Avertir le modérateur

20/02/2010

Déboires Saison 1, Episode 2, car pas réglés en fait

J'ai expliqué dans une précédente note la bataille livrée pour obtenir un semblant d'indemnisation pour le mois de novembre. Mais que à ce jour, il restait au moins une période de flou (et de non indemnisation). Celle du 19 au 24 novembre. Et je voulais en connaître la raison. Juste en connaître la raison, qui de toute façon ne peut être motivée que par des bases législatives. Suis une teigne, je sais, mais bon, j'assume. Les administrations le plus souvent motivent d'ailleurs leurs courriers par des références à des textes (décrets, lois etc...), ce qui me fait défaut dans le cas présent.

Mes droits à l'ARE étant échus, j'ai donc dû, à la demande d'une agent du Pôle (et alors même que sa collègue me disait l'inverse quelques jours avant) à nouveau établir un dossier de demande d'ASS. Et ce, bien que celle-ci m'avait déjà été accordée en octobre 2009, et pour 6 mois renouvelables sous conditions.

Mercredi je reçois un courrier du Pôle m'informant de mon admission (encore !!) à l'ASS. A compter du 11 février.

Ce qui pose un double problème :

  • D'une part, je suis salariée depuis le 25 novembre, donc difficile d'accorder cette allocation dans ces conditions
  • D'autre part, mon problème du 19 au 24 novembre n'est toujours pas réglé.

adm ass fev10.JPGJe me connecte donc sur le site pour accéder à mon dossier, histoire de voir si d'autres précisions y figurent, et là, une surprise m'attend.

Le gag de la semaine. "Vous pourrez éventuellement prétendre à 9 998 jours d'allocations journalières...."

On a fait une petit calcul de conversion, et on arrive à 27 ans d'allocation. Pile pour tenir jusqu'à ma retraite. Avec moi, mes collègues en apprennent tous les jours. Ils étaient loin de penser que le parcours d'un demandeur d'emploi puisse être aussi chaotique, et d'ailleurs, malgré le côté tragique de la situation, on en rit encore.

Bref, je dégaine à nouveau mon portable (et c'est un vrai gouffre financier d'appeler le Pôle depuis un portable), pour avoir des explications, non pas sur ce bug, tellement énorme qu'il n'est même pas crédible. Mais plutôt pour savoir ce qui n'est pas clair dans mes explications, pour qu'à chaque tentative d'arranger les choses, ça empire la situation.

J'ai demandé à la téléconseillère comment mon dossier était renseigné parce que j'avais la nette impression que chaque agent à qui je parle découvre ma situation au fur et à mesure que je l'explique. Et c'est le cas, il semblerait.

Après 2 mises en attente, je prends le risque de lui demander de me rappeler (risque qu'elle ne le fasse pas surtout). Et puis, vers 11h, le téléphone sonne ; promesse tenue.

Elle m'explique que mon dossier est devenu hyper complexe car justement très mal renseigné, voire pas du tout, par tous (ou la plupart) les interlocuteurs que j'ai eu. Elle a du faire appel à ses supérieurs car il est du coup truffé d'incohérences (sans blagues... !), car le Pôle dont je dépends (et qui fait partie de ceux dont la fusion n'est pas "concrète"), s'est manifestement planté en beauté depuis plusieurs semaines. Et une erreur en a entraîné une autre etc, c'est pyramidale...

Bref, en clair, elle reconnaît les dysfonctionnements.

Alors encore une fois, pour faire partie bien malgré moi du système consistant à employer des gens formés au lance-pierres et à les jeter  dans l'arène d'un emploi, pour mieux les jeter dehors au bout de 4 mois, les remplacer par d'autres et ainsi de suite, je conçois qu'il puisse y avoir des erreurs. Moi-même dans mon boulot actuel, je n'en suis pas exempte. Mais depuis le temps que je répète que quelque chose cloche dans mon dossier, et qu'en plus je leur explique où et pourquoi, je me dis que je n'ai vraiment pas eu de bol (c'est pas nouveau ça), pour n'être tombée à chaque fois que sur des "bleus" pour traiter mes demandes. Pour rappel, déjà en octobre, le traitement de ma demande d'ASS relevait du sketch.

Ils ont donc déposé un recours afin que mon dossier soit réexaminé entièrement. Compter minimum une semaine avant d'avoir des nouvelles. Bah, suis plus à 8 jours près, mais fin mars, c'est à nouveau le chômage qui m'attend, et si mon dossier n'est pas plus clean d'ici là, ma nouvelle inscription ne va rien arranger, je le crains.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu