Avertir le modérateur

31/01/2010

La fonction publique (1)

Autant décriée qu'appréciée, mais très mal-connue des usagers.

Et comme il serait assez "lourd" d'en parler ici dans les détails, je vais donc me contenter de faire une brève synthèse.

D'abord on note trois fonctions publiques essentielles :

  • fonction publique territoriale - FPT - (les mairies, conseils généraux, régionaux et autres EPA, EPCI...)
  • fonction publique d'Etat - FPE - (éducation, intérieur...)
  • fonction publique hospitalière - FPH -

Et pour intégrer la fonction publique, en théorie, une seule méthode : les concours. Ca c'est la constitution qui le dit, tout simplement pour maintenir un accès égalitaire pour tous.

Sinon, les services peuvent faire appel, de façon exceptionnelle, à des contractuels.

Et les concours sont répartis en catégories principales selon niveau d'étude requis : A, B et C (avec des déclinaisons). De plus, ils se répartissent selon spécialités (administratif, technique, culturel...)

A ces concours s'ajoutent parfois aussi une obligation de diplôme spécialisé comme infirmier, éducateur, médecin, assistant de service social...

Si on réussit le concours, on devient lauréat et inscrit sur liste d'aptitude (LA), établie par ordre alphabétique dans la FPT et par ordre de mérite dans les autres.

Et on est en concurrence avec des agents déjà en postes, titulaires, qui souhaitent changer d'affectation. Soit au sein d'une même FP, on parle de mutation. Soit d'une FP a une autre, on parle alors de détachement.

Lire la suite

28/01/2010

Cumul emploi-retraite

Certains sondages montrent que 69 % des français ont été convaincus par l'intervention télévisée de Monsieur le Président, en début de semaine. Donc tout va bien.

En effet, tout va bien pour certains. Aujourd'hui, là maintenant, au JT de France 2 (là ou manifestement il y a nettement moins de convaincus si on en juge par le mouvement de grève touchant le service public), un sujet sur les retraités au boulot.

Alors clairement c'est le genre de sujet qui fait débat.

Et voilà donc qu'on nous présente une retraitée de 61 ans. Déjà c'est une espèce en voie de disparition des retraités de cet âge là. Pension de retraite, 1 000 €. Insuffisant dit-elle pour (bien) vivre. Et même que si elle ne vivait pas avec sa fille elle pourrait à peine survivre dit-elle. Bon, on ne connaît pas sa vie, alors ne jugeons pas.

Mais quand même, elle a repris une activité qui lui rapporte 500 €/mois. Mais quand même bis, des couples avec enfants, qui sont au SMIC, et qui se démerdent comme ils peuvent, pas de resto, de ciné, et encore moins de vacances, y'en a plein.

Autre cas, bien choisi, bien gratiné çui-là aussi. Un retraité cadre, qui a selon ses propres mots, "une retraite confortable". Un rapide aperçu de son appart et le décor est planté.

Et môssieur est à présent consultant... pour 100 000 €/an, à la louche. Ben vi, "pour changer le bateau, par exemple" (je cite ses propos).

Lire la suite

27/01/2010

Pôle emploi et gestion des RV

Bon, je zappe l'intro pour filer droit au but : Pôle emploi et moi. C'est comme une encyclopédie ; on a plusieurs volumes.

Il y a quelques jours encore, mon agenda virtuel du site du Pôle faisait état d'un RV à la date du 28 janvier. J'avais aussi reçu une convoc papier. Lundi, avec dans l'idée de prévenir ma supérieure d'un éventuel retard le jeudi et de solutionner le problème, je vérifie mon agenda virtuel et là, plus de RV à cette date. Ni à aucune date des semaines écoulées ou à venir. Bizarre.

Mardi, j'appelle le Pôle et la téléconseillère me répond que non, pas de RV inscrit. Je lui explique que je travaille et que j'ai failli prendre 1 h pour aller au RV, et elle a l'audace, le culot, l'aplomb d'ajouter : "ah bon, mais quand vous bossez, vous venez quand même aux convocations du Pôle-Emploi vous ?"

Alors là, suis scotchée... 2 secondes, parce que quand même, avec eux, la réactivité prend vite le dessus, surtout au prix ou est facturée la minute de communication, par portable.

Alors, bien sûr que je sais qu'on est déchargé des RV quand on bosse. Je lui réponds donc que le Pôle-Emploi avait connaissance de ma situation quand il a fixé ce RV, donc c'est pas à moi de m'assurer du bien fondé ou non du suivi des inscrits et des méthodes appliquées.

On me convoque et je viens dans la mesure de mes possibilités, compte tenu du contexte.

Et j'ajoute que le RV est le jeudi et mon contrat se termine le vendredi. Donc bon, comme j'attends toujours après ma formation bureautique et/ou anglais, je comptais bien profiter de la rencontre pour en remettre une couche.

Et je lui demande comment on est informé des annulations ou modifications de RV (vu que dans mon cas, c'est déjà au moins la deuxième fois), ben pas de réponse. C'est annulé parce que je travaille, donc je devais de deviner.

Annulé jusqu'à prochaine inscription donc.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu