en filière administrative, et qu'ils font passer des tests de positionnement.

Joli, superbe volte-face... si ce n'est que au moment ou ils m'ont convoquée, je bossais alors avec une fille qui avait passé ces fameux tests (en 2 phases), 3 semaines plus tôt. Donc bon, "en pleine phase" hein ; en phase de finalisation serait plus juste.

Ils avaient donc tenté la pirouette pour me faire taire, et ne m'ont rien épargné. J'ai enchaîné les tests bureautique et l'entretien en moins de 90  minutes, pour m'entendre dire : "vous savez Mme xx, vous êtes de gauche, et le CG est à droite"... Et pour cette conclusion là, ça leur à pris plus de 2 ans.

Depuis je continue de postuler, et eux de m'ignorer.

Y'en a encore pour se demander pourquoi je ne vote plus ?!!!

°o)°o°(o°

Deuxième anecdote, qui celle-là pourrait être classée dans les perles de l'administration.

Je postulais auprès d'une communauté de commune (ou d'agglomération, je sais plus, mais c'est juste pour signifier que ce n'était pas auprès d'une pauvre mairie de campagne administrant 99 citoyens).

Je postulais sur une offre de recrutement par voie statutaire, sur concours donc, et ça tombe bien l'offre étant justement ouverte aux deux concours dont j'étais lauréate.

En réponse, on me dit que les recrutements dans la fonction publique ne se font que sur concours (c'te bonne blague qui en plus fait bien rire les reçus-collés), et que l'on doit s'adresser aux CDG pour les concours de catégorie B et C, et au CNFPT pour les concours de catégorie A (alors que le concours d'attaché relève maintenant des CDG).

Alors j'ai de nombreux doutes quant à la façon dont sont examinées les candidatures dans cette CT. A mon avis elles sont uniquement réceptionnées, le candidat retenu ayant été choisi "en marge" du casting officiel.

Et aussi de sérieux doutes quant aux compétences des agents parce que avant d'arriver dans ma boite aux lettres, ce courrier-type a quand même été choisi dans un fichier pour être imprimé, puis est passé dans un parapheur afin d'être signé, et donc lu... L'erreur est humaine, certes, mais fait parfois très mal au moral.

Je les ai appelé pour leur demander si ma candidature avait été examinée, vu la discordance de leur réponse, et après que j'ai expliqué le pourquoi de mes interrogations, ils ont ri en raccrochant (pas assez prompt leur raccrochage...)

Petite digression : pas aussi mal quand même que lorsque'un organisme de versement de retraite a envoyé à ma maman, moins de 3 semaines après le décès de mon papa, un imprimé de déclaration sur l'honneur par lequel elle devait attester ne pas s'être remariée...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu