Avertir le modérateur

29/12/2009

Mr Pôle qui se contredit… encore

Depuis le temps que je cherche du boulot, c'est-à-dire à plus ou moins depuis que je suis en âge de bosser, j'ai bien évidemment postulé auprès de l'ANPE, de l'ASSEDIC et maintenant du Pôle-Emploi.

Dernièrement, voici un an environ, je leur ai à nouveau adressé ma candidature spontanée ; laquelle a été rejetée, car "aucun poste correspondant..." blabla habituel.

Puis quelques mois plus tard, grande (tout est relatif) campagne de recrutement avec dépôt de candidatures en ligne. Environ 300 caractères (espaces inclus) pour (dé)montrer sa motivation (et donc jouer son avenir), c'est pour le moins assez light, mais bon, c'est le moment ou jamais pour prouver qu'on a l'esprit de synthèse.

Bref, candidature rejetée à nouveau. Même pas une convocation aux tests. Mais, lot de consolation, candidature conservée néanmoins pour 6 mois.

Il y aurait beaucoup à dire sur les critères de sélection des personnes retenues et des candidats éjectés.


A la base, on peut juste se poser une question : pourquoi le Pôle-Emploi n'a pas fait concourir tous les candidats du moment qu'ils remplissaient les conditions requises ?

Ca aurait été beaucoup plus juste et équitable, me semble-t-il, que de rejeter sur des motifs et critères assez flous, certaines candidatures, dont celles d'agents (contractuels) déjà en poste, et qui donc possédaient le bon profil au moment de leur recrutement et tout à coup, plus (et se demandent donc se qu'ils font encore derrière un bureau à s'occuper de candidats maintenant que leur légitimité a en quelque sorte été remise en question).

Les six mois échus, vers le mois d'octobre, je repostule donc (tenace la fille !), toujours via leur site. A ce jour, pas de réponse.

Mais comme on est plus a une incohérence près, et que la communication, c'est manifestement pas le point fort du nouveau Pôle (logique en même temps, faut pas non plus s'attendre à des miracles dans un mariage forcé), ma conseillère actuelle s'était donc étonnée, vu mon parcours, que je n'ai pas été admise à accéder aux tests.

Déjà, il y a 6 mois, une agent que j'ai eu au téléphone m'avait communiqué le numéro des RH régionales. Mais évidemment, je n'avais pu obtenir aucune info sur les critères privilégiés pour ce recrutement. Par contre, à la lecture de nombreux forums, on pouvait constater quelques couacs et de nombreuses interrogations.

Ma conseillère m'a donc positionné pour une session de tests qui va avoir lieu prochainement, dans le but de recrutements pour la plate-forme d'appels du Pôle, d'après la convoc (mais aussi de tests pour toute plate-forme téléphonique du secteur privé, m'avait dit la conseillère à l'époque ou on avait discuté du sujet, cet été).

Et je viens de recevoir la convocation. A ce jour je ne suis pas certaine de pouvoir me rendre à la session d'infos.

En tous cas, on peut donc se demander si les dés ne seraient pas pipés ?  Une partie du Pôle-Emploi me fait accéder à des tests pour lesquels l'autre partie du Pôle s'évertue à m'en écarter.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu