Avertir le modérateur

11/10/2012

Ne cachez pas ce sein...

IMGP6815.JPGSe faire écraser les seins dans un pressoir comme une pâte à pizza n'a rien de glamour, je le concède.

A ceux qui se demanderaient ce que j'en sais, vu que à 43 printemps en théorie la plupart des femmes ne sont pas passées par la case mammographie, je peux ramener ma fraise, vu que j'ai testé.

Mes seins étant refaits suite à ptôse mammaire, ils ont donc été examinés avec attention en préalable à l'opération. Vu que ça aurait été un peu couillon que mon merveilleux plasticien tombe justement sur un os (enfin, métaphoriquement causant) lors de l'intervention.

Donc mammographies à deux ou trois reprises, car parfois aussi, suite à douleurs et/ou palpation, j'avais des doutes. Et échographies aussi dans la foulée, puisqu'il semble parfois difficile d'avoir une bonne lecture de la mammo, selon la densité, l'âge de la patiente etc...

Je sais que parfois des personnes ne consultent pas pour une question de pudeur, d'image de soi, de son corps.

Et là aussi, je connais. J'ai vécu avec un surpoids tel que chaque fois ou presque que je devais voir un toubib, non seulement j'y allais à reculons, mais en plus, ils mettaient sur le dos de mon obésité quasiment tout problème médical que je pouvais présenter.

Ce qui finissait par m'ôter tout besoin ou nécessité de consulter. Mais c'était temporaire, et le bon sens reprenait le dessus très vite. Vu que chez moi l'angoisse de l'attente et de ne pas savoir est pire que tout.

Et justement, je sais aussi que parfois ce peut être par crainte du résultat, par crainte de "la mauvaise nouvelle" que l'on n'engage pas la démarche de diagnotic, dépistage.

Là aussi, c'est tout un travail à faire sur soi-même, dans son esprit. Mais ça vaut le coup.

Ces quelques lignes, c'est donc bien pour sensibiliser mes lectrices au dépistage, là du cancer du sein.

D'ailleurs ça vaut pour tout autre dépistage. Et pour ces messieurs aussi.

Profitons des possibilités qui nous sont offertes en France sur le plan de la prévention santé.

Actuellement c'est la campagne "Octobre Rose".

Le Gouvernement en parle.

L'Association Le Cancer du Sein aussi.

Et les médias.

N'ayez aucune gêne, aucune honte. Prenez une heure de votre temps, c'est rien du tout dans une année. Et consultez. C'est un ordre. ;)

Ne cachez pas ce sein. Il doit être vu. Et son comparse aussi.

 

10/10/2012

Tremplin, pour sautiller

Le journal "20 minutes" posait la question il y a quelques jours :

"Enchaîner les CDD, tremplin ou galère" ?

Je pensais que le sujet amènerait beaucoup de plus d'échanges, de témoignages, eu égard au déchaînement de passions qu'il peut y avoir parfois sur d'autres thèmes.

Je n'ai personnellement pas témoigné, mais je retrouve dans certains messages une partie de ma vie.

Si l'on faisait une dissertation sur le sujet, on aurait probablement thèse/antithèse/synthèse.

Si moi, "victime" de ce concept, je m'exprime, je file directement à la synthèse. Au pire ça reprend en partie ce que j'ai déjà dit au fil de billets récapitulant partiellement ma vie de galères professionnelles.

En préambule, je pense pouvoir affirmer que oui, et même un grand OUI, les CDD sont formateurs. Ils sont nécessaires à l'entrée dans le monde du travail. Soit parce que le futur actif se "cherche" un peu et donc doit aborder divers secteurs, diverses activités.

Ou alors la personne a déjà une idée précise du domaine dans lequel elle va/veut travailler, mais peut l'appréhender dans diverses structures.

Et aussi tout simplement parce que quand on sort de l'Ecole, diplômé ou pas, le CDD c'est un peu inéluctable. Il est en effet assez rare, sauf quelques exceptions, de se voir confier un CDI sitôt la porte de la Fac ou du Lycée refermée derrière soi.

Lire la suite

09/10/2012

[Suite] Recrutement Pôle-Emploi

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que parmi mes inombrables candidatures, j'ai postulé auprès de Pôle-Emploi. Après tout, autant apporter du crédit à ceux qui prétendent que je ne sais pas ce que je veux. lol

Alors, pour les p'tit nouveaux et pour mes fidèles qui auraient la mémoire en mode veille, vous pouvez aller vous la rafraîchir ici, , encore ici, mais aussi là (dans l'ordre pour meilleure compréhension) ou tout simplement en parcourant quelques billets de la catégorie "Pôle-Emploi". Puis passer plus bas à la saison 2 s'il vous reste un souffle de vie.

Ou prendre ci-dessous connaissance d'un bref résumé des épisodes précédents, avant d'enchaîner sur l'épisode inédit. Ouais je la joue façon série TV avec rebondissements, fin de saison qui nous laisse sur le cul et tout et tout.

Donc, j'avais postulé notamment en candidature spontanée. Laquelle fut rejetée. Même pas conservée pour des jours meilleurs, mais bel et bien recalée pour incompatibilité de profil alors que la sacro-sainte MRS tant prônée par PE laissait entendre le contraire.

Mais suis comme la poussière, on me fiche dehors par la porte que je reviens par la fenêtre, du moins tant que je n'ai pas eu une opposition ferme et claire.

Aussi en février 2012 quand Môssieur l'ex-Président (de la République, pas de PE) annonce généreusement la "création" de quelques postes, je tente ma chance. Non sans mal, parce que vu la quantité de postulants, les boites mails affectées à la réception des candidatures  saturent. Tellement que les jours passent sans que l'on puisse postuler dans de nombreuses régions. Morale de l'histoire ; à l'époque il eut déjà fallu recruter quelqu'un juste pour purger les boites mail.

Alors c'est par voie postale que j'avais tenté ma chance. Et le lendemain de l'envoi du courrier, coïncidence, les boites mails sont vidées si bien que j'en remets une couche.

En mars je reçois un mail me disant que ma candidature est à nouveau recalée sur dossier. Et juste après un appel du responsable RH en charge de mon département. Il veut me voir. Me voit, et après un peu plus de 30 min d'entretien m'assure valider ma candidature pour le vivier des remplaçants (une sorte de bocal dans lequel on nous maintient en vie en vue d'un usage futur) et qu'on m'appellera si opportunités.

C'est donc là que la saison 1 s'était achevée.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu