Avertir le modérateur

13/03/2010

La distribution des plis électoraux

La Poste est en charge de la distribution des plis électoraux. Pour ce faire, l'Etat lui alloue donc un budget conséquent. Argent qu'elle devrait donc redistribuer en toute logique à ses salariés partie prenante dans la distribution, et notamment les facteurs qui voient là leur tournée s'alourdir (au sens propre) et s'allonger aussi, de fait, dans la durée.

Sauf que non ; la Poste fait la fine bouche, calcule et recalcule au centième et centime près.

Alors les syndicats protestent, et dans plusieurs départements, se sont mis en grève (en ajoutant au passage quelques motifs de contestation supplémentaires).

Bilan des courses, la Poste semble donc à nouveau sous-traiter à une de ses filiales, habituellement chargée de distribution de plis "non adressés" (non nominatifs), la distribution des professions de foi.

Et pour se faire, et pour aller plus vite donc, ils n'ont rien trouvé de mieux que de raturer au marqueur le libellé des destinataires (les électeurs donc), et de recouvrir l'étiquette de publipostage ainsi raturée par une, vierge de tout destinataire, ce qui au passage n'empêche en rien de retrouver le destinataire initial du pli. Privilège que les postiers n'avaient pas, eux.

Et voilà comment je me retrouve avec une enveloppe qui était prédestinée à un habitant de mon département, qui vit à plus de 100 km de chez moi.

Alors pour le droit au respect de la vie privée (article 9 du code civil) on peut repasser...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu