Avertir le modérateur

05/12/2009

[CPAM I] Bilan d'une semaine de travail

Une semaine et des brouettes de travail plus tard...

Je suis toujours à mon poste. C'est déjà un bon point. Mais toujours en période d'essai, donc sur siège très éjectable.

Je n'ai encore pas connu mon "service" travaillant à taux plein de personnel puisque 1 est en arrêt de travail suite à intervention chirurgicale, et beaucoup d'autres doivent solder des congés d'ici la fin du mois.

Parfois je suis même sans référent officiel, je navigue à vue, un peu comme un navire sans boussole ou un avion sans son océan artificiel. Et j'imagine facilement le temps que les "titulaires" doivent perdre lors des contrôles aléatoires de mon travail, et surtout lors des inéluctables corrections de mes boulettes.

 


 

Et dans un registre parallèle, j'ai donc signalé au Pôle-Emploi, lors de ma télédéclaration mensuelle, avoir travaillé depuis le 25 novembre. Et là, fatalement, le petit logiciel me demande "combien d'heures ?" ; sauf que, on est annualisé, qu'on soit à 39, 36, 37 h 30, semaine de 4 ou 5 jours, c'est pareil. La seule variable c'est les RTT. Alors bon, je me lance dans un calcul savant pour donner réponse.

Puis s'en suit la deuxième question : "salaire perçu ?". Ben pas perçu le salaire au moment ou je télédéclare, donc à nouveau à la louche, je fais une estimation. Me savais pas si douée pour les équations, les proportionnalités et autres pourcentages moi (quoi que si en fait). Bref, on me demande le brut, donc me voila partie sur 250 €.

Et le lendemain, que vois-je sur mon compte en banque ? Une avance sur salaire de…. Suspens… 215 €. Pas mal ma louche quand même ; c'est même plus une louche, c'est une seringue avec toute sa graduation.

 

Mais c'était sans compter sur l'ordinateur de Mr. Pôle(Emploi), qui décide donc de réviser mon allocation (ASS probablement, mais rien n'est sûr), pour me verser, dans l'attente de plus amples informations (en l'occurrence copie de mon bulletin de salaire)… suspens encore plus cruel…. 70,04 €. Sur la base de quel calcul, ça ma fois, personne pour l'instant ne peut me le dire, vu que Mr Pôle pas joignable le vendredi après-midi. Et comme Mr Pôle va devoir attendre fin décembre pour avoir une copie de ce fameux BS ; ma situation n'est pas près d'être révisée.

 

Donc j'ai perçu pour ce mois de novembre 285,04 € de revenus, dont 70 € que Mr Pôle va peut-être vouloir récupérer.

Mon emploi se situe à environ 15 km AR de mon domicile, et ma voiture ne roule pas encore à l'eau.

Et les tickets resto que j'obtiens par mon employeur (pour une participation de environ 2/3 employeur, 1/3 salarié) nous sont refusés par les commerçants car ceux distribués en décembre sont estampillés 2010…

 

Si j'étais resté chez moi, c'est mon ASS qui tombait, soit environ 420 €, et je ne perdais pas me droits au CAE, alors que sous cette configuration, je vais devoir les reconstituer.

 

Encore une fois, je me demande pourquoi donc ai-je accepté

cet emploi ?!!!! Je dois être maso moi, c'est pas possible.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu