Avertir le modérateur

06/04/2010

L'angoisse de la page blanche

Nan, on ne se marre pas.

Et nan, je ne viens pas de me reconvertir soudainement en écrivaine, écrivain (bouh, y'a des fois ou la féminisation de termes me laisse dubitative, en là c'est le cas...).

Quoi que, on m'a déjà suggéré d'y penser, plus d'une fois. Ici d'abord, par email suite à ce blog, mais aussi du fait d'une autre partie de ma vie, pas (encore) exposée ici, et qui disons peut aussi faire couler un peu d'encre, ou cliqueter pas mal de claviers.

Et d'ailleurs ça me rappelle un petit souvenir d'enfance, une rédaction "libre" à faire lorsque j'étais en 5ème ou 4ème. Seul mot d'ordre, ben des mots justement, et pour être précise, 10 mots à caser dans la rédaction. J'étais dans un collège expérimental, d'où l'originalité du sujet peut-être.

Et je suis partie sur un véritable feuilleton ; je m'aperçois donc que ma douzaine de pages de brouillon aurait du mal à se transformer en une simple copie-double-perforée-grands-carreaux.

Me voilà devant la prof à lui expliquer le "souci", 4 jours avant de rendre copie.

L'avantage de ce collège expérimental étant justement d'expérimenter. Elle a donc décidé que je devais couper ma rédaction en deux, et synthétiser un peu pour raccourcir (mon premier résumé quand on y pense). Et que ma rédaction serait donc notée en 2 fois, sans pour autant m'exonérer du sujet suivant.

Une note bonus (ou pas d'ailleurs), comme elle en distribuait parfois.


Bref tout ça pour dire que là, me voici victime, depuis quelques temps déjà, mais de plus en plus fréquemment, du phénomène de l'angoisse de la page blanche. La page écran, ou la page papier, mais blanche quand même.

La page support à mes candidatures pour être précise.

Et vi, j'ai déjà postulé à tant et tant d'endroits,  d'entreprises, d'administrations, de structures, sans compter les relances (en moyennes les candidatures sont conservées 6 mois), et toujours pour des postes assez semblables car en rapport avec mon cursus, ou des postes dits "d'exécution", que je ne sais plus quoi dire sans être répétitive, redondante, sans faire de l'auto-plagia.

Je ne sais plus comment présenter mes motivations, parler de mes attentes, de mon parcours (décousu et donc à peine cohérent), le tout en adéquation avec les attentes de la boite, du service etc... sans que ma lettre ne soit le "copié-collé-cloné" de la précédente (et accessoirement de celles des autres, parce que ne nous voilons pas la face, les candidatures se ressemblent).

D'ailleurs lorsque je candidatais sur des offres de postes en lien avec mes concours, déjà le problème se posait. En effet, vous voyez une offre correspondant (en partie, ne soyons pas trop difficiles) à votre profil, disons, service social d'une commune, vous postulez. Vous savez que la prise de décision pour un recrutement dans la FPT peut être longue (pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire long dans la FPT, ça peut prendre des mois -9 étant le maximum auquel j'ai été confrontée-), vous ne vous reposez donc pas sur vos lauriers. Et à l'offre suivante, disons service jeunesse, ou service technique, ben vous postulez aussi. Le service est différent mais le poste est le même à peu de choses près. Et nous voilà à expliquer comment on adorerait bosser en service urbanisme, alors que 6 mois avant on expliquait que notre parcours collait parfaitement au poste en CCAS. Pas simple...

Quelques rares entreprises ou collectivités n'en demandent plus d'ailleurs des lettres de motivation. Du moins pas sur le dépôt des candidatures en ligne. Tandis que d'autres s'obstinent à les vouloir manuscrites au passage.

Alors me voici aujourd'hui devant une page blanche, pour postuler auprès d'un organisme à vocation de service public, ce même organisme qui vient de rejeter ma candidature pour un CDD dans un de leurs services, sans pour autant que cela n'influe sur des candidatures à venir, disent-il...

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu