Avertir le modérateur

24/10/2009

Je commence par la fin

En effet et depuis aujourd'hui, me voici sous ASS (et non, ce n'est pas le nom d'un médoc ou d'une substance illicite). Pour les non initiés il s'agit de l'Allocation de Solidarité Spécifique. C'est ce qui nous tombe dessus quand on a pas été sages, qu'on n'a pas trouvé de boulot et que en plus on a épuisé tous nos droits à l'Aide au Retour à l'Emploi (ARE). Dans mon cas environ 30 mois, puisque 23 mois d'office  du fait de mon dernier emploi, plus prolongation suite à des petits boulots même pas alimentaires.

Et toujours pour les non-initiés, l'ASS c'est un peu plus de 14 €/jour, soit un peu plus de 400 €/mois.

L'ASS c'est un peu comme le Revenu Minimum d'Insertion devenu Revenu de Solidarité Active (RSA), mais c'est cette allocation qui nous est accordée quand nous avons un long passé professionnel, à la différence du RSA qui ne nécessite pas cette condition d'expérience professionnelle.

A noter que l'ASS peut, sous certaines conditions, être maintenue en parallèle d'un salaire, donc cumulée sur une petite période, si reprise d'emploi.

Et pour en arriver à percevoir cette allocation, j'ai dû remplir un dossier de 4 pages (bon, y'a pire) et fournir des documents, à savoir entre autres, des certificats de travail des 10 dernières années. Rien que ça.

Mais revenons-en au document à remplir.


Sur sa 2ème page se trouve notamment un tableau à remplir intitulé "vous êtes père ou mère de famille".

=> Je n'ai pas d'enfants, je remplis pas.

Sur la 3ème page, se trouve un tableau "les justificatifs des ressources".

=> Je n'entre dans aucune des catégories mentionnées. Donc je coche et je remplis pas les cases.

Et je dépose moi-même mon dossier dans la boite à lettres des ASSEDIC. Oui, parce que chez moi le Pôle-Emploi n'est qu'un nom. Les ASSEDIC continuent à faire chambre à part avec l'ANPE, au point qu'ils ne partagent même pas le dentifrice. Comprenez par là que si vous demandez un dossier ASS à l'ANPE ils n'ont pas, et que si vous voulez récupérer des "livrets/fascicules conseils" en recherche d'emploi aux ASSEDIC c'est peine perdue.

Bref, une semaine plus tard, je reçois une grande enveloppe neutre et que vois-je : mon dossier qui m'est retourné.

La France administration papivore, meuh non. Excès de zèle d'un agent, peut-être. Agent largué suite à absence totale de formation, ou tout 1er dossier confié, plus probablement. En effet, avec mon dossier une belle lettre qui me mentionne que celui-ci doit être retourné complété (termes soulignés au fluo rose) sous 15 jours.

Je cherche donc sur le dossier des traces de fluo rose tout pareil que la lettre et qui m'indiqueraient ou j'ai bien pû commettre ZE boulette (genre pas signer, c'est bien mon style à bien y réfléchir), mais non.

C'est le petit tableau de la page 2 sur les enfants que je n'ai pas (et pas eu le temps non plus d'en faire incuber  quelques uns pendant la semaine), et celui sur les emplois que j'ai malheureusement pas occupés tout en percevant l'ARE, qui sont en couleur et donc à compléter... Pas simple.

Que faire ? Rester zen ou péter un câble (ce qui au vu de ma situation familiale et personnelle actuelle au-delà même de mes problèmes de boulot m'aurait valu des circonstances atténuantes).

Je fais le choix de ne pas me déplacer et de me fendre d'une petite lettre d'explications, teintée quand même d'un poil d'ironie.

Et voilà donc 10 jours de perdus dans le traitement d'un dossier, puisque je viens de recevoir l'accord pour 6 mois d'ASS. Comme quoi, il était correct mon dossier, mais ça ils ne doivent pas être habitués au Pôle-Emploi. A force d'en voir des incomplets, ou des frauduleux ils doivent devenir paranos.

Mais comment en vouloir à des personnels qui subissent la situation plus qu'ils ne la vivent. Qui doivent faire face au quotidien, aux aberrations du mariage forcé (surtout que la situation n'était déjà pas formidable avant).

Par contre, point de mode d'emploi livré avec cette attestation de droits.

Pourtant, faudrait quand même que les heureux élus que nous sommes se fassent expliquer comment on vit avec 400 €/mois.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu